Nous suivre

Football

Lille sauve l’honneur français en Europe : victoire 4-1 face au Sparta Prague !

Eliott Conway

Publié

le

Lille sauve l’honneur français en Europe : victoire 4-1 face au Sparta Prague !
UEFA

LIGUE EUROPA – Un an après une campagne difficile en Ligue des champions, le LOSC avait pour objectif d’offrir une victoire française et de mettre fin à une série de 17 matchs sans victoire en Europe. Contrat rempli pour le LOSC qui dispose de Prague 4-1 et évite à la France de repartir sans victoire de la première journée de phase de groupes en Europe.

Lille domine mais ne concrétise pas

Lille arrivait à Prague invaincu et premier de Ligue 1, tout comme le Sparta qui reçoit les Dogues en position de leader de la První Liga. Christophe Galtier avait annoncé que l’objectif n’était pas de faire dans la figuration pour le LOSC, et les débuts de la première mi-temps lilloise ont bien montré les intentions du club nordiste. Il a fallu 30 secondes pour que Jonathan David s’offre une occasion de but terminée au-dessus du but praguois. Lille profite à la fois du pressing haut joué par le Sparta pour occuper les larges espaces laissés par la défense, mais n’arrive pas à terminer le travail en surface de réparation. Ikoné (3′, 18′) et David (2′, 10′) butent de manière permanente sur la défense du Sparta.

Paradoxalement, ce temps fort s’est terminé lors de l’expulsion de Ladislav Krejči pour une faute sur Jonathan David à l’entrée de la surface de réparation. Le jeu fluide du LOSC, entre les lignes et fait de contre-attaques rapides a laissé place à beaucoup de frustration et d’impatience, incarnées par un Jonathan Bamba peu en forme et s’enfermant au milieu de terrain au lieu de donner le ballon à David complètement démarqué.

Yazici et la réussite lilloise sauvent la première mi-temps

Le point d’orgue du manque de réalisme de Lille est incarné par la percée de Xeka à la 34ème minute, conclue d’une frappe déviée et terminée sur le poteau. Heureusement pour le meilleur club nordiste, Yusuf Yazici permet au LOSC de repartir aux vestiaires devant le Sparta en ouvrant le score d’une splendide frappe dans les arrêts de jeu. Prague a cru obtenir un penalty moins d’une minute plus tard sur une faute de Domagoj Bradarič, mais la chance était du côté lillois et la faute a été jugée effectuée en-dehors de la surface. Lille 1-0 Sparta Prague à la mi-temps.

Une seconde mi-temps quasiment à sens unique

Le Sparta a eu besoin d’une minute pour revenir dans le match. Une passe de Adam Hložek pour Bořek Dočkal, et Prague égalise pour revenir à 1-1. Une action d’école qui n’est qu’un rare point positif sur la seconde période. Lille a immédiatement remis les pendules à l’heure en dominant la partie, conclue à l’heure de jeu par le deuxième but de Yusuf Yazici, puis six minutes plus tard, par celui de Jonathan Ikoné. 3-1, Lille gère, Lille domine, Lille a de la réussite, et Yazici en état de grâce s’offre un triplé moins de 10 minutes après le but d’Ikoné. 4-1, circulez, il n’y a rien à voir.

Prague essaye, mais Prague n’y arrive pas. Mike Maignan est présent sur la seule occasion franche à la 81ème minute, Lille déroule et termine tranquillement le match. Victoire 4-1, seule victoire française en Europe cette semaine et première victoire du LOSC sur la scène européenne depuis le 30 juillet 2014.

L’homme du match : Yuzuf Yazici

Auteur de l’ouverture du score, redonne l’avantage au LOSC, auteur d’un triplé. Yusuf Yazici est de loin l’homme du match. Blessé en janvier (rupture des ligaments croisés), le joueur turc a montré tout son talent et son sérieux. Il devient le premier lillois auteur d’un triplé en Europe de toute l’histoire du club, et il risque de donner encore plus de soucis à Christophe Galtier au moment de construire son 11 de départ.

La question David

Jonathan David essaye, Jonathan David demande, Jonathan David est volontaire, mais Jonathan David n’y arrive pas. Le Canadien a du talent, auquel cas le LOSC ne l’aurait pas acheté 27 millions d’euros. Les occasions sont créées, la présence dans le jeu également, mais la finition est aux abonnés absents. Est-ce que Christophe Galtier le laissera titulaire face à Nice ? La question se pose, et elle arrive alors même que Yazici quitte la République Tchèque avec 3 buts au compteur.

Lille avait annoncé vouloir jouer de manière sérieuse et le propos a été assumé jusqu’au bout. 4 buts, une maîtrise du match quasi-complète, et voilà le LOSC en tête de son groupe. Toujours pas de défaite cette année pour les hommes de Christophe Galtier, qui peut se féliciter d’avoir une profondeur d’effectif suffisante pour jouer de manière compétitive sur les deux tableaux.

Eliott Conway


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une