Nous suivre

Football

Lille, PSG, Monaco, Lyon : le point sur la course au titre en Ligue 1 après 35 journées

Robin Joanchicoy

Publié

le

Lille, PSG, Monaco, Lyon - le point sur la course au titre en Ligue 1 après 35 journées

Lille, Paris, Monaco, Lyon. Ils rêvent tous de devenir champion de France. Retour sur la 35ème journée de Ligue 1 des concurrents dans la course au titre.

Lille comme un champion

Un match à sens unique. Les Lillois se sont imposés tranquillement samedi face à l’OGC Nice (2-0). Héros à Lyon dimanche dernier, Burak Yilmaz a de nouveau montré la voie à ses coéquipiers. Servi par Jonathan David à l’entrée de la surface, l’attaquant turc ouvre le score d’une frappe au second poteau (13e). Le Kral se retrouve également à l’origine du but du break de son compatriote Zeki Celik (56e). Les deux Turcs sont ainsi impliqués sur 7 des 8 derniers buts inscrits par le LOSC en Ligue 1 (4 buts et 1 passe décisive pour Burak Yilmaz, 2 buts pour Zeki Celik).

Si les Dogues se sont montrés solides sur le front de l’attaque, ils ont surtout réussi à faire déjouer leur adversaire. Grâce à un pressing constant, les Lillois n’ont jamais laissé respirer les Aiglons, constamment en difficulté pour se projeter vers l’avant. Pour cause, Nice n’a pas tiré une seule fois au but. Mike Maignan comptabilise ainsi son 19e clean-sheet de la saison, meilleur total du Top 5 européen. Mais Lille devra se montrer encore plus fort la semaine prochaine pour affronter le Racing Club de Lens.

Le PSG assure l’essentiel

Avant d’affronter Lille pour le derby du Nord, les Lensois se déplaçaient sur la pelouse du Parc des Princes samedi. Mis en difficulté, les Parisiens ont tout de même assuré les trois points (2-1). En l’absence de Kylian Mbappé, Neymar a su être décisif pour son équipe. À la demi-heure de jeu, le Brésilien profite d’une erreur individuelle de Facundo Medina et trompe avec plein de sang-froid le portier lensois. D’un corner parfaitement frappé sur la tête de Marquinhos (59e), Neymar s’offre même une passe décisive.

Le match semble plié à 2-0. Comme à son habitude, le PSG, décomplexé, va sûrement dérouler son jeu. Et pourtant, c’est tout l’inverse qui se produit. Ganago reprend un centre surprenant de Kalimuendo et envoie le ballon entre les jambes de Navas (61e). Les Lensois recollent au score seulement deux minutes après le break parisien. À l’image de la rencontre, Lens continue de gêner les Parisiens jusqu’à la toute fin. Peu récompensés, les hommes de Franck Haise peuvent regretter de partir bredouilles de la capitale. Le PSG, quant à lui, peut souffler et aborder sereinement sa grosse semaine. Avant d’affronter Rennes au Roahzon Park, les Parisiens se déplaceront à Manchester City pour la demi-finale retour de la Ligue des Champions. 

Lyon miraculé à Monaco

Au terme d’un scénario complètement fou, Lyon est parvenu à prendre le meilleur sur Monaco (3-2). Tout avait pourtant bien commencé pour les Monégasques. Sur sa première véritable occasion, l’ASM trouve la faille grâce à Kevin Volland (25e). Au retour des vestiaires, Lyon semble plus entreprenant et égalise grâce à un exploit individuel de Memphis Depay (57e). Réduits à 10 après l’exclusion de Maxence Caqueret (70e), les Gones prennent l’avantage sur une tête puissante de Marcelo (77e). 

En supériorité numérique, les Monégasques poussent et obtiennent un penalty (86e). D’une superbe panenka, Wissam Ben Yedder inscrit le 100e but de sa carrière en Ligue 1. Mais la fête est de courte durée. À la toute fin de match, De Sciglio trouve Rayan Cherki dans la surface. Le jeune milieu offensif envoie un ballon du pied gauche dans le petit filet opposé et offre la victoire à son équipe. Abattus après la défaite contre Lille (2-3) la semaine dernière, les Gones ont tiré vengeance à l’ASM ce dimanche. Si les deux équipes semblent désormais trop loin pour le titre de Ligue 1, elles se battront jusqu’à la dernière journée pour obtenir une 3e place synonyme de Ligue des Champions.


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?