Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Playoffs 2022 : Miami prend le premier match face à des Celtics diminués

Publié le

Photo Icon Sport

NBA Playoffs 2022 – Cette nuit se disputait le premier match des finales de conférence. Le Miami Heat, tête de série n°1 à l’Est, accueillait les Celtics, tout juste vainqueurs des Bucks dans une série à rallonges. Les coéquipiers d’un Jimmy Butler taille patron ont dominé les C’s, qui souffraient de l’absence d’Al Horford et Marcus Smart (score final 118-107).

On savait Marcus Smart incertain à cause d’une blessure au pied droit, mais personne ne pouvait se douter de l’absence d’Al Horford. L’intérieur vétéran a rejoint le protocole Covid après avoir été testé positif quelques heures avant le match. Il a donc été annoncé absent en même temps que Smart. Avec ces deux-là, les Celtics ont perdu leurs leaders vocaux et défensifs. Deux absences donc particulièrement handicapantes, d’autant plus que leur effectif ne dispose pas de la même profondeur que celui du Heat. Ce qui s’est fait ressentir cette nuit.

Après avoir tenu la dragée haute à leurs adversaires en première période, les Celtics ont craqué dans le 3ème quart-temps. Ils ont en effet encaissé un run de 22 à 2 du Heat au retour des vestiaires. Ils n’ont jamais réussi à combler la dizaine de points d’écart installée à ce moment-là. Le duo Jayson Tatum (29 points, 7 pertes de balles) et Jaylen Brown (24 points à 41% au tir) a été bien contenu, respectivement par PJ Tucker et Jimmy Butler, en missions défensives sur eux. C’est le supporting cast des Celtics qui n’a pas vraiment répondu présent. Derrick White et Grant Williams ont été transparents. Payton Pritchard, qui a marqué 18 points en sortie de banc, a été ciblé défensivement. Les hommes d’Ime Udoka n’avaient tout simplement pas assez d’armes pour l’emporter cette nuit.

Un Jimmy Butler de gala, à l’image de ses playoffs

Côté Heat, un homme a encore une fois brillé : Jimmy Butler. L’ailier américain a délivré son troisième match à plus de 40 points sur ces playoffs (41). Il s’est joué de la défense étouffante des Celtics, en tirant à 63% et en provoquant 18 lancers-francs. Il s’est aussi accaparé 9 rebonds et a distribué 5 passes. Le tout en s’occupant de défendre sur Jaylen Brown, obtenant ainsi 4 interceptions et 3 contres. Une performance complète qui a clairement fait la différence pour le Heat. Ses coéquipiers ont juste eu à le soutenir et être prêts à dégainer à 3 points. Gabe Vincent (17 points à 3/7 de loin) et Max Strus (11 points à 3/8) ont été importants sur cet aspect-là.

Les statistiques de Butler sont en explosion par rapport à la saison régulière (29.8 points de moyenne contre 21.4). À 32 ans, il est en train de sortir les meilleurs playoffs de sa carrière. Il est d’ailleurs probablement tout simplement le meilleur joueur de la ligue sur ces phases finales. Son niveau de domination des deux côtés du terrain est inégalé. Les hommes d’Erik Spoelstra auront besoin qu’il continue à performer de cette façon s’ils veulent viser le titre.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une