Nous suivre

NBA 2022-2023

NBA : Celtics, Fox, Embiid… Les faits marquants de la semaine

Publié le

NBA Celtics, Fox, Embiid... Les faits marquants de la semaine
Photo Icon Sport

SAISON NBA 2022/23 – Cette saison, la rédaction de Dicodusport vous propose tous les lundis le récapitulatif de la semaine passée en NBA. Qui est l’équipe en forme du moment ? L’équipe en difficulté ? Les joueurs de la semaine ? Nous répondons à ces questions chaque lundi.

L’équipe en forme : les Boston Celtics

On avait peur pour les Celtics après l’affaire Ime Udoka. Ce début de saison nous a très rapidement rassuré. Joe Mazzulla a hérité d’un groupe qui se connaît déjà par cœur, et n’a eu comme seule vraie mission que celle d’intégrer Malcolm Brogdon. Mission accomplie d’ailleurs, puisque l’ancien Pacer se fond très bien dans le collectif dans son rôle de playmaker. On savait que c’était ce qu’il manquait à l’équipe l’an dernier, et les stats le montrent. Boston possède cette année le meilleur offensive rating de la ligue. C’est cette attaque qui porte les C’s récemment, puisque lors de leur série en cours de 6 victoires d’affilée, ils ont scoré 5 fois plus de 115 points.

Cependant, cette attaque d’élite est alliée à une défense encore assez limitée. L’absence de Robert Williams III fait mal sur ce point. Al Horford arrive à dépanner, mais derrière, Blake Griffin et Luke Kornet sont trop limités pour pouvoir vraiment se reposer dessus. En attendant le retour de leur pivot, les Jay Brothers ont cependant su hausser leur niveau de jeu. Brown, toujours fidèle au poste tourne à 25 points de moyenne avec sa grosse défense habituelle. Mais le plus impressionnant des deux est bien Tatum. Cette saison il est clairement dans la conversation au titre de MVP avec ses 32 points de moyenne, couplés à des pourcentages indécents. Bref, les Celtics sont dans la continuité de la fin de saison dernière et risquent de faire mal tout au long de la saison.

L’équipe en difficulté : les Los Angeles Lakers

Après une période de 13 matchs remplis de médiocrité, il est enfin temps de parler des Lakers. Cette entame de saison a été marquée par les tâtonnements de Darvin Ham. On s’en doutait, faire jouer ensemble LeBron James, Anthony Davis et Russell Westbrook est une tâche herculéenne. D’autant plus quand le front office a fait le choix bizarre de ne recruter aucun sniper de métier. Après le passage de Brodie en 6e homme, les Californiens ont pourtant connu une phase de mieux… avant d’enchainer 5 défaites sur les 6 derniers matchs. Pourtant, la défense est relativement correcte. Anthony Davis est dominant dans la raquette, Westbrook fait des efforts, et Austin Reaves est toujours aussi pertinent.

Le problème vient de l’attaque, la pire de la ligue à l’heure actuelle. Les pourcentages de réussite, que ce soit de près ou de loin sont catastrophiques. On peut prendre l’exemple de LeBron James, dont le body language est d’ailleurs catastrophique en ce début de saison. Le King tourne à 24% de réussite de loin, soit les pires chiffres de sa carrière, saison rookie inclue ! Preuve de la détresse des Angelinos dans ce secteur de jeu, à l’heure actuelle, le joueur majeur le plus efficace de loin s’appelle Russell Westbrook. Ce n’est pas possible pour une équipe avec ces ambitions, et la victoire sans LeBron face à Brooklyn ne suffira pas à nous rassurer. Les Lakers vont devoir trouver des solutions le plus vite possible pour ne pas subir à nouveau le cauchemar de l’an dernier.

Le joueur de la semaine à l’Est : Joel Embiid

Les Sixers vont mieux cette semaine, et ont un bilan de 3 victoires pour une seule petite défaite. Et après sa performance délirante hier soir contre le Jazz, il était logique de remettre le titre de joueur de la semaine au Camerouno-Franco-Américain. Il a planté 59 points, pris 11 rebonds et réalisé 8 passes contre une équipe d’Utah médusée et impuissante. La défense a également été au rendez-vous, puisqu’il a réalisé 7 contres sur ce match. Mais ce ne sont pas les seuls à avoir subi la fureur d’Embiid. La veille, Atlanta se prenait 42 points sur la truffe. Et plus tôt dans la semaine, c’était à Phoenix de se faire écraser. Il a rappelé à tout le monde qui il était lorsqu’il était à 100%.

Le joueur de la semaine à l’Ouest : De’Aaron Fox

Ces Kings version Mike Brown font plaisir à voir. Après une entame compliquée, due à des matchs contre des grosses équipes perdus sur des petits détails, Sacramento a su se reprendre depuis deux semaines. Tous ces matchs ont pourtant été assez serrés, mais De’Aaron Fox, a su les gagner grâce à une gestion du money time très impressionnante à chaque fois. Il n’a pourtant pas des stats si impressionnantes. Mais que ce soit sur des actions au scoring, à la passe pour Huerter, Sabonis et autres, ou même certaines fois en défense. Sera-t-il finalement celui qui ramènera l’espoir et les playoffs à Sacramento ? Affaire à suivre.

Le match de la semaine : Portland Trail Blazers 110 – 107 Miami Heat

Portland occupe actuellement la première place de l’Ouest, une phrase que personne ne pensait pouvoir dire avant le début de saison. De l’autre côté, le Heat se cherche encore. Mais alors que sur le papier, les joueurs de l’Oregon auraient dû dominer la rencontre, Miami est devant pendant une bonne partie du match, menant même de 15 points pendant le 3e quart. Cependant, les Blazers sont une des équipes les plus fortes de la ligue dans le dernier quart. Ils reviennent donc au contact, malgré un match compliqué pour Damian Lillard. Mais même dos au mur, le dame time reste le dame time. Il arrive donc à trouver la passe décisive pour un Josh Hart ouvert dans le corner, qui va rentrer un buzzer beater assassin.

Le highlight de la semaine : Trae Young x John Collins

Le duo d’Atlanta est habitué à squatter les top 10. Cette fois, alors que le match est déjà plié, Trae Young décide de faire un nouveau coup sournois dont il a le secret. Profitant d’un repli défensif approximatif des Sixers, le meneur trouve John Collins, prêt à prendre son envol vers le cercle. La tentative d’interception de deux défenseurs de Philadelphie ne change rien, et ils se retrouvent au sol sous un Collins pouvant officiellement célébrer la victoire.

Les principales affiches de la semaine à venir

Lundi : Suns – Heat ; Hawks – Bucks

Mardi : Grizzlies – Pelicans ; Clippers – Mavericks

Mercredi : Celtics – Hawks ; Cavs – Bucks

Jeudi : Nets – Blazers ; Spurs – Kings

Vendredi : Bucks – Sixers ; Nuggets – Mavericks; Suns – Jazz

Samedi : Timberwolves – Sixers ; Jazz – Blazers

Dimanche : Knicks – Suns (21h30) ; Nuggets – Mavericks

Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une