Nous suivre

Championnats du monde de cyclisme sur route 2021

Mondiaux : Le torchon brûle entre Remco Evenepoel et Wout Van Aert

Publié

le

Mondiaux Le torchon brûle entre Remco Evenepoel et Wout Van Aert
Photo Icon Sport

CYCLISME – Dans l’émission Extra Time Koers de la VRT, Remco Evenepoel est revenu sur les Mondiaux du Louvain, lors desquels Julian Alaphilippe a conservé son titre. Le discours n’est plus tout à fait le même qu’avant et après la course. Dans la foulée, Wout Van Aert a répondu. Ambiance.

Si on pouvait douter de sa capacité à se mettre au service de Wout Van Aert, Remco Evenepoel a rempli sa tâche à merveille en faisant un boulot considérable. Se sentant bien pendant la course, il a quand même essayé de voir s’il ne pouvait pas jouer sa carte personnelle.

Après le Smeysberg, j’ai à nouveau été demander à Sven et Serge si je pouvais avoir ma chance mais la réponse a de nouveau été négative. À ce moment-là, il était clair que les leaders étaient Wout et Jasper. Ensuite, j’ai accompli mon travail sans rechigner, comme je l’aurais fait chez Deceuninck-Quick Step.

Après cet échange, Remco Evenepoel a donc fait le job. Mais il considère qu’il a laissé passer une chance de remporter le titre mondial.

Le meilleur coureur en course derrière Alaphilippe ? C’est difficile à dire, mais j’aurais pu devenir champion du monde. Mais j’ai dit ce que je pensais à Sven Vanthourenhout : c’était une occasion manquée pour moi d’aller chercher le titre mondial.

Wout Van Aert répond

Ces déclarations ont fait beaucoup réagir en Belgique, jusqu’à Wout Van Aert qui a aimé des publications de journalistes ou supporters qui s’opposaient à son jeune compatriote. Et ce jeudi, le coureur de la Jumbo-Visma s’est même exprimé auprès de Kristof Meul, journaliste à Sporza. « Cela m’a dérangé, oui. C’est mettre de l’huile sur le feu. Dans Extra Time Koers (l’émission lors de laquelle Evenepoel s’est exprimé), il en a dit plus que lors de la réunion d’équipe. »

Mais la réponse la plus cinglante est peut-être bien la suivante. À la question « Pourquoi avez-vous dit à l’avance que vous aviez confiance en Remco ? », le champion de Belgique, vainqueur cette saison de Gand-Wevelgem, de l’Amstel Gold Race et de trois étapes sur le Tour de France, a été cash : « Je n’avais pas d’autre choix que de dire ça ». Ambiance.


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une