Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA Finals : Les notes du match 6 entre les Milwaukee Bucks et les Phoenix Suns

Mathieu Veillon

Publié

le

NBA Finals Les notes du match 6 entre les Milwaukee Bucks et les Phoenix Suns
Photo AP

NBA 2020/21 – Les Milwaukee Bucks sont les champions NBA 2021, après leur victoire 105-98 face aux Phoenix Suns. Voici les notes du match.

Les notes des Suns

Devin Booker (3) : Complètement aux fraises sur ce match, Devin Booker a perdu 6 ballons de trop et n’a shooté qu’avec 36% de réussite. C’est trop peu. La défense de Milwaukee l’a totalement asphyxié et même lorsqu’il se démarquait, il ratait des shoots ouverts. On lui pardonnera au regard de ses Finales magistrales, mais il a quand même pris une sacrée sauce.

Chris Paul (5) : Encore une fois, le meneur a eu du mal à peser autant qu’il en est capable. Le général en chef de Phoenix finit certes meilleur scoreur de son équipe, mais avec seulement 5 passes décisives. On n’est pas sur un scandale, mais pas de quoi faire le malin. Probable qu’il n’en avait pas l’intention de toute façon.

Mikal Bridges (3) : Dur match pour Mikal, qui en attaque, s’est fait martyriser par Giannis, qui a décidé de contrer chacun de ses layups. Difficile de marquer quand un buffle a décidé de te foncer dessus dès que tu touches la balle.

Jae Crowder (6) : Match de daron pour Jae Crowder. Pas un match de star, certains tirs en fin de match manqués, mais tellement d’autres aux bons moments qu’on lui pardonne.

Deandre Ayton (2) : Quand Kaminsky fait un meilleur match que toi, pose-toi les bonnes questions.

Cam Johnson (3) : 1/5 au shoot, c’est vraiment trop juste. Pas toujours bien placé en attaque, Cameron Johnson n’a jamais réussi à peser. Dommage car son impact en sortie de banc aurait pu sortir la tête de Phoenix de l’eau à certains moments

Frank Kaminsky (6) : On a fait suffisamment de blagues sur lui pour reconnaître quand il fait un bon match. C’est le cas ce soir. On aurait même aimé le voir plus longtemps, mais c’est plus une insulte pour Ayton qu’un vrai compliment pour Kaminsky

Cameron Payne (7) : Le sauveur des Suns pendant le deuxième quart-temps. 10 points en 10 minutes pour le meneur, qui est probablement le meilleur joueur des Suns ce soir. Dommage qu’il ai eu aussi peu de temps de jeu.

Coach Monty Williams (4) : Compliqué de faire quoi que ce soit contre ce Giannis-là. On retiendra la bonne décision d’augmenter le temps de jeu de Kaminsky ce soir. Cependant, grosse interrogation : pourquoi ne pas avoir fait jouer davantage Cameron Payne ? Peut-être que son côté pétard ambulant aurait fait du bien à Phoenix, notamment en début de quatrième quart. Dommage pour le coach, qui est peut-être un peu trop resté dans sa zone de confort.

Revenir aux notes des Bucks


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une