Nous suivre

NBA

NBA : Evan Mobley, l’outsider pour le first pick de la Draft 2021

Tanguy Le Jeune

Publié

le

NBA : Evan Mobley, l’outsider pour le first pick de la Draft 2021 ?
Photo AP Photo

Alors que les choses sérieuses commencent en NBA, la Draft 2021 se rapproche petit à petit. Après nous être attardés sur Cade Cunningham, c’est au tour d’Evan Mobley de retenir notre attention puisqu’il est présenté comme le principal outsider de cette draft. Qui est-il, quel est son parcours, quelles sont ses qualités ? Voici notre focus sur l’outsider de la Draft 2021. 

Evan Mobley est un jeune pivot de 19 ans, né le 18 juin 2001 à San Diego en Californie. Fils d’Eric Mobley, Evan a pu se reposer sur les conseils de ses parents qui ont, tous deux, connu le basket-ball de haut niveau. En effet, Eric Mobley fut un ancien basketteur en NBA qui a notamment évolué chez les Milwaukee Bucks à la fin des années 90, alors que sa femme aussi a évolué à un bon niveau dans le basket-ball. Même s’ils n’ont pas laissé une grande empreinte dans leurs ligues respectives, leurs parcours et leur passion pour la balle orange a tout de même été léguée à leurs fils qui jouent eux aussi au basket-ball. Le frère d’Evan, Isaiah (21 ans), évoluait cette saison en NCAA à l’Université de Californie du Sud au poste de pivot, comme son frère.

Derrière les traces de son grand frère

Dès son plus jeune âge, Evan Mobley jouait à la balle orange sous les ordres de son père et en compagnie de son grand frère. Cependant, Evan n’était pas réellement attiré par la balle orange à cette époque. Mais c’est en voyant son frère évoluer au lycée qu’il s’est ainsi mis à jouer sérieusement au basket-ball. Alors que son frère évoluait et brillait déjà dans le lycée Rancho Christian School, Evan l’a ensuite rejoint au lycée. Et il faut dire qu’il n’a pas vraiment tardé à faire parler de lui tant son talent était évident. Formé au poste d’ailier lors de ses premières années, Evan a développé une certaine habileté dans le dribble malgré sa taille. Par la suite, il a été repositionné dans la raquette en raison de ses mensurations supérieures à la normale. C’est à ce poste-ci que la révélation eut lieu pour le jeune homme.

En tant que junior dans ses années lycée, Evan a clairement montré sa supériorité face aux joueurs de son âge. Avec une moyenne de 19.2 points, 10.4 rebonds et 4.7 contres par match lors de son année junior, il n’a vraiment pas tardé à faire monter la hype autour de lui. Élu à deux reprises California Gatorade Player of the Year en 2019 et en 2020, il est ainsi devenu le seul joueur, en compagnie de Jrue Holiday, à avoir réussi une telle performance. De quoi attirer les regards des scouts NCAA et NBA qui ne l’ont plus jamais lâché du regard.

Recrue 5 étoiles à l’université

Désiré aux quatre coins des États-Unis, c’est en tant que recrue 5 étoiles qu’Evan Mobley a rejoint l’Université de Californie du Sud. Après avoir décliné les offres pourtant alléchantes d’universités comme UCLA ou l’Université de Washington, le benjamin de la fratrie Mobley a finalement rejoint son aîné dans les rangs de cette université ainsi que son père, assistant-coach de l’équipe de basket de l’université. La famille avant tout, un dicton qui pourrait aussi rappeler le parcours de Cade Cunningham.

Mais encore une fois, et ce malgré son statut de Freshman, Evan domine tout sur son passage dès sa première apparition en NCAA. En effet, pour ses débuts avec USC, Evan a collecté 21 points et 9 rebonds dans la victoire de son équipe face aux California Baptist. Ses performances, toutes impressionnantes et régulières, ont permis à son équipe de terminer la saison avec un bilan honorable de 25 victoires pour 8 défaites. De quoi les placer correctement pour la March Madness. Malheureusement, ils sont tombés en quarts de finale face à Gonzaga, une université bien trop forte face à eux.

Au terme de sa première et unique saison de NCAA, Evan Mobley a d’ores et déjà récolté de nombreuses distinctions personnelles qui en disent long sur le potentiel NBA du joueur. Élu meilleur joueur de la Conférence Pac-12, Defensive Player of the Year et meilleur étudiant de première année, Mobley rejoint Anthony Davis, seul joueur à avoir réussi ce triplé dans cette conférence en 2012. Une saison qui le poussa alors à se présenter à la Draft 2021 en compagnie de son frère, aussi en lice pour l’accession en NBA.

Points forts et points faibles

Le profil d’Evan Mobley est, il faut dire, assez atypique. Très grand, avec une envergure digne des plus grands pivots de la ligue, ce joueur possède une vision de jeu et une mobilité rarissimes pour un joueur de ce poste. Capable de driver en démarrant en dehors de l’arc pour aller finir au cercle, Evan Mobley peut rappeler à certains égards des joueurs comme Giannis Antetokounmpo ou encore Kevin Durant pour ne citer qu’eux. Nombreuses sont les personnes le voyant évoluer au poste 3 comme le joueur des Nets. Cependant, il faut dire que sa taille et son handle sont assez fragiles pour espérer devenir aussi habile que Durantula. Cependant, s’il se concentre sur ses qualités d’intérieur, ça ne lui sera pas d’une grande utilité. En tout cas, ses qualités défensives sont indéniables et pourraient attirer de nombreuses franchises en quête d’un Big Man.

Hormis ses qualités défensives et sa grande palette offensive, Mobley possède tout de même quelques points faibles. En effet, même s’il est très mobile sur le terrain, il ne pèse que 98 kg ce qui reste assez faible pour un intérieur. C’est certainement ce qui lui permet d’être si mobile sur un terrain de basket malgré sa taille. Cependant, pour un intérieur, cette finesse physique peut lui jouer des tours, notamment lors de sa défense au poste, lorsqu’il se retrouve face à des profils qui font 20 kg de plus que lui à l’image de Zion Williamson par exemple. Même s’il possède une grande envergure, il faudrait qu’il puisse s’étoffer physiquement afin de peser plus lourd dans la raquette au détriment de sa mobilité. Un choix à faire pour ce dernier qui semble avoir les mensurations et le talent nécessaires pour devenir l’un des meilleurs pivots de la NBA.

Quel avenir en NBA ?

Présenté comme l’un des plus grands espoirs de cette Draft 2021, Evan Mobley possède de nombreuses qualités, dont une polyvalence rare, qui plaisent dans la ligue de nos jours. En tout cas, nombreux sont les sites spécialisés dans les Mock Draft NBA à le positionner en second choix pour le 29 juillet prochain. Evan Mobley a vraiment toutes les qualités nécessaires pour s’imposer dans un 5 majeur dès son année de rookie. Idéalement, il serait nécessaire de le faire évoluer poste 4 aux côtés d’un pivot afin de l’habituer aux rudiments de la défense intérieure en NBA. De plus, son handle et sa mobilité pourraient permettre à sa future équipe de multiplier les solutions offensives grâce au mouvement et au small-ball qui semblent adaptés à son jeu.

Reste à savoir quelle franchise sera la destination parfaite pour ce dernier. Même s’il est difficile de s’avancer avant la Draft Lottery qui aura lieu le 22 juin prochain, les Timberwolves ou les Pistons semblent avoir les attributs nécessaires au développement de ce joueur. Chez les Timberwolves, une paire intérieure composée de Mobley et Towns semble vraiment très attractive. D’une part pour qu’Evan puisse apprendre aux côtés d’un des meilleurs pivots de la ligue mais aussi car leur complémentarité sera certainement un atout primordial dans le jeu de cette équipe. Sinon, une paire Isaiah Stewart et Evan Mobley chez les Pistons semble néanmoins être une option viable qui a de nombreuses similarités avec la paire Robinson-Duncan de la fin des années 90. Reste à savoir s’il saura répondre présent à son arrivée dans la Grande Ligue.


Journaliste/rédacteur depuis novembre 2020 - Lionel Messi, Kobe Bryant, Lewis Hamilton. Quel rapport entre ces trois légendes ? Aucun, hormis leur statut de légende. Mais, pour moi, ces stars ont quelque chose en commun. Ce sont mes idoles, mes exemples et les grands créateurs de ma passion pour le sport. Malgré mon cruel manque de talent pour pratiquer le sport au haut niveau, mon amour et ma passion me poussent, chaque jour, à vous partager l’actualité au travers de ce que je sais probablement faire le mieux : écrire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une