Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Playoffs 2022 : Les Celtics égalisent en détruisant le Heat chez eux

Publié le

Photo Icon Sport

NBA Playoffs 2022 – Après un premier match serré dans cette série Miami-Boston, c’est tout l’inverse qui s’est produit sur le Match 2. Les Celtics ont récupéré Marcus Smart et Al Horford, absents mardi, et en ont directement profité. Ils ont donné une leçon de basket à leurs adversaires (score final 127-102), et recollent déjà à 1-1 au score avant de retourner chez eux samedi.

Difficile de s’attendre à un tel résultat. En six matchs, le Heat était invaincu chez eux sur ces playoffs. Sur l’ensemble de la saison régulière, ils détenaient le meilleur bilan de la Conférence Est à domicile (29 victoires pour 12 défaites). La FTX Arena était une forteresse très difficile à conquérir. C’est pourtant ce qu’ont fait les Celtics avec une facilité déconcertante cette nuit. Et ce avec un effectif toujours incomplet, puisque malgré le retour d’Al Horford et Marcus Smart, c’est le 6ème homme Derrick White qui était absent pour raisons personnelles. Côté Heat, Kyle Lowry a une nouvelle fois manqué à l’appel, toujours gêné aux ischios-jambiers.

Une adresse insolente

Après un début de match correct de Miami qui menait 21 à 15, le rouleau compresseur Celtics s’est mis en place. Dans le premier quart-temps, ces derniers ont tiré à 9/11 à 3 points (82%). Un chiffre qui s’est élevé à 12/19 (63%) à la mi-temps, et à 20/40 en fin de match (50%). Cette superbe adresse extérieure peut être expliquée par la mauvaise défense du Heat, qui a commis trop d’erreurs de marquage. Jaylen Brown (24 points à 4/7 de loin) et Jayson Tatum (27 points à 4/6) en ont notamment largement profité.

Côté Heat, seul Jimmy Butler (29 points) a surnagé. L’écart s’est en fait formé dès qu’Erik Spoelstra a tenté de reposer ses titulaires. Les deux premiers remplaçants de Miami, Tyler Herro et Dewayne Dedmon, terminent respectivement avec un plus/minus de -33 et -27. Un chiffre totalement inversé chez les deux premiers remplaçants de Boston, Grant Williams (+37) et Payton Pritchard (+39). Alors que le Heat a tout essayé en termes d’effectif, les Celtics se sont donc imposés avec une rotation de 7 joueurs. Suffisant pour remporter ce match importantissime à l’extérieur. Les coéquipiers de Jimmy Butler se devront de leur rendre la pareille lors des deux prochains matchs au TD Garden, samedi et mardi soir. Leur avenir dans ces playoffs en dépend.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une