Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Playoffs 2022 : Les Sixers éliminés, les Mavs s’offrent un match 7

Publié le

NBA Playoffs 2022 Les Sixers éliminés, les Mavs s'offrent un match 7
Photo Icon Sport

NBA 2021-2022 – Les matchs 6 des demi-finales de conférences des playoffs 2022 ont commencé. Les matchs deviennent donc éliminatoires. Philadelphie et Dallas jouaient leur survie cette nuit contre Miami et Phoenix. Objectif : obtenir le droit de jouer un match 7 décisif  ce dimanche.

Sixers 90 – 99 Heat

Pour battre ce Heat rugueux et défensif, Philadelphie avait besoin d’envie, de réussite au tir, et d’union autour de ses leaders. Malheureusement, les Sixers n’ont rien eu de tout ça cette nuit. Pourtant, jusqu’à la mi-temps, le match est serré, malgré la perte de Danny Green dès l’entame. Les deux équipes sont en panne d’adresse à 3 points, constat qui va durer tout le match, notamment à Miami puisque l’équipe globale a tourné à 25% de loin. Et heureusement pour la bande de Joel Embiid, car les Sixers ont été mauvais dès l’entame de match. Le mouvement de balle a été totalement absent pendant toute la rencontre. Il a fallu se reposer sur des exploits individuels ou sur du jeu rapide pour scorer. Et de l’autre côté du terrain, la défense a eu d’énormes trous d’air provoqués par la désinvolture de James Harden ou Tobias Harris. Mais malgré tout, Miami ne mène que d’un point à la pause.

La dynamique du match va considérablement changer à la reprise. Alors qu’à Miami, seul Max Struss et ses 16 points à la pause étaient rentrés directement dans leur match, le groupe va accélérer dès l’entame du 3e quart. Derrière un Jimmy Butler à 32 points, bien décidé à achever son ancienne équipe, le Heat va remporter le 3e quart-temps 25 à 15. Cette domination est permise par la défense toujours impeccable de soldats comme PJ Tucker ou Bam Adebayo sur Joel Embiid. Ce dernier a d’ailleurs encore subi sa rencontre, malgré un match à 20 points et 10 rebonds. On l’a senti affaibli, et la prise à trois qu’il a subi sur tout le match était intenable. D’autant que ses lieutenants l’ont un peu abandonné. On pense ici particulièrement à la performance scandaleuse de James Harden à 11 points et 4 ballons perdus. Une fin de saison assez frustrante pour une équipe qui avait pourtant les moyens de sortir avec les honneurs.


Mavericks 113 – 86 Suns

A fessée infligée, fessée reçue. Car les Suns n’ont pas existé contre des Mavs bien plus agressifs dès l’entame de match. Porté une nouvelle fois par un excellent Luka Doncic (33 points, 11 rebonds, 8 passes, 4 interceptions, 1 seule perte de balle), Dallas a pu aussi compter sur le bras droit du Slovène, Jalen Brunson (18 points), et le réveil très tardif de Reggie Bullock (19 points). Il vaut mieux tard que jamais, heureusement c’est arrivé au meilleur des moments pour les supporters texans. Après avoir mené 28-25 à la fin du premier quart-temps, les Mavericks retournaient finalement aux vestiaires avec un avantage de 15 points (60-45) grâce à leur run de 19-4 peu avant la pause. Complètement éteints, les Suns ont également multiplié les pertes de balles, offrant de nombreuses munitions supplémentaires aux joueurs de Jason Kidd. Notons également le bon apport défensif du Français Frank Ntilikina qui signe 4 interceptions ainsi qu’un contre.

Ah, Dallas, ton univers impitoyable. Trois rencontres à l’American Airlines Arena, trois défaites pour les Suns. Car malheureusement pour ces derniers, l’écart n’a fait qu’augmenter avant de se stabiliser autour de la vingtaine de points. Le duo Chris Paul/Devin Booker a été cantonné à 10/24 au tir dont 3/9 à longue distance. Le premier d’entre eux n’a scoré ni dans le premier quart, ni dans le troisième. En même temps, c’est compliqué quand on prend seulement 7 shoots sur le match. Quant au second, pourtant bien lancé, il est passé par un gros trou noir et n’a jamais trouvé la cible dans le deuxième quart. De plus, ils cumulent à eux deux 11 pertes de balle. Seul Deandre Ayton (21 points, 11 rebonds) a su trouver ses marques dans cette rencontre, trop insuffisant pour espérer quelque chose. Les Mavs s’offrent ainsi un game 7, rendez-vous dimanche au Footprint Center de Phoenix, ça va faire du bruit !


Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une