Nous suivre

Athlétisme

Meeting de Karlsruhe : Renaud Lavillenie et Wilhem Belocian à la fête

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Meeting de Karlsruhe - Renaud Lavillenie et Wilhem Belocian à la fête
Photo Uli Deck

Athlétisme – Ce vendredi soir, le meeting de Karlsruhe a été à la hauteur des attentes. Plusieurs athlètes se sont illustrés lors de cette première manche du World Athletics « Gold Tour ». On pense notamment à Dina Asher-Smith, Renaud Lavillenie ou encore Wilhem Belocian.

Les athlètes français montent en puissance

A 34 ans, Renaud Lavillenie est en train de réussir l’un des plus beaux débuts de saison de sa carrière. Après avoir passé 5,92 m à Bordeaux une semaine auparavant, l’Auvergnat a réalisé une nouvelle grosse performance en passant une barre à 5,95 m. Il s’est ensuite attaqué aux six mètres, sans succès. Peut-être passera-t-il cette barre lors de la Perche en Or, à Tourcoing, ce dimanche ? Autre Français à avoir brillé, Wilhem Belocian (25 ans) a dominé le 60 m haies. Il a établi un chronomètre en 7.49. A la troisième place, on retrouve Aurel Manga (28 ans), qui a réalisé 7.65. Malheureusement, Pascal Martinot-Lagarde (29 ans) s’est blessé au cours de sa demi-finale.

Sur 800 m, deux Français ont fini sur le podium. Benjamin Robert (23 ans) a terminé second en 1:46.30, juste devant Pierre-Ambroise Bosse (28 ans), troisième en 1:64.40. Côté français, on retiendra aussi les performances d’Orlann Dzangue-Ombissa (29 ans) et de Jimmy Gressier (23 ans). Sur 60 m, la Française a fini en troisième position, avec un chronomètre en 7.16. Gressier, de son côté, a aussi terminé troisième avec un chrono de 7:39.70 sur 3000 m.

Rentrée parfaite pour Asher-Smith

On attendait le retour de Dina Asher-Smith sur 60 m en salle. Elle n’avait plus couru sous un toit depuis 2018. La Britannique de 25 ans a largement dominé les débats. En effet, elle a remporté la course et a égalé son record personnel de 7.08. Du côté du 60 m haies féminin, c’est la Finlandaise Nooralotta Neziri (28 ans) qui s’est imposée en 7.95, battant ainsi le record de Finlande. Dans la catégorie des records nationaux battus, la Portugaise Auriol Dongmo (30 ans) s’est également illustrée au lancer du poids. En effet, elle a remporté le concours avec un jet à 19,65 mètres.

Sur 3000 m, ce sont les Kényans qui ont fait la loi. Chez les hommes, Bethwell Birgen (32 ans) s’est imposé en 7:34.12. Chez les dames, la favorite Beatrice Chepkoech (29 ans) a gagné en 8:41.98. Sur 800 m homme, c’est le Britannique Elliot Giles (26 ans) qui a dominé la course en 1:45.50. Le triple saut féminin a été remporté par la Cubaine Liadagmis Povea (24 ans), avec un saut mesuré à 14,54 m. En saut en longueur masculin, son compatriote Juan Miguel Etchevarra (22 ans) a gagné avec 18,18 m. Pour finir, le 400 m a été remporté par l’Allemand Marvin Schlegel (23 ans) en 46.61.

Alexandre Jeffroy


Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?