Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Playoffs 2022 : Le Heat et les Suns surclassent les Sixers et les Mavs

Publié le

NBA Playoffs 2022 Le Heat et les Suns surclassent les Sixers et les Mavs
Photo Icon Sport

NBA 2021-2022 – Les finales de conférence se rapprochent et la lutte se poursuit dans des Game 5 souvent décisifs. A l’Est, le Heat voulait se reprendre après les deux rencontres concédées à Philadelphie. A l’Ouest, les Suns devaient réagir face aux Mavericks pour reprendre la main sur la série. 

Heat 120 – 85 Sixers

Ah qu’il fait bon de jouer à la maison pour Miami ! Et peut-être même sans Kyle Lowry -oups- Car on ne va pas laisser de suspense, il n’y en a eu aucun, le Heat a DO-MI-NÉ les débats. Oui, Kyle Lowry était de retour à l’infirmerie. Pas de Lowry, pas de soucis ! Offensivement, défensivement, le match parfait, s’il existe, n’était pas bien loin. De nouveau portée par Jimmy Butler (23 points à 9/15), la franchise floridienne mène dorénavant 3-2. Jimmy B était déjà en forme sur les deux précédentes rencontres, alors qu’est-ce qui a changé ? Moult choses !

En attaque déjà, le collectif s’est mis au diapason de son leader avec un premier quart-temps de feu de Max Strus (11 points). Puis on pourrait presque vous citer l’intégralité du roster tellement la marque est répartie. Les Sixers ont voulu verrouiller Butler, il y avait Adebayo, puissance maximale. Ils ont tenté d’éloigner ce dernier du cercle, il y avait encore P.J Tucker, Victor Oladipo, Tyler Herro, et MAX STRUS ! Le non-drafté termine avec la modique somme de 19 points, deuxième meilleure performance de son équipe. Avec 10 rebonds également (son record), il signe son premier double-double en NBA avec un plus/minus de +30. Que demande la Floride ?

Défensivement, le travail de titan effectué sur Joel Embiid est une nouvelle fois à mettre au crédit de Bam Adebayo. Accroché comme une moule à son rocher, il a limité le finaliste MVP à 17 unités. Avec un écart de 30 points en faveur de Miami au début du dernier quart, le Camerounais sortait définitivement se reposer, tout comme James Harden et Tyrese Maxey, passés au travers (7/23 à eux deux).

Point positif de ce « garbage time », le retour de Duncan Robinson. Après le manque de réussite de Miami à trois points lors des matchs précédents, son absence était fortement remise en question. Il aura néanmoins réussi à se réchauffer les mains derrière l’arc et la ligne des lancers. A voir si cela suffit à Erik Spoelstra pour le remettre dans la rotation, rien n’est moins sûr, d’autant plus qu’il en est sorti au profit de Strus. Pour Philly l’équation est maintenant très simple : Win or Go Home !


Suns 110 – 80 Mavericks

Sur la lancée de leur Game 4 tactiquement maitrisé, les Mavericks enchaînent avec le même état d’esprit sur ce Game 5. En souffrance lors du match précédent, Chris Paul est de nouveau ciblé d’entrée par l’attaque de Dallas. DeAndre Ayton a des problèmes de faute et seul Devin Booker surnage pour Phoenix dans le premier quart, une habitude à Phoenix. Tout bon pour Dallas donc et Luka Doncic en profite pour dérouler son basket lors des premières minutes du match, bien suppléé par Jalen Brunson quand il se repose sur le banc. Même Davis Bertans en profite pour marquer un 3+1 important.

Sauf qu’en face, Mikal Bridges (10 points en première mi-temps) et surtout Devin Booker (16 points) n’ont pas dit leur dernier mot et parviennent, dans un Footprint Center aussi chaud qu’habituellement, à prendre enfin l’avantage dans ce match. Sans être étincelants, les Suns parviennent donc à rentrer aux vestiaires avec un avantage de 3 points, ce qui leur laisse de la marge pour faire mieux dans le second acte. Pour les Mavs, les 18 points de Doncic cachent à nouveau les errances offensives de certains joueurs, notamment Bullock, Dinwiddie et Kleber sur cette première période.

À la sortie des vestiaires, les Suns reviennent avec de meilleures intentions et une bonne dose d’agressivité défensive. Pendant 6 minutes, la défense de Phoenix ne concèdera aucun point aux Mavs et cela va donner un run de 17-0 pour les Suns dès le début du 3ème quart. DeAndre Ayton va profiter de ce moment fort pour montrer les muscles et enfin scorer de précieux points offensivement, tandis que Devin Booker continue son festival. Phoenix a tué le match alors qu’il reste encore douze minutes à jouer, 82-60 pour les Suns. Le reste du match est accessoire et les deux équipes se quittent sur le score de 110-80 pour Phoenix, qui reprend la tête dans cette série. Game 6 à Dallas dans la nuit de jeudi à vendredi (3h30).


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une