Nous suivre

NBA 2022-2023

NBA : 76ers, Kyrie, Kawhi… Les faits marquants de la semaine

Publié le

NBA 76ers, Kyrie, Kawhi... Les faits marquants de la semaine
Photo Icon Sport

SAISON NBA 2022/23 – Cette saison, la rédaction de Dicodusport vous propose tous les lundis le récapitulatif de la semaine passée en NBA. Qui est l’équipe en forme du moment ? L’équipe en difficulté ? Les joueurs de la semaine ? Nous répondons à ces questions chaque lundi.

L’équipe en forme : Les Philadelphia 76ers

Après un début de saison franchement mitigé et plombé par les blessures, les 76ers se sont relancés début décembre, et ne donnent pas l’impression de vouloir ralentir le rythme. Le retour récent de Tyrese Maxey a été salvateur, lors du match contre Sacramento. En l’absence des deux all stars de Philadelphie, il a porté son équipe avec 32 points, assurant une victoire contre une des meilleures équipes de l’Ouest. Ce succès est très rassurant, quand on se rappelle de tous les doutes que l’on pouvait avoir sur le supporting cast après les premiers matchs, et les performances décevantes de Montrezl Harrell ou PJ Tucker.

Le duo formé par James Harden et Joel Embiid est de plus en plus dévastateur. Le barbu peut se permettre des grosses pointes au scoring sur certains matchs, mais peut également régner à la distribution. Et que dire de la saison de Joel Embiid, qui est encore une fois très bien placé dans les candidats au titre de MVP. Maintenant, des interrogations demeurent sur le réel potentiel de cette équipe en playoffs, d’autant plus quand on connait leur coach Doc Rivers. Sur le papier, ils ont tout pour aller loin, et s’adapter à un tas de situations, et le coach champion en 2008 n’aura pas d’excuses. Sauf si bien sur, les blessures reviennent jouer des tours à cette équipe pour qui il s’agit de l’obstacle n°1.

L’équipe en difficulté : Les Indiana Pacers

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Ce vers de Lamartine résume très bien les dix derniers jours des Pacers. Tyrese Haliburton s’est blessé lors du match contre New York le 11 janvier. Depuis cette date, Indiana n’a tout simplement pas remporté un seul match de basket-ball. Si cela en dit beaucoup sur la qualité de l’ancien King et son impact sur le jeu, cela a de quoi inquiéter car il risque encore de rater quelques matchs. Tout le fighting spirit des Pacers semble avoir disparu, et les matchs sont loin d’être aussi accrochés que ce à quoi ils nous ont habitué.

Les tâtonnements de Rick Carlisle à la mène ne portent pas leurs fruits, et les Pacers ne peuvent que serrer les dents et attendre le retour de leur prodige. Mais le problème c’est que les adversaires profitent allègrement de cette chute. Le Heat, les Knicks et les Hawks sont repassés devant, en profitant des 7 défaites d’affilée des coéquipiers de Tyrese Haliburton. Cela les met donc à la 9e place, avec deux victoires d’avance sur les Raptors, 11e. On espère donc ne pas avoir de mauvaise surprise, et le revoir sur le terrain le plus vite possible. Car les Pacers ne peuvent plus se permettre d’enchaîner les défaites.

Le joueur de la semaine à l’Est : Kyrie Irving

En l’absence de Kevin Durant, les Nets ont pu compter sur un bon Kyrie Irving cette semaine. Depuis la blessure du Snake, le meneur était pourtant très décevant, avec un match manqué, et deux mauvaises prestations. Mais depuis cette petite pause, on a retrouvé le vrai Kyrie. Son premier match de la semaine contre Phoenix est certes une défaite, mais il s’est quand même permis d’y planter 30 points. Et ce n’était qu’un échauffement avant les duels contre Utah et Golden State.

Le Jazz a notamment pris une leçon monumentale. Uncle Drew a marqué 48 points et ramassé 11 rebonds contre une défense du Jazz toujours aussi critiquable. Et pour finir ce petit voyage à l’Ouest, il a scoré 38 points et distillé 11 passes face aux Warriors qui étaient pourtant au complet. La série de 4 défaites d’affilée semble ainsi n’être qu’un lointain souvenir. D’autant que Kevin Durant ne devrait pas tarder à revenir. Les Nets vont donc probablement poursuivre la fantastique saison qu’ils réalisent depuis l’arrivée de Jacque Vaughn.

Le joueur de la semaine à l’Ouest : Kawhi Leonard

Est-ce qu’on ne serait pas enfin en train de retrouver Kawhi Leonard ? C’est la question qu’on peut se poser au vu de ses récentes performances. Cette saison, The Claw alternait entre les performances décevantes et les périodes d’absences. Mais depuis quelque temps, les matchs manqués se raréfiaient, même si l’impact sur les matchs n’était toujours pas digne du MVP des Finales 2019. Ses trois derniers matchs, cependant, sont un véritable motif d’espoir. Lors de cette semaine, Kawhi compte une défaite, un match manqué et deux victoires, dont une contre l’ennemi de Dallas.

Et lors de ces rencontres, il a toujours été propre, malgré un Paul George en-deçà. 31 points de moyenne à presque 60% de réussite au tir, c’est digne de son niveau à Toronto. Mais comme toujours avec Kawhi, c’est le physique qui va poser question. En tout cas une chose est sûre, les événements récents ont prouvé que les Clippers étaient bien plus fort avec ce joueur-là à 100%. Ça peut paraître évident, mais on avait tendance à l’oublier.

Le match de la semaine : Cleveland Cavaliers 114 – 115 Memphis Grizzlies

La rencontre a été plus disputée que prévu. Les Cavaliers débarquaient à Memphis sans leur superstar Donovan Mitchell. Pourtant, derrière un très bon Darius Garland, et malgré un gros déficit de points en cours de deuxième quart-temps, les Cavaliers ne lâchent rien. De son côté, Memphis compte sur de bons Morant et Bane. Les Cavs mènent d’un point dans le money time, et Ja Morant a la balle pour repasser devant. Il drive, mais se heurte à la raquette des Cavs. Heureusement, son lay-up manqué est sauvé par Adams, qui donne l’avantage à son équipe à avec 16 secondes à jouer. La balle de match est dans les mains de Garland, mais le meneur est verrouillé par Dillon Brooks qui va contrer son tir, offrant la victoire de ce match à suspens à son équipe.

Le highlight de la semaine : Ziaire Williams tire de sa propre raquette

Incroyable séquence que nous a offert là le jeune Grizzly. Sur le buzzer du 3e quart-temps dans son match contre les Suns, il récupère un rebond défensif et décide d’envoyer une ogive de sa propre raquette. On voit souvent les joueurs faire ce genre de chose en NBA, mais rares sont ceux qui y arrivent. Ziaire Williams fait désormais partie de ces joueurs, en ayant rentré un des tirs parmi les plus lointains de l’histoire.

Les principales affiches de la semaine :

Lundi : Grizzlies – Kings

Mardi : Bulls – Pacers ; Celtics – Heat ; Nuggets – Pelicans

Mercredi : Nets – 76ers ; Nuggets – Bucks ; Grizzlies – Warriors

Jeudi : Mavericks – Suns

Vendredi : Grizzlies – Timberwolves ; Cavaliers – Thunder

Samedi : Nuggets – Sixers (21h) ; Knicks – Nets

Dimanche : Heat – Hornets (19h) ; Lakers – Celtics

Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une