Nous suivre

NBA

NBA : La belle histoire de Timothé Luwawu-Cabarrot

Avatar

Publié

le

First Team

Il n’est pas loin d’être le meilleur joueur français depuis la reprise NBA. Avec 19,3 pts de moyenne en 11 tirs, Timothé Luwawu-Cabarrot est en tout cas le scoreur le plus efficace de son équipe sur ces trois premiers matchs. Ses responsabilités ont été largement augmentées et il a un rôle primordial dans la rotation des Nets. Il y a neuf mois, le Français se faisait encore les dents en G-League sans aucun contrat garanti en NBA. C’est la belle histoire tricolore de cette reprise de saison.

24 points en 22 minutes et 26 points à 8/12 au tir face à la meilleure équipe de la ligue. Voilà deux des récentes performances de TLC qui ont amené beaucoup à le reconsidérer. La bulle d’Orlando aura révélé le Français, qui tournait à 6,8 pts de moyenne cette saison. Les absences des uns et des autres lui ont libéré la voie. C’est face aux Bucks que French Money, comme ses coéquipiers le surnomment, s’est montré le plus impressionnant. Plein de confiance, il a montré une palette offensive variée tout en se donnant comme à son habitude à fond en défense. Clutch avec deux tirs à 3 pts dans les trois dernières minutes, il a fait se lever le banc des Nets.

Un itinéraire compliqué

Formé à Antibes, TLC passe une année en Serbie avant de se présenter à la Draft NBA en 2016. À 21 ans, le Français est drafté à la 24e position par Philadelphie. Il a ainsi longtemps fait partie du Process des Sixers (période de reconstruction de la franchise), avant d’être envoyé dans l’Oklahoma à l’été 2018. Il n’y restera que six mois, le temps de jouer 21 matchs avec un très faible temps de jeu. Des destins similaires l’attendront ensuite à Chicago ou à Cleveland. Être envoyé de franchise en franchise de cette manière n’est jamais bon pour la confiance d’un joueur. Pourtant, TLC ne s’est jamais démonté et a continué à travailler dur. Ce sont finalement les Nets de Brooklyn qui récupèrent le Frenchie au début de la saison 2019/20.

Ses capacités au shoot font de lui un très bon scoreur qui pourrait compter à l’avenir dans la rotation de la franchise de Brooklyn. C’est pourquoi les Nets l’ont signé en février pour un contrat sur plusieurs années. « L’année prochaine sera importante pour la franchise, et donc pour moi. J’ai des ambitions et je pense avoir les qualités pour faire du bien à l’équipe », expliquait-il en avril à son club formateur d’Antibes. C’est tout ce qu’on lui souhaite.

Dicodusport


Avatar

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

NBA

NBA : La statistique impressionnante sur la carrière de LeBron James

Avatar

Publié

le

Par

EssentiallySports

Cette nuit, les Lakers de LeBron James (15pts, 6reb et 12ast) ont battu les Denver Nuggets (126-114) pour le compte du premier match des finales de conférence Ouest. Dans ce match dominé de la tête et des épaules par les Lakers, une statistique incroyable a été proposée par TNT. Une comparaison de la carrière de LeBron James avec l’histoire de la franchise adverse du soir.

(Carrières en playoffs : LeBron James vs Denver Nuggets, source : TNT)

À lui seul, LeBron James a donc en carrière 88 victoires de plus que la franchise de Denver. Et ce en seulement 17 saisons, contre 53 ans d’existence pour les Nuggets. La domination est encore plus impressionnante en termes de finales et de titres NBA. Ce tableau permet de se rendre compte du monstre historique qu’est le joueur des Lakers. Résumons. En carrière, King James c’est : 17 saisons en NBA, 14 campagnes de playoffs, 9 finales et 3 titres. À chaque fois donc, des longues campagnes dans lesquelles il a engrangé les victoires. C’est simple, LeBron James n’a jamais perdu au premier tour des playoffs. Contrairement à Denver, à qui c’est arrivé 17 fois.

De manière générale, le palmarès de la franchise du Colorado est un des plus pauvres de NBA. Ce qui explique le tableau comparatif. Les Nuggets sont l’une des six dernières franchises (avec Clippers, Timberwolves, Hornets, Grizzlies et Pelicans) à n’avoir jamais atteint les finales NBA. Cette saison 2019/20 pourrait-elle être la bonne ? Pour ça, il faudra passer un certain LeBron James.

Tom Compayrot


Lire la suite

NBA

NBA : Les Nuggets vers un nouvel exploit face aux Lakers ?

Avatar

Publié

le

Par

Getty Images

NBA – Tout le monde attendait un choc entre les deux franchises de Los Angeles. C’était sans compter sur la force mentale des Nuggets, et la faiblesse de celle des Clippers. Ce sera donc une finale de conférence Lakers-Nuggets. Et ça débute … ce soir. Les joueurs de Mike Malone peuvent-ils réitérer leurs exploits précédents ? Jugez !

Les Nuggets en confiance

Mais quelle équipe ! Après avoir battu Utah en remontant un 1-3 lors de leur première série, les coéquipiers de Jamal Murray ont remis ça contre les Clippers. Et de quelle manière s’il vous plaît. Menés de près de 20 points lors du game 5 et 6, les Denver Nuggets sont revenus par deux fois, avant de s’adjuger les rencontres, ainsi que le game 7. Limite insolente l’histoire.

Un scénario qui ne peut que mettre en confiance Denver avant d’affronter les Lakers. Surtout que le duo Jokic-Murray fait des étincelles. Le Serbe a augmenté de plus de cinq points sa moyenne. Quant au meneur des Nuggets, ce sont près de 9 points en plus en moyenne par match, ça bosse dur dans la bulle. Avec l’excellent apport de Gary Harris et Michael Porter Junior, oui, les Lakers vont devoir respecter cette équipe, comme le reste de la ligue. Seul hic pour les Nuggets, la fatigue ne sera-t-elle pas trop présente après 14 rencontres disputées ? Car les Lakers eux, seront en forme.

Une âme en plus

Pas de blessure du côté du King, pas de blessure pour A.D, Javal McGee de retour, croisons les doigts pour que cela continue. Car si ces Lakers veulent récupérer le titre, c’est cette année. L’élimination des Clippers par les Nuggets peut être une bonne affaire même si le plan tactique change. Et puis les Angelinos ont gagné leurs séries précédentes 4-1. Moins de forces lâchées sur le parquet et davantage de temps de repos, autant dire que LeBron James et ses coéquipiers sont prêts à revenir pour en découdre. Remplissant les pages historiques NBA à chaque série, le duo All-NBA First Team -et LeBron individuellement- a encore des lignes à écrire.

Ajoutez un Dany Green en forme, un Markieff Morris qui s’éveille et un Rajon Rondo retrouvé, courage Nuggets ! D’autant plus que Les Lakers, même sans spectateurs, auront en eux l’âme d’un certain … Kobe.

Pendant que Miami mène 2-0 contre Boston, les Finals semblent attendre Los Angeles. Attention, rien n’est encore fait. Après tout, le Jazz semblait passer la première série et les Clippers allaient tout droit vers une finale de conférence. Les Denver Nuggets ayant contré les plans de tout le monde, pourquoi pas ceux des Lakers afin de réaliser l’impensable, encore. Mais la marche semble bien haute et la fatigue pourrait bien reprendre le dessus. Le premier aperçu a lieu cette nuit à 3h. Un premier game pour refaire l’Histoire ? Finals en vue !

Sophie Clapier


Lire la suite

NBA

NBA – [Vidéo] L’énorme contre de Bam Adebayo pour donner la victoire au Heat

Avatar

Publié

le

Par

USA Today

Playoffs NBA – Finale de Conférence Est – Nous avons sûrement assisté à l’action de ces playoffs 2019/20. Bam Adebayo a offert la victoire aux siens face aux Celtics avec un énorme contre sur Jayson Tatum, alors qu’il restait 4 secondes à jouer. Et ce au terme d’un Game 1 de fou furieux remporté par Miami en prolongations (victoire 117-114).

12 secondes à jouer, balle à Boston, qui compte deux points de retard. Jayson Tatum (30pts, 14reb et 5ast) dribble Jimmy Butler et décide, plein de confiance, de monter au dunk. C’était sans compter sur Bam Adebayo. Le pivot du Heat sort alors le contre de sa vie, faisant crier et se lever son banc et accessoirement tous les fans de NBA. Y compris Magic Johnson. Le meneur mythique des Lakers a tout simplement qualifié ce contre de «meilleure action défensive qu’il ait jamais vu en playoffs».

Le geste est encore plus impressionnant sous d’autres angles et au ralenti :

Tom Compayrot


Lire la suite

NBA

NBA : La remontada des Nuggets pour forcer un Game 7 face aux Clippers

Avatar

Publié

le

Par

NBA League Pass

Comme Toronto il y a quelques jours, les Denver Nuggets ont réalisé un énorme come-back dans leur Game 6 face aux Clippers. Menés de 18 points au milieu du troisième quart-temps, les coéquipiers de Nikola Jokic sont remontés pour finalement s’imposer 111 à 98. La série se jouera sur un dernier match décisif, dans la nuit de mardi à mercredi (3h).

L’issue de la série semblait inévitable. Déjà en milieu de semaine, les Clippers menaient la série trois matchs à un. Ultra-dominants, rien ne semblait pouvoir leur arriver. C’était sans compter sur la force mentale des Nuggets, qui n’ont jamais rien lâché. Une vague de maillots noirs a déferlé sur les joueurs californiens en seconde période, infligeant un sévère 64 à 35. Portés par un Nikola Jokic qui a enfin assumé son statut de leader (33pts, 14reb et  7ast ce soir), les joueurs de Denver ont joué comme des morts de faim. Et ce en attaque, où les 3 points ont plu, comme en défense.

Les Clippers muselés

En seconde période, les Clippers n’ont mis que 26% de leurs paniers. Des chiffres impressionnants quand on sait que ces derniers tournaient à 49% pendant la saison régulière. Ce soir, seuls Kawhi Leonard (25pts) et Paul George (33pts) ont pu faire leur match malgré des pourcentages approximatifs. L’attaque des Clippers, il y a encore une semaine, semblait pourtant impossible à stopper. C’était sans compter sur la défense collective de leurs adversaires, puisque chaque joueur a amené sa pierre à l’édifice. Et pour ça, le crédit revient à Michael Malone. Le coach des Nuggets a surpassé son adversaire Doc Rivers tout au long de la série, avec un effectif bien moins impressionnant.

Le come-back qu’on a fait en maintenant la meilleure attaque des playoffs à 26% au tir, pendant qu’on était à 61%… c’est juste incroyable. Je manque de superlatifs pour qualifier mes joueurs. C’est un groupe très solide et qui en veut. Je les aime.

Mike Malone en interview d’après-match

Il reste cependant encore un match aux joueurs du Colorado pour finaliser l’exploit, mardi soir. Sur ce Game 6, les Clippers ont en tout cas pris un gros coup sur la tête.

Tom Compayrot


Lire la suite

NBA

NBA : Toronto arrache un Game 7 au bout des prolongations face à Boston

Avatar

Publié

le

Par

Getty Images

Au terme d’un match d’une intensité rare, les Raptors ont arraché un match décisif en deuxième prolongation (victoire 125-122). Menés 2-0 par les Celtics, les champions en titre sont revenus dans la série. Tout se jouera sur un dernier match, dans la nuit de vendredi à samedi (3h).

250. C’est le nombre de minutes jouées par Kyle Lowry sur cette série, soit 42 par match en moyenne. Encore une fois cette nuit, c’est lui qui a porté son équipe (33pts, 8reb et 6ast à 60% au tir). Tranchant offensivement, il aura aussi étouffé son vis-à-vis Kemba Walker en défense (5pts à 2/11 au tir). Menés en première mi-temps, les Raptors sont revenus dans la seconde avant d’offrir un money-time digne des plus grands matchs de playoffs. Norman Powell et l’inévitable Kyle Lowry ont tour à tour enchaîné les paniers clutch pour soutirer un Game 7 à des Celtics eux aussi auteurs d’un excellent match.

Talent contre expérience

Du côté de Boston, c’est la jeunesse qui a porté l’équipe. Le duo d’ailiers Jayson Tatum-Jaylen Brown (22 et 23 ans) a apporté 60 points, 30 rebonds et 11 passes aux Celtics. Si Kemba Walker est passé à côté de son match, son compère de backcourt Marcus Smart (26 ans) a lui délivré le deuxième triple-double de sa carrière (23pts, 11reb et 10ast). Le pivot allemand Daniel Theis a aussi délivré un bon match face au small-ball des Raptors (18pts et 7reb).

Sur le papier, en termes de talent pur, les Celtics dominent leurs adversaires. Surtout quand le leader au scoring des Raptors, Pascal Siakam, est en train de rater sa série (15,2pts de moyenne à 38% au tir, contre 22,9pts à 45% cette saison). Mais les hommes de Brad Stevens n’ont pas l’expérience de playoffs de ceux de Nick Nurse. L’expérience du titre la saison dernière a bien sûr renforcé la cohésion de ce groupe qui n’a pas beaucoup changé. Mais les carrières ne sont pas non plus les mêmes. Le seul duo Lowry-Ibaka a par exemple joué 70 matchs de playoffs de plus que le cinq majeur de Boston. Ce duel jeunesse et talent vs sérieux et expérience pourrait accoucher d’un Game 7 mémorable. La fin sous tension de ce Game 6 donne en tout cas tous les indices pour.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Tom Compayrot


Lire la suite

Fil Info

Championnats du monde 2020 - Course en ligne femmes : nos favorites Championnats du monde 2020 - Course en ligne femmes : nos favorites
Imola 2020Il y a 1 heure

Championnats du monde 2020 – Course en ligne femmes : nos favorites

CHAMPIONNATS DU MONDE SUR ROUTE – IMOLA 2020 – Ce samedi se dispute la course en ligne dames des Mondiaux d'Imola....

[Sondage] Quel candidat soutenez-vous pour la prochaine élection de la FFR ? [Sondage] Quel candidat soutenez-vous pour la prochaine élection de la FFR ?
Rugby à XVIl y a 3 heures

[Sondage] Quel candidat soutenez-vous pour la prochaine élection de la FFR ?

Dans un peu plus d'une semaine (3 octobre), les présidents des clubs devront choisir entre deux candidats pour la présidence...

Champions Cup : Notre pronostic pour Racing 92 - Saracens Champions Cup : Notre pronostic pour Racing 92 - Saracens
PronosticsIl y a 5 heures

Champions Cup : Notre pronostic pour Racing 92 – Saracens

CHAMPIONS CUP - DEMI-FINALES - Le Racing 92 reçoit les Saracens en demi-finales de Coupe d'Europe. Notre pronostic pour la...

Roland-Garros 2020Il y a 5 heures

Roland-Garros 2020 : les enjeux du tournoi

Roland-Garros débute ce dimanche. Quels sont les enjeux du dernier tournoi du Grand Chelem de l'année ? Revue d'effectif.

Championnats du monde 2020 : Le profil de la course en ligne femmes Championnats du monde 2020 : Le profil de la course en ligne femmes
Imola 2020Il y a 5 heures

Championnats du monde 2020 : Le profil de la course en ligne femmes

CHAMPIONNATS DU MONDE SUR ROUTE – IMOLA 2020 - Ce samedi se déroule la course en ligne dames des Mondiaux...

Football - Bundesliga : notre pronostic pour Hertha Berlin - Eintracht Francfort Football - Bundesliga : notre pronostic pour Hertha Berlin - Eintracht Francfort
FootballIl y a 6 heures

Football – Bundesliga : notre pronostic pour Hertha Berlin – Eintracht Francfort

BUNDESLIGA - Le Hertha Berlin affronte l'Eintracht Francfort dans le cadre de la 2ème journée du championnat allemand. Notre pronostic.

Champions Cup 2019/2020 - Demi-finales : Programme et résultats Champions Cup 2019/2020 - Demi-finales : Programme et résultats
Rugby à XVIl y a 6 heures

Champions Cup 2019/2020 – Demi-finales : Programme et résultats

RUGBY - Les demi-finales de la Champions Cup 2019/2020 ont lieu ce samedi 26 septembre. Découvrez le programme et les...

Roland-Garros 2020Il y a 17 heures

Roland-Garros 2020 : le bilan de la 4ème journée de qualifications

Dans cette quatrième journée des qualifications, les surprises ont été nombreuses et seul un Français a pu se qualifier pour...

Challenge Cup : notre pronostic pour Bristol - UBB Challenge Cup : notre pronostic pour Bristol - UBB
PronosticsIl y a 19 heures

Challenge Cup : notre pronostic pour Bristol – UBB

CHALLENGE CUP - QUARTS DE FINALE - L'Union Bordeaux-Bègles reçoit Édimbourg ce samedi en quarts de finale de Challenge Cup....

Roland-Garros 2020Il y a 20 heures

Roland-Garros 2020 : le tableau simple hommes

Le dernier tournoi du Grand Chelem aura lieu du 27 septembre au 11 octobre. Le tirage au sort du tableau...

Advertisement

Tour de France 2020

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés