Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Playoffs : Mavericks et Sixers égalisent à 2-2

Publié le

NBA Playoffs Mavericks et Sixers égalisent à 2-2
Photo Icon Sport

NBA 2021-2022 – Les demi-finales des playoffs NBA continuent ! Les game 4 ont commencé cette nuit, et les matchs commencent à compter. Les Mavericks et les Sixers, menés 2-1, devaient absolument battre respectivement les Suns et le Heat pour revenir à égalité.

Mavericks 111 – 101 Suns

Le bon air du Texas semble faire du bien aux Mavericks. Après un match 3 maitrisé de bout en bout, les Mavs de Luka Doncic ont démarré ce match 4 sur les chapeaux de roues. Grâce à une adresse indécente à 3 pts, ils ont même réussi à marquer 37 points à la fin du premier quart-temps contre les Suns, qui sont une des meilleures équipes de la ligue. Leur taux de réussite atteint ainsi les 58% à 3 points à la mi-temps. Cette adresse s’explique tout d’abord par un mouvement de balle presque parfait des Texans. Les joueurs arrivent à se placer et à se trouver de façon à toujours avoir un tir ouvert à disposition. Cependant, ces tirs, il faut les rentrer. C’est là que Bertans, Dinwiddie et Finney-Smith répondent parfaitement présent, en cumulant à eux trois 11 tirs primés pour 15 tentatives de loin.

À l’inverse, dès le début, les Suns n’y sont pas. Devin Booker est de loin le meilleur joueur de l’équipe avec ses 19 points à la mi-temps. Notons d’ailleurs qu’il est défendu sur plusieurs possessions par Frank Ntilikina. Le Français a plutôt bien tenu, mais est, comme d’habitude, trop discret en attaque avec 3 points au compteur. Phoenix peut compter sur la bonne entame de Jae Crowder, malgré une cheville qui a salement tourné au premier quart-temps. Cependant, Chris Paul, lui, passe totalement à côté de son match, et voit son temps de jeu limité à cause d’une 5e faute prise dès le début du 3e quart.

Mais même sans leur leader, les Suns arrivent à rester au contact lors du 3e quart-temps. Malheureusement, l’exclusion de Chris Paul au début du 4e quart sera de trop. À partir de là, la défense est totalement resserrée sur Booker, qui malgré ses 35 points ne peut rien faire de plus. Surtout quand de l’autre côté le collectif des Mavs roule aussi bien. Doncic n’est pourtant pas exceptionnel. Même s’il n’est pas loin du triple double, il finit avec un faiblard 9/25 au tir. Heureusement, il peut compter sur les 8 tirs à 3 pts de Dorian Finney-Smith pour définitivement mettre les Suns à distance. Cela ramène donc la série à 2-2, avec un réveil attendu des Suns pour leur retour dans l’Arizona.


Sixers 116 – 108 Heat

Le travail avait été bien fait par le Heat à Miami, ou du moins, il avait été fait. Depuis le match 3, ce n’est plus vraiment la même histoire pour les coéquipiers de Jimmy Butler. Depuis le match 3, Joel Embiid est revenu de blessure, masqué certes, mais dans la tête de ses coéquipiers, sa présence change pas mal de choses. Prenez Danny Green qui renaît longue distance. Après son 7/9 à trois points lors de la précédente rencontre, le sniper a de nouveau frappé.

Le Camerounais a parfaitement lancé les siens avec 15 points inscrits dans le 1er quart, le triple champion NBA a suivi et enflammé le Wells Fargo Center avec un 3/3 précieux longue distance en première période. Pendant ce temps, après avoir eu un peu de mal à se mettre en route, James Harden commençait sa distribution de caviars et retrouvait ses sensations. Step-back derrière l’arc, dedans, et les Sixers menaient 64-58 à la pause.

Philadelphie a rapidement compté jusqu’à 13 points d’avance au retour des vestiaires. Il a alors fallu un énorme Jimmy Butler pour éviter de voir les Sixers se diriger vers un nouveau blowout. Auteur de 18 points dans le 3ème quart sur un total de 40, il a pallié l’absence de Bam Adebayo, vite laissé sur le banc après une quatrième faute prise très tôt. Avec seulement quatre points de plus pour Philly avant le dernier quart-temps, le plus dur restait à faire. Pas pour James Harden.

La même et on recommence. Step-back derrière l’arc, dedans… oui, ça fonctionne encore et toujours. Joel Embiid muselé dans les dernières minutes par la défense adverse, le Barbu a pris ses responsabilités. La réussite au rendez-vous, Harden pointait à 31 unités à 6/10 à 3 points au terme de cette victoire. Voilà les Sixers revenus à 2-2 dans cette série. Prochain match en Floride, vous le sentez le match 7 ?

Si le retour de Joel Embiid a été bénéfique pour les Sixers -l’inverse aurait étonné- celui de Kyle Lowry pour le Heat est beaucoup moins resplendissant. Après n’avoir inscrit aucun point au game 3, il a signé cette fois un maigre 3/10 avec un 0 pointé de loin sur 6 tentatives. Sa brève sortie suite à une douleur derrière la cuisse en première période n’aura quant à elle pas arrangé le moral des troupes floridiennes. Enfin après tout, Miami a remporté ses deux premières rencontres sans lui… On dit ça…


Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une