Nous suivre

Coronavirus

Malgré le report des JO de Tokyo, Pauline Ferrand-Prévot ne prend pas de vacances

Publié

le

Red Bull

VTT – Opérée pour la deuxième fois d’une endofibrose iliaque en janvier, Pauline Ferrand-Prévot a repris l’entraînement depuis quelques semaines. Pour elle, le report des JO de Tokyo ne change rien à son programme.

Engagée dans une course contre-la-montre afin d’être performante à Tokyo, Pauline Ferrand-Prévot peut désormais voir venir. Après le report d’une année des JO en raison de la pandémie du coronavirus, la double championne du monde de VTT ne va pas pour autant chambouler son programme. À l’AFP, la Rémoise a déclaré :

Quand on a su pour le report, mon entraîneur (Barry Austin) m’a dit : Si tu veux, tu peux faire une petite pause maintenant et reprendre l’entraînement par la suite. J’ai dit non, je ne veux pas, je n’ai pas envie de couper mon quotidien. Je mets mon réveil le matin, je regarde mes mails, je vais à l’entraînement, même si, bon, c’est dans le jardin ! C’est mon équilibre.

Objectif or en VTT pour Pauline Ferrand-Prévot

En reconstruction, PFP va pouvoir préparer sereinement son retour à la compétition. D’autant plus que la première manche de Coupe du monde de cross-country, prévue à Nove Mesto (République Tchèque) fin mai, a été également reportée. Tout comme les Mondiaux d’Albstadt (Allemagne), initialement programmés du 25 au 28 juin prochain. Un mal pour un bien pour la Française :

Je vais plutôt bien, la convalescence s’est très bien passée, l’opération aussi. J’ai déjà retrouvé un bon niveau de forme. Les Jeux, ça reste mon plus grand rêve, cette année ou l’année prochaine, j’aimerais décrocher l’or olympique. Il va falloir patienter un peu, mais on va avoir d’autres échéances. Je vais me servir du temps que j’ai en plus pour travailler mes points faibles et être encore meilleure.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une