Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA Play-In Tournament : notre preview pour Memphis Grizzlies – San Antonio Spurs

Mathieu Veillon

Publié

le

NBA Play-In Tournament : notre preview pour Memphis Grizzlies - San Antonio Spurs
Photo Logan Riely/NBAE

NBA 2020-2021 – Après les premiers matchs du Play-In Tournament ce mercredi, c’est au tour de 4 équipes de la Conférence Ouest de s’affronter pour 2 places en Playoffs. Première confrontation : les Memphis Grizzlies reçoivent les San Antonio Spurs, jeudi matin à 1h30 heure française.

Après une saison régulière finie à la 9ème place pour les Grizzlies, et à la 10ème place pour les Spurs, ces deux équipes se retrouvent dans un match crucial : le perdant verra sa saison se finir, et le gagnant affrontera le perdant du match entre les Los Angeles Lakers et Golden State. Un parcours semé d’embûches jusqu’aux Playoffs, avec comme premier écueil ce match qui aura lieu dans la nuit de mercredi à jeudi.

Deuxième Play-In en deux ans pour les Grizzlies

Après leur belle saison l’an dernier, conclue par de mauvaises prestations dans la bulle d’Orlando et un Play-In perdu face aux Blazers, les Grizzlies ont effectué une saison 2020-2021 dans la continuité de l’exercice précédent. Le duo Morant-Valanciunas a été entouré par de bons joueurs de complément sur les ailes (Brooks, Anderson, Winslow, Allen…), et l’équipe finit sur un bilan positif de 38 victoires pour 34 défaites. L’infirmerie est quasi-vide, avec une légère incertitude sur Grayson Allen mais il devrait tenir sa place. Le retour de Jaren Jackson Jr est également une bonne chose pour Memphis, lui qui n’a pu disputer qu’une dizaine de rencontres cette saison.

Alors, Taylor Jenkins arrivera-t-il à faire passer un cap à son équipe, au moins en battant les Spurs ? La jeunesse du roster des Grizzlies peut leur porter préjudice, notamment sur l’inexpérience de Ja Morant dans ces confrontations chaudes. L’avantage des Grizzlies, c’est qu’ils ont plutôt bien réussi contre les Spurs cette saison, avec deux victoires plutôt larges (133-102, 129-112) contre une défaite seulement (119-131). Jonas Valanciunas aura notamment l’avantage dans le secteur intérieur face à Jakob Poetl, et pourrait faire très mal aux Spurs sur ce match. Le duo Dillon BrooksKyle Anderson sera déterminant dans cette rencontre, et leur adresse extérieure pourrait faire pencher la série d’un côté ou de l’autre.

Les Spurs pas à leur place dans ce Play-In ?

Si l’on se pose la question, c’est que le bilan des Spurs cette saison n’est pas au niveau d’un prétendant aux Playoffs : seule équipe de l’Ouest à avoir un bilan négatif (33 victoires pour 39 défaites), les Spurs restent notamment sur 8 défaites lors des 10 derniers matchs. En temps normal, jamais les Spurs n’auraient pu se qualifier pour les Playoffs, et ce Play-In est peut-être une belle chance pour eux de sauver une saison très mitigée. Avec Gregg Popovich en coach et des vétérans comme Patty Mills, DeMar DeRozan et Rudy Gay, l’expérience semble avantager les Spurs sur ce type de confrontation, même s’il faudra évidemment montrer autre chose qu’en saison régulière. Petit bémol, les absences de Derrick White et de Trey Lyles pour blessures.

Si l’on se penche un peu plus sur le scouting report des Spurs, il n’est pas surprenant de retrouver San Antonio à la dernière place des équipes les plus performantes à 3 points sur la saison (31,4% d’efficacité) mais à la 1ère place sur le pourcentage à mi-distance et de près (57,5% à 2 points sur la saison). Un jeu collectif à l’image de ce que produit chaque soir DeMar DeRozan, qui devrait être bien analysé par la défense des Grizzlies, qui ont le 7ème meilleur defensive rating de la saison NBA, contre le 17ème rang pour les Spurs. Une affaire de défense ce match alors ? Sans doute, quand on connaît les mentalités défensives historiques de ces deux équipes, avec le Grit and Grind des Grizzlies et le Popovich Basketball des Spurs.


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une