Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA Finals : Les Bucks détruisent les Suns et restent en vie

Joris Schamberger

Publié

le

NBA Finals Les Bucks détruisent les Suns et restent en vie
Photo NBA

NBA 2020/21 – De retour à Milwaukee, les Bucks devaient absolument remporter ce match 3. Un blow out 120-100 plus tard, il semblerait que les Daims avaient un message à faire passer : ils ne se rendront pas.

Il y a des soirs comme ça. Des soirs où la machine Milwaukee est trop bien huilée pour qu’on puisse y faire quoi que ce soit. Des soirs où Giannis Antetokounmpo décide qu’il va marcher sur toute la concurrence, où Middleton et Holiday se muent en parfaits lieutenants, où, d’un coup d’un seul, les Bucks décident de caler des runs au scoring complètement hallucinants. Lors de ces soirées, n’importe qui serait en difficulté. Alors autant vous dire que les Suns d’un Booker immonde, ont été complètement démolis par Giannis et ses potes.

Booker complètement à côté, les Bucks dans leurs œuvres

Il faut dire qu’on ne peut gagner ce genre de match sans ses leaders au rendez-vous. Et ce soir, Booker n’était clairement pas dans son match. Auteur d’un horrible 3/14 au shoot, il a vendangé la plupart de ses shoots et nous a sorti son pire match des playoffs. Pourtant, ses coéquipiers ne font pas un mauvais match. Crowder a été très fiable à 3 points, Johnson a surpris tout le monde dans le 3ème quart-temps, et Ayton a encore fait un bon match. D’ailleurs, Phoenix a même l’avantage en fin de premier quart, 25 à 28. Cependant, le navire va prendre l’eau dès le deuxième quart-temps.

La raison ? Giannis, Holiday et Middleton ont dirigé leur équipe d’une main de maître, si bien qu’ils sont présents sur 96 des 98 premiers points de leur équipe. Giannis, auteur de 41 points, s’est permis un bon 13/17 aux lancers francs. Pendant ce temps, Holiday stoppait les quelques tentatives de rébellion en plantant de gros shoots, tout en muselant totalement Booker. Et pour couronner le tout, même Budenholzer, très critiqué depuis le début des finales, a fait de bons ajustements, notamment en limitant le temps de jeu de Lopez.

Face à ce trio-là, difficile d’empêcher l’énorme run qu’ont subi les Suns dans le deuxième quart. Et malgré un léger coup de mieux côté Phoenix en sortie de mi-temps, les Bucks vont enfoncer le clou lors des deux derniers quarts. Même si cela n’empêche pas Cameron Johnson d’écraser ce pauvre PJ Tucker sur un énorme poster.

En tout cas, ce match est de ceux qui marquent le réveil d’une équipe. Milwaukee a faim, et les Bucks comptent bien continuer de dominer sur leur parquet. Pourront-ils continuer sur ce rythme ? Réponse dans la nuit de mercredi à jeudi pour le match 4.


Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vrai fatigue.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une