Nous suivre

Tennis

Masters 1000 féminin de Toronto : Williams, Cornet, les principaux résultats de la nuit

Publié le

Masters 1000 féminin de Toronto Williams, Cornet, les principaux résultats de la nuit
Photo Icon Sport

MASTERS 1000 DAMES DE TORONTO – Fin de parcours pour Alizé Cornet, battue en trois manches par Bianca Andreescu après un rude combat. Serena Williams a elle dit adieu au tournoi canadien, pendant que le jeu de massacre continue chez les têtes de série, et qu’Iga Swiatek a réussi son retour sur dur.

Il n’y a plus de Françaises à Toronto. Alizé Cornet avait les honneurs de la night session, puisqu’elle affrontait la locale Bianca Andreescu. Mais après 2h30 de bataille, c’est la Canadienne qui a fini par s’imposer en trois manches. Enfin revenue à son meilleur niveau, elle sera redoutable sur cette tournée nord-américaine. À vérifier contre Zheng Qinwen, qui a profité de l’abandon de la finaliste de Wimbledon, Ons Jabeur. Une tendance puisque Paula Badosa a également dû renoncer durant son match contre Yulia Putintseva.


La récente lauréate de Wimbledon, Elena Rybakina, a également pris la porte. C’est Coco Gauff qui s’en est chargée, malgré son inconstance au service. N°2 mondiale, Anett Kontaveit n’a pas fait mieux, sortie sans rémission par Jil Teichmann. Quant à Leylah Fernandez, elle n’a pas eu la réussite de sa compatriote, et s’est écroulée contre Béatriz Haddad Maïa. La tenante du titre, Camila Giorgi, est elle toujours debout à Toronto, tout comme Simona Halep.

Serena dit adieu à Toronto

Iga Swiatek est de retour sur une surface où elle n’a plus perdu depuis février. Sans aucune surprise, elle a anéanti Ajla Tomljanovic (6-1, 6-2) et réussi son retour. Serena Williams, elle, n’a pas réussi sa sortie. En fin de soirée, elle a subi la loi de la championne olympique Belinda Bencic, lauréate de ce tournoi en 2015 (6-4, 6-2). Il ne reste plus que Cincinnati et l’US Open pour profiter de la Reine.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une