Nous suivre

NBA

NBA Draft 2022 : Où pourraient atterrir les candidats français ?

Publié le

Photo Icon Sport

NBA Draft 2022Ils étaient 10 au départ, ils ne sont désormais plus que 4. Le contingent de candidats français à la Draft s’est réduit depuis le dépôt des candidatures. Ousmane Dieng, Ismael Kamagate, Hugo Besson et Moussa Diabate sont les derniers rescapés. Yoan Makoundou, lui, n’est pas officiellement candidat mais est auto-éligible en raison de son âge. Rapide tour des prévisions pour chacun d’eux.

Ousmane Dieng

Ousmane Dieng (son profil ici) est depuis plusieurs mois annoncé comme le Français le plus coté dans cette Draft. Il est aussi parmi les joueurs les plus cotés de toute la cuvée. Pourtant, il a été très discret depuis l’annonce de sa candidature. Sa participation au NBA Combine fin mai s’est faite en sous-marin : les résultats de ses tests physiques, techniques et psychiques n’ont pas été publiés contrairement à la majorité des joueurs. De même, aucune information n’a fuité sur les équipes qu’il a rencontrées lors d’entraînements individuels (workouts) depuis. Alors que la période pré-draft est en général une opération séduction des franchises, un flou règne sur le cas du Français.

Cette stratégie de la discrétion est cependant bien réfléchie. Elle peut être soit décidée par une franchise qui a fait une promesse de draft à Dieng, soit par son clan qui ne veut pas faire baisser sa cote. Des résultats physiques décevants au NBA Combine auraient par exemple pu le faire chuter dans les prédictions, comme ç’a été le cas pour certains. À noter qu’une poignée d’autres jeunes ont aussi fait ce choix cette année. Malgré tout, des rumeurs ont fuité et la place du Français s’est fait plus précise. Selon le journaliste américain Jonathan Wasserman (Bleacher Report), le Français pourrait partir dès le 8ème pick. S’il est encore disponible au-delà, le Thunder ou les Cavaliers ont montré leur intérêt ces dernières semaines.

  • Intervalle probable de draft : 10 à 15ème place
  • Points de chute potentiels : OKC Thunder (pick 12), Cleveland Cavaliers (pick 14)

Ismael Kamagate

Ces derniers mois, la cote d’Ismael Kamagate (son profil ici) a beaucoup varié. Le pivot du Paris Basketball a perdu quelques places dans les prédictions de draft. Initialement annoncé en fin de premier tour, il se dirigerait plus vers un second tour. Lui non plus n’a pas été mesuré officiellement au NBA Combine, mais il a par contre rendu publiques ses rencontres avec les franchises. Depuis le Combine, il a ainsi workout pour au moins 7 franchises : Blazers, Bucks, Hornets, Mavericks, Nuggets, Pistons et Raptors. Son profil de rim-runner est en général très plébiscité par les franchises. Deux d’entre elles se sont montrées les plus intéressées pour le pivot de 2m11. Les Denver Nuggets d’une part, qui sont en quête d’un remplaçant à Nikola Jokic avec leur pick 30. D’autre part, les Toronto Raptors n’ont tout simplement pas le moindre pivot, ni de joueur d’une taille s’en approchant, et en chercheraient un avec leur pick 33.

  • Intervalle probable de draft : 30 à 40ème place
  • Points de chute potentiels : Denver Nuggets (pick 30), Toronto Raptors (pick 33)

Hugo Besson

Hugo Besson (son profil ici) est le troisième Français qui devrait être drafté cette année. En tant que prospect moins en vue, il est passé par toutes les étapes d’une pré-draft classique. Son passage au NBA Combine a d’ailleurs été avantageux, puisqu’il a été officiellement mesuré à 1m98, gagnant quelques centimètres par rapport à ses précédentes mesures. Un argument supplémentaire pour les franchises voulant s’attacher les services de cet arrière scoreur. En juin, il a multiplié les workouts : d’abord avec les Hornets, puis les Timberwolves et les Blazers. Il serait aussi passé chez les Mavericks, Raptors et Kings. Actuellement, la plupart des mock drafts prédisent un choix au-delà de la 40ème place pour l’ancien de Saint-Quentin. Son talent et sa maturité offensive lui assurent normalement une place dans la Draft.

  • Intervalle probable de draft : 40 à 50ème place
  • Points de chute potentiels : Atlanta Hawks (pick 44), Minnesota Timberwolves (pick 48)

Moussa Diabate et Yoan Makoundou

Pour Moussa Diabate (son profil ici) et Yoan Makoundou, la donne est différente. Eux ne sont annoncés dans quasiment aucune mock draft, et font ainsi figure d’outsiders pour ce soir. Leurs profils physiques sont cependant intrigants pour les franchises. Diabate a explosé les records athlétiques au NBA Combine, finissant premier dans plusieurs catégories chez les pivots (saut, course, agilité). Il est aussi le joueur possédant le moins de masse graisseuse de toute la draft (2.7%). Makoundou est lui un poste 4 athlétique de 2m07, ce qui peut intéresser des équipes. Reste maintenant à convaincre sur leurs qualités de basketteurs, et non de simples monstres athlétiques qui sont à polir dans le jeu. Les deux ont tout donné pour convaincre, multipliant les workouts avec une dizaine d’équipes chacun. Ils pourraient être l’objet de surprises ce soir, certaines équipes voulant peut-être tenter le pari. À noter que même s’ils ne sont pas draftés ce soir, ils pourront toujours être signés par une franchise plus tard.

  • Intervalle probable de draft : fin de second tour ou non-draftés

Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une