Nous suivre

Mondiaux d‘athlétisme 2019

Mondiaux d’athlétisme : focus sur le 100 m et 110 m haies

Avatar

Publié

le

Reuters

À quelques semaines des Mondiaux d’athlétisme à Doha, Dicodusport vous propose un focus sur les athlètes à suivre pour chaque épreuve. Aujourd’hui, place aux haies : 100 m et 110 m.

 

© Getty Images

Omar McLeod
Jamaïque 🇯🇲
25 ans
Jeux Olympiques
Médaille d’or (2016)

Championnats du monde
Médaille d’or (2017)

Le Jamaïcain, champion olympique et du monde en titre a connu des années fastes. Champion du monde en salle en 2016, il a enchaîné avec le titre olympique la même année et le titre mondial l’année suivante. Entre avril 2016 et mai 2018, il a remporté 21 de ses 25 courses.

Mais 2019 n’a pas été un long fleuve tranquille pour McLeod. De retour d’une blessure à la cheville et aux adducteurs, il a bien débuté l’année avec une victoire en 13″12 au meeting de Shanghai. Cette victoire est arrivée un jour après le décès de sa tante dont il était très proche. Les courses suivantes ont été plus difficiles : battu par Ortega à Nanjing, 5e au meeting de Rabat, 3e aux meetings d’Eugene et de Londres. Incertain sur de nombreux sujets et malheureux, il a eu besoin d’opérer des changements radicaux. Après le meeting de Londres, il a donc décidé de quitter son entraîneur et début août, il a rejoint le groupe de l’Américain Rana Reider qui s’occupe notamment du triple sauteur Christian Taylor, du sprinteur Andre De Grass ou encore Adam Gemili. Le fait d’être entouré d’athlètes « qui ont aussi faim que lui », l’inspire chaque jour.

Les résultats ont suivi : il a remporté ses deux courses suivantes à Birmingham et à Berlin où il a réussi son meilleur temps de la saison (13″07). Parmi ses concurrents, on retrouve les habituels Shubenkov (2e aux Mondiaux 2017) et Ortega (2e aux JO 2016).

La jeunesse américaine voudra également faire bouger la hiérarchie mondiale : Grant Holloway et Daniel Roberts ont les deux meilleurs temps de la saison (12″98 et 13″00). Le premier est champion NCAA (championnat universitaire) et le second, champion des États-Unis (devant Holloway).


© Tomas Sisk / Golazo

Danielle Williams
Jamaïque 🇯🇲
27 ans
Championnats du monde
Médaille d’or (2015)

La vice-championne olympique 2008, championne olympique 2012 et double championne du monde (2011 et 2017) Sally Pearson a annoncé sa retraite au mois d’août. L’Australienne qui a toujours déclaré « être toujours prête à gagner quand elle est sur la ligne de départ » n’est tout simplement plus en mesure d’affirmer cela et a donc décidé de s’éloigner des pistes à 32 ans (33 aujourd’hui).
Cela ouvre la voie à Danielle Williams. Initialement déclarée inéligible par la fédération jamaïcaine en raison d’un faux départ lors des Trials, la Jamaïcaine sera bien du voyage. La course n’ayant jamais eu lieu, ayant remporté la Diamond League et leader des chronos, il aurait été ridicule de se passer de cet atout. À Londres, elle a couru en 12″32 et s’est brillemment imposée lors de la finale de la Diamond League. Après un départ canon et largement en avance à mi-course, elle n’a pas relâché son effort et s’est imposée avec 27 centièmes d’avance sur l’Américaine Kendra Harrison, détentrice du record du monde depuis 2016 (12″20). Satisfaite de sa victoire et de son temps alors qu’il faisait froid, elle a déclaré que son ambition était la même : se qualifier pour la finale et remporter une médaille. La même qu’en 2015 ?


Côté Français

© J.Crosnier / KMSP / FFA

Pascal Martinot-Lagarde
27 ans
Championnats d’Europe
Médaille d’or (2018)
Médaille de bronze (2014)

Le Français a été retardé en début de saison par une blessure après sa médaille d’argent aux Championnats d’Europe en salle. Il a repris la compétition début juillet à Lausanne. Il a pu enchaîner les courses et réaliser ses deux meilleurs temps de la saison au meeting de Paris et au meeting de Berlin (13″24 et 13″25). Cinquième au meeting de Paris, il a encore de la marge, puisqu’il avait réalisé un mauvais départ. Quatrième en 2015, il espère monter sur le podium à Doha.

L’école française des haies a formé de nombreux champions, notamment chez les hommes où le vivier est important. Aurel Manga médaillé de bronze aux Championnats du monde en salle (2018) et d’Europe en salle cette année ne sera pas du voyage.
Suite aux déboires de son entraîneur Giscard Samba, Dimitri Bascou (bronze aux JO 2016) a décidé de s’entraîner seul cette saison, parfois supervisé par Stéphane Caristan. Il monte peu à peu en puissance (13″38, son meilleur temps de la saison lors de sa dernière sortie au meeting de Paris).
Wilhem Belocian, 24 ans, champion chez les juniors (européen en 2013 et mondial en 2014) a connu de nombreuses blessures qui ont ralenti sa progression. En 2016, il a remporté le bronze aux Championnats d’Europe et a malheureusement été disqualifié à cause d’un faux départ en série aux JO. Régulier cette saison, il a terminé deux fois 2e en Diamond League (Eugene, Londres) et remporté son premier titre de champion de France devant Pascal-Martinot Lagarde et Ludovic Payen.


© KMSP / FFA

Laura Valette
22 ans

La jeune Nantaise, fait partie avec Solène Ndama de l’avenir féminin de la discipline. Médaillée chez les jeunes, elle va participer à ses premiers Mondiaux. En 2014, elle s’était imposée aux Jeux Olympiques de la jeunesse en égalant son record personnel (13″34). Depuis, elle ne cesse de progresser. Carton plein cette année sur la scène nationale où elle a remporté le titre en salle sur 60 m haies et en plein air en 12″87 soit le niveau de performance requis (NPR) par la fédération française (12″92). Deux semaines plus tôt elle avait déjà réalisé le NPR requis par l’IAAF en décrochant le bronze aux Championnats d’Europe juniors (12″97). À Doha, celle qui vise les JO 2024 va chercher de l’expérience.

 

Arlette


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Mondiaux d‘athlétisme 2019

Championnats du monde d’athlétisme : Rendez-vous à Tokyo pour Mélina Robert-Michon

Avatar

Publié

le

Par

KMSP/FFA

Mondiaux d’athlétisme – Malgré une bonne phase qualificative, Mélina Robert-Michon n’a pu entrer pleinement dans sa finale du lancer de disque. Mais ne lui parlez pas d’âge, la lanceuse tricolore a déjà pris rendez-vous pour Tokyo 2020. Et nous aussi.

Un premier jet non comptabilisé, un second un peu timide et un troisième encore trop court, Mélina Robert-Michon n’a pu entrer dans les huit premières places et obtenir trois chances supplémentaires. Elle termine 10ème, sûrement loin de ce qu’elle visait. Mais après seulement un an d’entraînement, une finale mondiale donne confiance pour l’avenir.

En même temps, la Cubaine Yaimé Pérez Téllez a mis tout le monde d’accord dès son premier lancer. Avec un jet à 68,10m, la finale du disque était bien lancée et quelque part (presque) déjà terminée. Sa compatriote Denia Caballero a bien aperçu l’or après un quatrième jet à 68,44m mais dans la foulée, Yaimé Pérez lançait à 69,17m … imbattable ce soir. Le podium se compose donc de ces deux athlètes, la Croate Sandra Perkovic récupère le bronze.

Sophie Clapier


Lire la suite

Mondiaux d‘athlétisme 2019

Championnats du monde d’athlétisme – Katarina Johnson-Thompson détrône Nafissatou Thiam à l’heptathlon !

Avatar

Publié

le

Par

Getty Images

Mondiaux d’athlétisme – Première grande médaille internationale en plein air pour la Britannique Katarina Johnson-Thompson qui devient championne du monde de l’heptathlon après le titre européen en salle sur pentathlon en mars dernier.

Quasiment assurée de sa victoire avant la dernière course, elle visait les 7000 points. Si elle n’a pas franchi cette barre mythique, elle a une nouvelle fois amélioré son record personnel après Götzis avec 6981 points, terminant le 800 m en 2’07″26, 38 centièmes de mieux que son record précédent qui datait de 2013.

Face à une Nafissatou Thiam diminuée par son coude (la blessure contractée à Talence en juin s’est réveillée), Katarina Johnson-Thompson a réalisé deux jours magnifiques ! Elle aura battu ses records personnels au 100 m haies, au poids, au javelot et donc au 800 m. Elle est la nouvelle détentrice du record de Grande-Bretagne, détrônant la grande Jessica Ennis-Hill (6955 points lors des JO 2012 à Londres).

Nafissatou Thiam, championne olympique, du monde et d’Europe en titre, termine à la deuxième place avec 6677 points. Verena Preiner (Autriche) remporte le bronze avec 6560 points). La Française Solène Ndama termine à la 14e place avec 6034 points.

 

Katarina Johnson-Thompson félicitée par Nafissatou Thiam – AFP

5e en 2017, 6e aux Jeux Olympiques de Rio, Katarina Johnson-Thompson s’était imposée au pentathlon aux Mondiaux en salle l’année dernière et a récidivé cette année à Glasgow aux Championnats d’Europe en salle. Elle avait terminé derrière la Belge l’année dernière aux Championnats d’Europe en plein air. Les deux athlètes prennent date pour les JO de Tokyo.

Arlette


Lire la suite

Mondiaux d‘athlétisme 2019

Championnats du monde d’athlétisme – 400 m : Salwa Eid Naser championne du monde !

Avatar

Publié

le

Par

Getty Images

Mondiaux d’athlétisme – La surprise ! L’athlète du Bahrein Salwa Eid Naser a créé la surprise en s’imposant en un temps record de 48″17 au 400 m devant la grande favorite Shaunae Miller-Uibo.

Médaillée d’argent en 2017, Eid Naser, 21 ans, a remporté l’or à Doha ! Et en un temps record s’il vous plait ! En 48″17, elle devient la troisième meilleure performeuse mondiale de tous les temps devant la Française Marie-José Pérec. Invaincue cette année, quasi invaincue en 2018, elle avait remporté la Diamond League à Zurich le mois dernier. Son meilleur temps était 49″17. C’est bien sûr son record personnel (précédemment 49″08 réalisé à Monaco l’année dernière).

La Bahaméenne Shaunae Miller-Uibo était programmée pour gagner. Passée à côté d’une médaille en 2017, elle arrivait avec le meilleur temps de la saison (49″05). Si elle a terminé vite, elle n’a pas pu refaire son retard sur Eid Naser qui a commencé très vite. Même si c’est sur 200 m qu’elle avait impressionné, elle avait décidé de s’aligner sur 400 m pour remporter le titre après l’argent en 2015. Elle devra se « contenter » de l’argent avec un nouveau record personnel à 48″37.

Sherika Jackson complète le podium en 49″47.

Finale historique puisque les 5 premières ont réalisé leur record personnel. L’Américaine Phyllis Francis, championne du monde en titre termine à la cinquième position en 49″61.

Arlette


Lire la suite

Mondiaux d‘athlétisme 2019

Championnats du monde d’athlétisme – Décathlon : Kevin Mayer abandonne

Avatar

Publié

le

Par

Championnats du monde d'athlétisme - Décathlon - Kevin Mayer abandonne
AFP

Mondiaux d’athlétisme – Blessé, Kevin Mayer a abandonné le décathlon lors des championnats du monde, au début du concours de la perche. Touché au tendon d’Achille gauche et aux ischios-jambiers, le Français cède donc son titre mondial.

Le dernier grand espoir de titre pour la délégation française s’est envolé. Champion du monde en 2017 à Londres, Kevin Mayer a dû abandonner le décathlon des Mondiaux à Doha. Fragilisé depuis la première journée ce mercredi, au cours de laquelle il était troisième après cinq épreuves, le Français avait repris la tête ce jeudi après un 110m haies correct et un lancer du disque maîtrisé (48,34m), devant son grand rival, le Canadien Damian Warner.

Mais le saut à la perche, l’épreuve qui devait lui permettre de faire le trou après huit disciplines, aura été celle de trop. Incapable de sauter et perturbé dans sa course d’élan, Kevin Mayer a dû rendre les armes, les larmes aux yeux. Le champion français souffre du tendon d’Achille gauche et des ischio-jambiers. Pour rappel, l’an dernier, lors des championnats d’Europe à Berlin, le Tricolore avait déjà abandonné, après avoir mordu à ses trois essais sur le saut en longueur lors de la première journée.

Dicodusport


Lire la suite

Mondiaux d‘athlétisme 2019

Championnats du monde d’athlétisme – Triple saut : Rouguy Diallo qualifiée pour la finale

Avatar

Publié

le

Par

KMSP/FFA

Mondiaux d’athlétisme – Rouguy Diallo participera à la finale du triple saut. Elle s’est qualifiée grâce à un saut à 14,25 m à son premier essai.

Elle fait partie des douze meilleures athlètes mondiales ! La jeune Française de 24 ans est bien rentrée dans son concours avec 14,25 m dès son premier essai. C’est sa meilleure performance de la saison. Elle avait sauté à 14,20 m à Saint-Etienne pour remporter le titre de championne de France. Il faut dire que pour aller chercher la qualification directe (14,30 m), elle devait être au niveau de son record personnel (14,31 m réalisé lors des qualifications des Championnats d’Europe de Berlin 2018). Après un deuxième saut à 14,04 m, elle a raté son dernier essai. Elle termine donc derrière la Vénézuélienne Yulimar Rojas (14,31 m) dans le groupe B des qualifications. Championne du monde chez les U20 en 2014 et médaillée de bronze aux Championnats d’Europe espoirs en 2017, Rouguy Diallo participera à sa première finale mondiale chez les seniors.

Dans le groupe A, quatre athlètes ont réalisé 14,30 m ou plus : Shanieka Ricketts (14,42 m), Caterine Ibarguen (14,32 m), Olha Saladukha (14,32 m) et Keturah Orji (14,30 m).

Après la médaille de bronze de Hugues Fabrice Zango, c’est une nouvelle satisfaction pour le coach Teddy Tamgho.

La finale aura lieu samedi à 19h35.

Arlette


Lire la suite

Fil Info

TennisIl y a 2 heures

Le programme de la semaine côté Français

Cette semaine, retour en Europe pour nos joueurs de tennis Français. Retrouvez le programme de nos Tricolores pour cette nouvelle...

Formule 1Il y a 2 heures

F1 2019 : les 5 images fortes du Grand Prix du Japon

La saison de Formule 1 se poursuivait au Japon ce week-end. Malgré le typhon Hagibis, Valtteri Bottas s'est imposé devant...

CyclismeIl y a 3 heures

Eddy Merckx hospitalisé après une lourde chute en vélo

La légende vivante du cyclisme belge (et mondiale), Eddy Merckx, a été hospitalisée après une lourde chute à vélo ce...

TriathlonIl y a 6 heures

Ironman : Laurent Jalabert vice-champion du monde à Hawaï

Quelques semaines après être devenu champion du monde d'Ironman 70.3 à Nice, Laurent Jalabert a pris la deuxième place des...

Coupe du monde 2019 - Les 5 plus beaux drops de la phase de poules Coupe du monde 2019 - Les 5 plus beaux drops de la phase de poules
CDM de rugby à XV 2019Il y a 8 heures

[Vidéo] Coupe du monde 2019 : les 5 plus beaux drops de la phase de poules

Découvrez, en images, les 5 plus beaux drops de ce début de Coupe du monde de rugby 2019, avec évidemment,...

MultisportsIl y a 8 heures

Quiz Actu #41 : avez-vous bien suivi le sport français ce week-end ?

Nouveau quiz pour une fin de semaine pleine d'exploits pour nos Français. Avez-vous bien suivi l'actualité sportive ? Faites le...

Roc d'Azur - Jordan Sarrou et Margot Moschetti triomphent Roc d'Azur - Jordan Sarrou et Margot Moschetti triomphent
CyclismeIl y a 18 heures

Roc d’Azur : Jordan Sarrou et Margot Moschetti triomphent

Beau week-end tricolore sur le Roc d'Azur. Jordan Sarrou et Margot Moschetti ont en effet remporté l'épreuve azuréenne, en habitués.

TennisIl y a 22 heures

Mouilleron-le-Captif (Challenger) : Mathias Bourgue défait en finale par Mikael Ymer

Pourtant porté par une ambiance de folie, Mathias Bourgue n'a pas pu se défaire de Mikael Ymer cet après-midi. Tandis...

CyclismeIl y a 22 heures

Paris-Tours : Jelle Wallays s’impose au terme d’un très grand numéro

Déja vainqueur en 2014, Jelle Wallays (Lotto-Soudal) s'est de nouveau imposé sur les routes de Paris-Tours ce dimanche, au terme...

CDM de rugby à XV 2019Il y a 1 jour

Les joueurs du Canada et de la Namibie viennent en aide aux sinistrés du typhon Hagibis

Coupe du monde 2019 - Le Canada et la Namibie sont allés aider les sinistrés après le passage d'une catastrophe...

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nos débats

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés