Nous suivre

Tennis

Masters 1000 Monte-Carlo : Les principaux résultats du lundi 11 avril

Sébastien Gente

Publié le

Masters 1000 Monte-Carlo Les principaux résultats du lundi 11 avril
Photo Icon Sport

MASTERS 1000 DE MONTE-CARLO – Les vieilles gloires étaient de sortie aujourd’hui en principauté, mais Jo-Wilfried Tsonga et Stanislas Wawrinka n’ont pas retrouvé leur niveau d’antan. Arthur Rinderknech a lui aussi pris la porte, alors que Benjamin Bonzi est lui passé par la fenêtre.

Deux Français étaient engagés aujourd’hui à Monte-Carlo. Premier à fouler la terre battue monégasque, Arthur Rinderknech aura tout donné contre le lauréat de l’édition 2019, Fabio Fognini. Mais l’Italien a finir par venir à bout du Français en trois manches (7-5, 4-6, 6-3), après 2 heures 30 d’un long combat. Pas de quoi rougir pour le Tricolore, qui a tenu la dragée haute à un véritable spécialiste de la surface. Fognini, lui, a rendez-vous avec Stefanos Tsitsipas, le tenant du titre, au prochain tour.

Avant de dire adieu au tennis au prochain Roland-Garros, Jo-Wilfried Tsonga foulait une dernière fois les courts de la principauté, lui qui avait disputé les demi-finales de ce tournoi à deux reprises. Bénéficiaire d’une wild-card, il était opposé à Marin Cilic, un adversaire qui lui avait rarement réussi par le passé. Malheureusement, la tendance s’est confirmée ici, et le Français n’aura guère fait illusion, s’inclinant logiquement en deux manches (6-2, 6-2), devant un public clairsemé au vu de l’horaire tardif. Peu à son aise physiquement, le Français va désormais se concentrer sur sa sortie porte d’Auteuil.

La seule bonne nouvelle tricolore du jour concerne Benjamin Bonzi. Éliminé hier au dernier tour des qualifications, il a profité du forfait de Roberto Bautista Agut pour intégrer le grand tableau en tant que lucky loser. Il devra toutefois jouer à son meilleur niveau demain pour tenter de battre l’Anglais Daniel Evans, 27ème mondial, dont l’un des principaux faits d’armes est d’avoir battu Novak Djokovic lors de ce même tournoi l’an passé.

Bublik gâche le retour de Wawrinka

Après un an d’absence, Stanislas Wawrinka disputait à Monte-Carlo son premier tournoi d’importance. Opposé au Kazakh Alexander Bublik, récent vainqueur à Montpellier, « Stan the Man » a mené une manche à rien. Mais encore court physiquement, il a fini par s’incliner en trois sets (3-6, 7-5, 6-2). Néanmoins, le tennis est toujours là pour le Suisse, qui nous a gratifié de quelques revers de grand talent. Reste à voir s’il retrouvera une condition physique suffisante pour exister à Roland-Garros.

Pour le reste, deux matchs attiraient particulièrement l’attention. Diego Schwartzman, demi-finaliste à Roland-Garros en 2020, a triomphé après plus de 3 heures d’une âpre bataille face à Karen Khachanov. Le Russe n’est pas n’importe qui puisqu’il a remporté le Masters 1000 de Bercy en 2018. Mais l’Argentin, pourtant en perte de vitesse dernièrement, a retrouvé la combativité qui a fait de lui un top 10. Outsider crédible dans ce tournoi, Jannik Sinner a dominé en trois manches l’éternel espoir Borna Coric, malgré une alerte aux abdominaux dans le second set. Les spécialistes de la surface Albert Ramos, Pablo Carreño Busta et Federico Delbonis se sont également qualifiés.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une