Nous suivre

Lutte

Lutte : Le bronze pour Améline Douarre aux Championnats d’Europe U23

Publié le

Photo @wrestling / Kadir Caliskan

Lutte – Au lendemain de la médaille d’or décrochée par Emma Luttenauer, Améline Douarre a obtenu une deuxième breloque pour le camp tricolore aux Championnats d’Europe U23 de Plodviv, ce vendredi. La Creusotine a arraché la médaille de bronze au terme d’un combat serré.

Et de deux pour l’équipe de France ! Après Emma Luttenauer, c’est désormais Améline Douarron qui permet de donner la banane à la lutte tricolore. En effet, engagée dans la catégorie des moins de 62 kg, la jeune athlète a su se remettre de sa défaite subie vendredi.

Une deuxième médaille pour les Bleues

En effet, entrée en lice jeudi, Améline Douarre n’avait pas fait dans la dentelle au premier tour en écrasant totalement la Norvégienne, Viktoria Oeverby (9-1). Un large succès qui n’avait pas été confirmé en quarts de finale, la jeune Française tombant sur un os en la personne de Zhala Aliyeva. La jeune Azérie a dominé pour finalement l’emporter par tombé.

La médaille d’or désormais inatteignable, elle possédait encore une chance d’accrocher une belle médaille de bronze ce vendredi. Opposée à Paulina Danisz, Améline Douarron est restée concentrée jusqu’au bout dans une rencontre accrochée. Elle l’emporte ainsi 2-1 pour assurer sa troisième place, et offrir une deuxième médaille à l’équipe de France.

De son côté, Kendra Dacher disputait également une rencontre pour le bronze face à la Slovaque, Zsuzsanna Molnar. Malheureusement, elle n’a pas connu la même réussite, s’inclinant par tombé. Autre Français engagé en lutte libre, Marwane Yezza a logiquement perdu aux points (2-6) en demi-finales, mais peut encore rêver du bronze ce samedi.


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une