Nous suivre

Mondiaux d‘athlétisme 2019

Mondiaux d’athlétisme : focus sur le 400 m

Avatar

Publié

le

AFP

À une semaine des Mondiaux d’athlétisme à Doha, Dicodusport vous propose un focus sur les athlètes à suivre pour chaque épreuve. Aujourd’hui, place au 400 m.

Le double champion du monde en titre et champion olympique Wayde Van Niekerk ne défendra pas sa couronne. En octobre 2017, il s’était gravement blessé au genou droit (déchirure du ligament croisé antérieur et ménisque) lors d’un match de gala de touch rugby en Afrique du Sud. Après avoir subi une opération aux États-Unis, il a entamé sa rééducation à Doha. Il avait initialement prévu de revenir à la compétition au meeting de Londres cet été mais a finalement décalé son retour par mesure de précaution. En l’absence prolongée du Sud-Africain, les Américains pourraient tout rafler, emmenés par le jeune Michael Norman.

 

© AFP

Michael Norman
États-Unis 🇺🇸
21 ans

A seulement 21 ans, le natif de San Diego, a égalé la performance de son compatriote, le grand champion Jeremy Wariner et est devenu le 4e performeur de l’histoire lors de sa première sortie à Torrance en avril dernier (43″45). Quasi invaincu cette saison, il arrive avec l’étiquette du favori. Sur ses 7 courses disputées, il se sera incliné uniquement lors des Trials à Des Moines. En effet, il a été battu par son compatriote et deuxième meilleur performeur de la saison (43″64), Fred Kerley. Sept Américains dans le top 10 mondial et ils seront quatre à défendre le drapeau étoilé : Norman, Kerley, Vernon Norwood et Nathan Strother.

Mais il y aura de sacrés candidats pour contrer la domination américaine, à commencer par le vice-champion du monde 2017, le Bahaméen de 24 ans Steven Gardiner, troisième meilleur performeur de la saison (44″14). Il faudra également compter sur le Grenadien Kirani James, champion olympique 2012, vice-champion olympique 2016 et champion du monde 2011. Médaillé de bronze en 2015, il avait couru seulement à 5 reprises en 2017 et 2018 en raison d’une blessure. Il s’est qualifié in extremis pour ces Mondiaux lors de sa seule course de la saison : le 6 septembre dernier. Il a claqué 44″47 au Memorial Francisco Ramón Higueras d’Andújar.


© AFP

Shaunae Miller-Uibo
Bahamas 🇧🇸
25 ans
Jeux Olympiques
Médaille d’or (2016)

Championnats du monde
Médaille d’argent (2015)
Médaille de bronze sur 200 m (2017)

La Bahaméenne est invaincue sur 200 m et 400 m depuis deux ans. Lors des Mondiaux 2017, elle visait l’or, comme à Rio où un plongeon final lui avait valu le titre, à 7 centièmes de la star Allyson Felix. Alors qu’elle avait une certaine avance à 30 m de l’arrivée en finale, déconcentrée, elle a perdu l’équilibre et à la surprise générale, c’est l’Américaine Phyllis Francis qui s’est imposée alors qu’elle terminait quatrième. Elle s’est reprise le lendemain en remportant sa demi-finale du 200 m et a finalement remporté la médaille de bronze. C’est à ce moment que son invincibilité a débuté : fin août et début septembre, elle remportait la Diamond League sur 200 m et 400 m. Elle a peu couru cette saison (3 courses sur 400 m) mais a réalisé la meilleure performance mondiale de la saison lors de sa rentrée à Gainesville (49″05). Coup double sur 200 m. Elle a frappé un grand coup en remportant la finale de la Diamond League à Zurich avec le meilleur temps de la saison.

Comme Allyson Felix en son temps ou encore Wayde Van Niekerk, Shaunae Miller-Uibo aurait aimé doubler 200 et 400 m à Doha mais elle n’a pas eu de réponse positive et le programme actuel des Mondiaux ne le permet pas. Elle a d’ores et déjà fait la même requête pour les JO de Tokyo, la modification ne concernerait qu’une journée. La proposition doit être étudiée et validée par l’IAAF, le CIO et le comité d’organisation alors que les places sont déjà en vente. Mais par le passé, Michael Johnson (JO 1996) et Allyson Felix (JO 2016) avaient vu leur demande acceptée.


Côté Français

© KMSP/FFA

Déborah Sananes
23 ans
Championnats d’Europe
Médaille d’argent au relais 4X400 m (2018)

Championne de France cadette en 2012 et junior en 2013, Déborah Sananes a remporté son premier titre national chez les seniors cette année. 2019 a très bien commencé pour l’Ambarroise qui a battu son record personnel de 2016 de 20 centièmes pour sa rentrée estivale au meeting international de Genève mi-juin : 51″55. Elle a terminé quatrième aux Championnats d’Europe par équipes cet été. Au meeting de Paris, elle s’est confrontée aux meilleures mondiales ce qui lui a permis d’orienter ses derniers entrainements. Elle espère avoir un nouveau pic de forme à Doha, où elle participera à ses premiers mondiaux. Elle avait fait partie l’année dernière de l’équipe vice-championne d’Europe au relais 4X400 m.

 

Arlette


Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, mes sports de prédilection sont le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une