Nous suivre

Actualités

Lucas Pouille : Budapest pour se relancer ?

Publié le

Après plusieurs performances médiocres depuis quelques semaines, Lucas Pouille doit se relancer s’il veut garder sa place aux abords du Top 10. Et pour ça, quoi de mieux qu’un tournoi qui lui avait réussi en 2017 : l’ATP 250 de Budapest. Le Nordiste est le tenant du titre en terre hongroise, et il devra s’employer cette semaine pour défendre ses points ATP.

Un réel manque de confiance

Cela se confirme de mois en mois, Lucas Pouille n’est pas à l’aise dans les gros tournois. Depuis sa demi-finale à Monte Carlo l’année dernière, il a participé à 7 Masters 1000 : 5 défaites au 1er tour, et 2 au second tour. Et cela n’est en général pas bien mieux dans les Grands Chelems. Récemment, le Nordiste s’est fait sortir lors de son premier match à Monte Carlo, un tournoi qu’il apprécie pourtant, face à un adversaire (Mischa Zverev) totalement à sa portée, et très médiocre sur terre (45% de victoires en carrière). Zverev, grand frère d’Alexander, a un profil de jeu rapide et atypique (gros serveur qui monte très souvent à la volée) qui n’est pas adapté à la terre-battue, surface lente. Habituellement très moyen dans l’échange, l’Allemand a pourtant dicté sa loi au Français, en le dominant même en fond de court. Et cette défaite n’a fait qu’alimenter les critiques qui pleuvent sur Lucas Pouille depuis quelques temps. Des critiques qui affectent bien sûr son mental et sa confiance, et qui ne l’aident pas à lancer sereinement sa saison sur terre battue. Une saison qui devrait démarrer vraiment cette semaine, à l’ATP 250 de Budapest.

 

Un ATP 250 à l’écart des gros joueurs : une stratégie payante

Si Lucas Pouille jouera cette semaine à Budapest alors que la plupart des joueurs du Top 20 s’affronteront à l’ATP 500 de Barcelone, ce sera avant tout pour défendre ses 250 points acquis l’année dernière. En effet, en 2017, le n°1 Français avait opté pour une stratégie qui s’était avérée efficace, celle de préférer les ATP 250 aux gros tournois, lorsque c’est possible. Ainsi, alors que les Nadal, Djokovic, Thiem ou encore Zverev s’arrachaient les 500 pts ATP et 500.000€ remis au vainqueur à Barcelone, il avait tranquillement remporté le titre en Hongrie, face à une faible adversité.

Rebelote cette année, le Nordiste sera plutôt seul à Budapest, puisque aucun membre du Top 30 ne sera de la partie. Même si de bons joueurs seront présents (son compatriote Gasquet, le jeune canadien Shapovalov ou encore le local Fucsovics), Pouille devra assumer son statut de favori. Ce tournoi sera une bonne occasion pour lui de se relancer. Les ATP 250 étant son terrain de jeu préféré, il aura l’occasion de faire le plein de confiance afin d’aborder plus sereinement les futures grosses échéances (Madrid, Rome et bien sûr Roland-Garros).

Pour voir le tableau complet du tournoi et les adversaires de Pouille, cliquez ici !

Tom Compayrot


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une