Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA Play-In Tournament : notre preview pour Los Angeles Lakers – Golden State Warriors

Mathieu Veillon

Publié

le

Photo Noah Graham, Rohan Ali

C’est le match que tout le monde attend dans ce Play-In Tournament : les Warriors se déplacent au Staples Center pour affronter les Lakers, jeudi matin à 4h heure française. Qui sortira vainqueur de ce duel entre LeBron James et Steph Curry ? On vous donne les clés de cette rencontre !

Après avoir fini la saison régulière à une décevante 7ème place pour les Lakers, et à la 8ème place in extremis pour les Warriors, les deux équipes ont rendez-vous dans la nuit de mercredi à jeudi pour un choc que toute la planète attend. Le gagnant affrontera Phoenix au 1er tour des Playoffs, le perdant aura l’occasion d’affronter le vainqueur du match entre les Grizzlies et les Spurs.

LeBron James et Anthony Davis seront-ils à 100% pour les Lakers ?

C’est évidemment la question à se poser en premier lorsque l’on aborde cette confrontation. Si Anthony Davis a déjà eu le temps de reprendre depuis plus d’une semaine, LeBron James n’a repris que depuis 2 matchs, en étant limité à 28 minutes de jeu face aux Pacers puis face aux Pelicans. Avec quelques jours de repos dans la besace, le King devrait quand même arriver à minimum 80-90% sur ce match face aux Warriors, et pourrait se limiter à un rôle de playmaker – où il excelle – pour distribuer les caviars sans trop tirer sur la corde. Anthony Davis a quant à lui déjà fait des gros cartons sur cette fin de saison, et devrait se régaler face à la faible raquette intérieure des Warriors. L’effectif est donc au complet au meilleur des moments, et les possibilités tactiques sont de nouveau maximisées pour le coach Frank Vogel.

Rien qu’au poste de pivot, les Lakers auront la possibilité d’aligner Andre Drummond, Marc Gasol ou Montrezl Harrell, 3 profils totalement différents même si l’Espagnol est le plus efficace si l’on se fie aux stats avancées cette saison. Face aux Warriors qui vont sans doute jouer small-ball, la vitesse de Harrell peut également être une bonne option pour bien jouer les switchs défensifs, et Andre Drummond peut pour sa part choper 20-25 rebonds les yeux fermés. Des choix de luxe à un poste qui pourra être la clé de cet affrontement, avec même en cas de besoin la possibilité de voir Anthony Davis au poste 5.

Les Warriors de Steph Curry n’ont rien à perdre sur ce tour

Après une belle remontée au classement, impulsée par un Stephen Curry inarrêtable, les Warriors arrivent dans ce Play-In avec des ambitions, mais sans pression. La blessure de Klay Thompson a évidemment baissé les attentes en début de saison, mais demandez à Curry s’il compte faire de la figuration dans cette fin de saison ! Le meneur de Golden State a fini meilleur scoreur de la NBA en 2020-2021 devant Bradley Beal, et compte bien jouer le poil à gratter de ce Play-In. Si l’opposition face aux Lakers parait compliquée (mais pas insurmontable), les Warriors savent qu’ils partiront grands favoris face aux Grizzlies ou aux Spurs au match suivant, et peuvent donc aborder cette première rencontre comme un bonus.

Si l’infirmerie des Lakers s’est vidée, celle des Warriors est encore bien occupée. Évidemment par Klay Thompson, mais également par Kelly Oubre et James Wiseman depuis quelques semaines, ce qui limite les options de Steve Kerr, qui ne disposait déjà pas d’un effectif aussi fourni que celui de Los Angeles. Aux côtés de Curry, il faudra donc un grand Andrew Wiggins pour l’aider à scorer et un Draymond Green en forme pour distribuer les extra pass à des Jordan Poole, Juan Toscano Anderson ou autres Kent Bazemore et Eric Paschall qui devront absolument tous être impeccables au tir s’ils veulent gêner l’excellente défense des Lakers, qui ont terminé la saison avec le meilleur defensive rating de la NBA.


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une