Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Free Agency 2021 : Le récap’ après 3 jours

Publié

le

Photo Icon Sport

NBA 2021-2022 – Troisième jour de Free Agency, et toujours un bon nombre de mouvements en NBA. Après deux premiers jours très garnis, le rythme très élevé de ce début de marché de l’été commence cependant à diminuer légèrement. Néanmoins quelques grosses têtes ont quand même bougé.

Encore une journée bizarre en NBA. Le nombre de gros agents libres continue de baisser, mais pourtant plusieurs grosses surprises ont secoué la ligue. Si certaines signatures d’agents libres ont fait l’actu, le mouvement le plus inattendu, et le plus important, ne concerne pas du tout un joueur en fin de contrat. Ou plutôt pas un joueur qui devait bouger si tôt.

Kemba Walker file aux Knicks

Alors que son contrat assurait à l’ancien Celtic de continuer à toucher plus de 30 millions par saison pendant 2 ans, Kemba Walker a été libéré plus tôt. Récemment envoyé à OKC contre Al Horford, il ne semblait définitivement pas dans les plans du Thunder. En effet, Sam Presti a décidé de couper le meneur, sans doute parce que personne d’autre ne voulait encaisser son contrat. Directement après cette nouvelle, nous avons appris que les Knicks allaient récupérer la légende des Hornets. Nouveau salaire de Kemba… 8 millions la saison. Une affaire en or pour Leon Rose.

En effet, New York trouve ici un meneur titulaire de choix pour accompagner RJ Barrett et Evan Fournier à l’arrière. S’il retrouve son niveau de Charlotte, et que Barrett continue de progresser, les Knicks pourraient devenir extrêmement menaçants. Pendant ce temps, du côté d’OKC, difficile de comprendre l’intérêt de ce choix. La franchise de l’Oklahoma se retrouve avec un gros boulet dans son salary cap sur les prochaines années. La raison est probablement l’embouteillage qu’aurait créé Kemba, avec les jeunes Maledon et Giddey au même poste. Mais tout de même cela témoigne d’une très faible ambition compétitive sur les 2 ou 3 prochaines années.

Dinwiddie à Washington, prolongation pour Collins

Les rumeurs en faisaient état depuis un moment : Spencer Dinwiddie arrive à Washington. Le départ de l’ancien des Nets s’insère d’ailleurs dans un chaotique échange à 6 équipes. Est-ce que cette arrivée va convaincre Bradley Beal ? Sûrement pas, mais ça pourrait être pire on va dire. Avec cette arrivée, le backcourt des Wizards a au moins le mérite d’être de plutôt haut niveau. Reste à voir le reste de l’effectif, surtout avec le départ d’Ish Smith pour Charlotte, qui avait plutôt bien travaillé l’an dernier.

Pendant ce temps, à Miami, le renforcement continue, avec l’arrivée de Markieff Morris, et la prolongation d’Oladipo. Ce dernier ne retrouvera probablement pas son niveau d’Indiana, mais le pari vaut le coup d’être tenté. Du côté d’Utah, Eric Paschall vient consolider le banc, pendant que Golden State ne reçoit aucun joueur. Cela rend donc une nouvelle place disponible chez les Warriors, pendant que les rumeurs autour de Ben Simmons reprennent. Affaire à suivre, donc.

Au niveau des prolongations, Philadelphie sort de sa cuite d’hier et prolonge Danny Green pour 20 millions sur deux ans. Mais la plus grosse attraction de ce côté-là, c’est la prolongation de John Collins à Atlanta. Alors que des rumeurs disaient qu’il n’était pas convaincu par son contrat de 125 millions sur 5 ans, le dunker aviateur a fini par accepter le deal. Gros soulagement pour les Hawks, qui ont donc prolongé leurs deux jeunes stars cet été.

La Free Agency, et avec elle son lot de surprises. Quelques noms sont encore attendus, mais ce sont surtout les transferts qui vont créer la surprise sur les prochains jours.


Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une