Nous suivre

Actualités

Mondiaux VTT – Lenzerheide : Pauline Ferrand-Prévot ambitieuse

Flo Ostermann

Publié

le

Septième du classement général de la Coupe du monde en cross-country, la Rémoise Pauline Ferrand-Prévot visera le podium lors des Mondiaux de Lenzerheide (Suisse), et plus si affinités.

La tâche ne sera pas simple pour Pauline Ferrand-Prévot. La Française, championne du monde de la spécialité en 2015 à Vallnord et en bronze l’an passé à Cairns, arrive avec la pancarte d’outsider en Suisse, sur les terres de la grande favorite et championne du monde en titre, Jolanda Neff. Si la Suissesse, lauréate de la Coupe du monde, sera difficile à battre, la concurrence est dense sur le papier : la Danoise Annika Langvad a remporté deux manches de Coupe du monde et s’avance comme la rivale numéro 1 de la native de Saint-Gall.

Outre la dauphine de Jolanda Neff, la Polonaise Maja Włoszczowska, en or il y a 8 ans et vice-championne olympique en 2008 et 2016, a fait preuve d’une grande régularité cette saison, tout comme la Canadienne Emily Batty, troisième au général de la Coupe du monde. PFP complète donc un plateau royal, avec ses deux podiums à Stellenbosch (2ème) et Nove Mesto (3ème), sans oublier sa médaille d’argent lors des championnats Européens cet été, derrière Jolanda Neff, encore elle.

Toujours est-il que la quintuple championne de France aborde ces Mondiaux avec appétit. Hier, la Tricolore déclarait sur son compte Instagram que « la forme du moment était bonne », tout en affirmant qu’elle serait « heureuse d’être sur le podium. » Un objectif atteignable pour la championne de 26 ans, qui peut même voir plus grand selon son compagnon Julien Absalon : « Elle sera là pour un podium, voire le titre. » Réponse ce samedi, sur les coups de 14h.

Flo Ostermann


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une