Nous suivre

Handisport

Mieux comprendre le handisport : le para snowboard

Publié le

Mondiaux handisport de snowboard Hernandez et Montaggioni en or sur le cross
Photo Luc Percival / FFHandisport

HANDISPORT – À moins de 15 jours de l’ouverture des 13èmes Jeux Paralympiques d’hiver, découvrez une par une les 6 disciplines qui seront présentes à Pékin. On vous présente aujourd’hui le para snowboard.

Les règles

Aux Jeux Paralympiques, le snowboard est ouvert aux sportifs ayant un handicap physique leur permettant de pratiquer debout. Il existe deux épreuves de snowboard, le snowboardcross et moins connu, le banked slalom.

Banked slalom : Épreuve individuelle qui se pratique en un contre un. Chaque snowboardeur possède sa piste, composée de virages relevés sur la droite puis la gauche, le premier arrivé en bas remporte le match. Discipline pouvant ressembler au slalom géant en snowboard.

Cross : Également présent aux Jeux Olympiques, le snowboardcross est une des disciplines phares du snowboard. Se pratiquant en confrontation directe, il n’est pas rare de voir des contacts et des chutes. Là aussi, le premier passant la ligne d’arrivée l’emporte. Seule différence, en raison du handicap des participants, les mouvements de terrain sont moins marqués et les sauts plus petits.

Les catégories

Il existe trois grandes catégories de handicap dans la snowboard.

LL1 : Handicap lourd, d’une jambe, amputation au-dessus du genou, paralysie, problème musculaire… Ou handicap significatif aux deux jambes. Avec un impact direct sur l’équilibre.

LL2 : Handicap plus léger, d’une ou deux jambes comme une amputation tibiale.

UL : Tout athlètes ayant un handicap sur le haut du corps impactant l’équilibre.

Et la France dans tout ça ?

Apparu en 2014 à Sotchi, l’histoire du snowboard aux Jeux Paralympiques est assez récente. Bien que jeune, la discipline a déjà apporté trois médailles au clan français, il manque cependant le plus beau métal. Les meilleurs spécialistes français sont également parmi les meilleurs mondiaux de leur catégorie.

  • Cécile Hernandez : Quatre fois championne du monde et quatre fois vice-championne du monde. Triple médaillée aux Jeux Paralympiques.
  • Maxime Montaggioni : Cinq fois champion du monde.

À lire aussi

Jeux Paralympiques de Pékin 2022 : Cécile Hernandez sera finalement de la partie !


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une