Nous suivre

NBA 2022-2023

NBA : LeBron James prolonge aux Lakers et devient le basketteur le mieux payé de l’histoire

Publié le

NBA LeBron James prolonge aux Lakers et devient le basketteur le mieux payé de l'histoire
Photo Icon Sport

NBA – La machine à cash continue de tourner à Los Angeles, et le meilleur joueur de l’histoire du XXIème siècle continue son aventure chez les Lakers. Le quadruple champion NBA, LeBron James prolonge de deux ans avec son équipe pour 97 M$ et une troisième année en option, avec dans un coin de sa tête l’envie de jouer avec son fils en 2024. 

Il est l’homme des records, et il veut continuer à les battre. LeBron James, qui était sous contrat avec les Lakers jusqu’en 2023 a décidé de prolonger l’aventure deux ans de plus, dont une en option. Au début de l’année, le King avait déclaré qu’il n’avait pas encore envisagé cette prolongation à cause de l’accord collectif et qu’il préférait plutôt prolonger chaque année un nouveau contrat. Au final les Lakers et son célèbre agent Rich Paul – également agent de Ben Simmons – ont trouvé un accord pour prolonger l’aventure avec James. On parle donc d’un contrat de 97,1 M$ sur deux ans, incluant une player option lors de la saison 2024-2025, à 44,5M$ l’année, selon Klutch Sports, l’entreprise de Rich Paul, au micro d’Adrian Wojnarowski.

En plus de cela, son extension qui comprend un trade kicker de 15% va permettre à LeBron James de rentrer dans l’histoire, en devenant le joueur le mieux rémunéré de l’histoire de la NBA. Avec 532 millions de dollars de gains garantis dans sa carrière, il dépasse alors Kevin Durant la star des Brooklyn Nets et ses 515 millions de dollars garantis jusqu’en 2026. Le natif d’Akron n’est pas éligible à une clause de non-échange parce qu’il a accepté une prolongation et pas un nouvel accord, avec son salaire de base et son nouveau contrat à 46,7 millions de dollars. Le kicker commercial de 15% et la stature de ce joueur unique au monde, font de lui un Laker aussi longtemps qu’il le souhaitera.

Un nouveau contrat décisif

Il est désormais lié comme Anthony Davis jusqu’en 2024 au minimum, et les deux joueurs auront donc une player option lors de la saison 2024-2025. Ils pourront alors décider de la prendre ensemble, ou de partir voir ailleurs. AD pourra toujours avoir des grosses propositions plus intéressantes que sa player option à 43 M$, puisqu’il n’aura que 32 ans en 2024. Cependant pour LeBron qui aura 38 ans le 30 décembre prochain, les 40 ans s’approchent, mais il ne souhaite pas encore raccrocher les baskets.

En effet, comme il le répète ces dernières années, LeBron James veut jouer au moins une année dans la NBA avec son fils Bronny James. Celui qui va avoir 18 ans en octobre prochain n’est éligible qu’à partir de la draft 2024, c’est la raison pour laquelle son père a décidé d’avoir une player option cette année-là. En effet, depuis désormais plusieurs semaines, il souhaite jouer avec son enfant, peu importe où il sera drafté.

Ma dernière année je la jouerai avec mon fils, a déclaré James. Où que soit Bronny, c’est là que je serai. Je ferai tout ce qu’il faut pour jouer avec mon fils pendant un an. Et à ce stade, ce n’est pas une question d’argent, a annoncé LeBron dans un entretien accordé à The Athletic.

Qui va décrocher le gros lot ?

Une déclaration qui peut véritablement bousculer la face de la NBA entre 2023 et 2024, car en effet, si Bronny n’est pas annoncé comme un des plus grands prospects de sa génération, à l’opposé de son père, il est tout de même annoncé vers la fin du premier tour. Ses débuts en université l’an prochain nous permettrons d’admirer les aptitudes du fils face à des adversaires de renom, et voir s’il a les épaules pour jouer les premiers rôles en NBA. Mais si LeBron fait tout pour jouer avec son fils, quitte à partir des Lakers pour n’importe quelle franchise, il peut alors bousculer la hiérarchie des équipes. De nombreuses équipes vont vouloir obtenir Bronny James à tout prix, quitte à gâcher sa saison précédente, ou récupérer des picks de draft à gogo pour 2024.

Car faire venir LeBron James dans son équipe à travers son fils, c’est une stratégie folle mais payante. Même s’il aura près de 40 ans à ce moment-là, grâce à l’entretien exceptionnel de son corps, le King peut encore ultra compétitif, et même à cet âge-là, il pourrait toujours faire des statistiques, et changer le destin d’une franchise. S’il peut en plus aider à développer son fils et en faire un meilleur basketteur, ainsi qu’aider la future équipe à hausser son niveau et devenir compétitive, alors c’est du gagnant-gagnant. De plus, l’arrivée d’un joueur à l’aura de LeBron, permettra de faire exploser les ventes des maillots et produits dérivés de la franchise qui décrochera alors le gros lot.

Mais avant de se pencher sur 2024, le numéro 6 des Lakers va devoir se concentrer sur la saison à venir et rehausser le niveau de son équipe. Lui qui avait terminé la saison sur une moyenne de 30,3 points, 8,2 rebonds et 6,2 passes décisives, a tout de même manqué 26 matchs à cause des blessures. Une absence combinée à celle d‘Anthony Davis, et la mauvaise connexion avec Russell Westbrook a fait louper les playoffs aux Lakers. Cette année, les Purple & Gold doivent se reprendre. Avec l’arrivée d’un nouveau coach Darvin Ham, ils ont comme objectif de retrouver le haut du classement et de décrocher un 18ème titre avec cette franchise mythique.

Fan absolu de foot et d'un certain club à l'étoile en bleu et blanc. Amateur de beau jeu et d'Argentins au pied gauche magique. Passionné de sport US (NBA, NFL, MLS) et loyal à la Damian Lillard. Je suis là pour vous apporter tout ce que le sport peut nous donner.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une