Nous suivre

Basket-ball

NBA Preview : Grizzlies, Wolves, Suns en fond de classement à l’Ouest

Mathieu Veillon

Publié

le

Ça y est, la NBA est bientôt de retour ! Dans la nuit du 22 au 23 octobre, les 30 franchises NBA commenceront à refouler les parquets américains et canadiens pour notre plus grand plaisir. L’occasion de faire un tour d’horizon sur chaque équipe, en analysant ses mouvements à l’intersaison et son effectif. On commence à l’Ouest avec les 3 équipes qui ne joueront pas les Playoffs à coup sûr cette saison.

Minnesota Timberwolves

NBA Preview

Le duo KAT/Wiggins va-t-il nous faire mentir cette saison ? – David Sherman/NBAE

Pronostic en fin de saison : 13èmes à l’Ouest

Départs : Dario Šarić, Derrick Rose, Taj Gibson, Jerryd Bayless, Tyus Jones, Luol Deng, Boban Dubljevic, Lior Eliyahu.

Arrivées : Jarrett Culver (Draft), Kelan Martin, Naz Reid, Noah Vonley, Jake Layman, Treveon Graham, Shabazz Napier, Jordan McLaughlin, Jaylen Nowell.

Saison décevante pour les Wolves l’an dernier en NBA, et notamment pour son trio Teague – Wiggins – Towns. Le premier n’a disputé que 42 matchs pour cause de blessure, le deuxième a déçu par sa faible éthique de travail, et le dernier a semblé stagner dans un environnement peu propice aux coups d’éclat. Il faut dire que le début de saison avait mal démarré quand Jimmy Butler a ridiculisé tout le monde à l’entrainement avant de réussir à se faire transférer aux Sixers.

De ce trade, il ne reste plus que Robert Covington qui est resté chez les Wolves cet été, Šarić et Bayless étant partis. Autre départ marquant cet été, c’est celui de Derrick Rose aux Pistons, lui qui avait fait quelques coups d’éclat dans la saison chez les loups.

Du coup, les Wolves se trouvent coincés dans une situation où ils ne sont pas assez forts pour aller en Playoffs cette saison, mais pas assez mauvais pour trainer volontairement en fond de classement. Pour espérer un futur plus flamboyant, le choix de drafter Jarett Culver pourrait s’avérer payant si le rookie devient au fil du temps une arme intéressante sur les ailes. Pourquoi pas pour, à terme, remplacer Andrew Wiggins si ce dernier continue de décevoir à ce point.

Les signatures de Kelan Martin et Naz Reid, rookies non-draftés, pourraient peut-être se muer en bonne pioche si l’un des deux parvient à faire son trou. Il le faudra, car à part Josh Okogie sur le banc, la rotation des Wolves fait plutôt peur…

NBA

Le 5 majeur : Jeff Teague – Josh Okogie – Andrew Wiggins – Robert Covington – Karl-Anthony Towns

La rotation sur le banc : Shabazz Napier – Jarett Culver – Keita Bates-Diop – Noah Vonleh – Gorgui Dieng

Avec un trio majeur qui peine à convaincre et un des pires bancs de la NBA, évidemment qu’on ne voit pas les Wolves en Playoffs cette saison, surtout au vu de la concurrence à l’Ouest. On observera lors de cette saison la progression de Culver et Okogie, qui pourraient apporter un peu de soleil dans le Minnesota.


Phoenix Suns 

NBA Preview

DeAndre Ayton et Devin Booker seront mieux entourés cette saison – J. Rebilas/USA TODAY Sports

Pronostic en fin de saison : 14èmes à l’Ouest.

Départs : T.J. Warren, Josh Jackson, De’Anthony Melton, Dragan Bender, Troy Daniels, Richaun Holmes

Arrivées : Cameron Johnson & Ty Jerome (Draft), Dario Šarić, Ricky Rubio, Aron Baynes, Frank Kaminsky, Jevon Carter, Cheick Diallo, Jared Harper.

La bonne nouvelle pour les fans des Suns cet été c’est l’arrivée de Ricky Rubio à la mène, lui qui va enfin amener une dose d’expérience dans un groupe beaucoup trop jeune ces dernières années. Il a été suivi d’Aron Baynes et de Dario Šarić, deux valeurs sûres à leur poste qui encadreront un effectif qui reste assez jeune. Une des péripéties de cette intersaison c’est aussi la draft surprise de Cameron Johnson à la 11ème place, un choix qui a suscité beaucoup d’incompréhension.

Néanmoins, il semble que le jeune ailier soit un des plus matures de cette Draft NBA, dans le sens où il pourra contribuer d’entrée au jeu des Suns sans attendre trop longtemps qu’il se développe. Et c’est plutôt appréciable vu les jeunes pousses qui ont trop tardé à éclore lors des précédentes saisons dans l’Arizona.

Justement, c’est toute une génération de jeunes joueurs moyens qui est partie de Phoenix : les Bender, Warren ou encore Josh Jackson sont les symboles d’une politique de tanking peu fructueuse qui aura trainé la franchise au fond du classement pendant de trop longues années. On ne garde que la crème des jeunes à développer (Booker, Ayton, Bridges, Okobo) et on entoure ce noyau de joueurs avec un peu plus de bouteille.

Dans ce cadre, on espère que notre frenchie Élie Okobo va savoir profiter de l’encadrement de Ricky Rubio à la mène et qu’il saura tirer son épingle du jeu cette saison. On espère pour lui qu’il sera la doublure de l’Espagnol, mais on a vu l’an dernier que la concurrence à la mène est rude chez les Suns.

NBA

Le 5 majeur : Ricky Rubio – Devin Booker – Kelly Oubre – Dario Šarić – Deandre Ayton

La rotation sur le banc : Élie Okobo – Mikal Bridges – Cameron Johnson – Cheick Diallo – Aron Baynes

Pour une fois, les Suns nous ont surpris avec des choix plutôt cohérents lors de l’intersaison. Fini l’accumulation de picks foireux et de jeunes décevants, cette fois le duo Booker-Ayton aura pleinement la possibilité de faire ses preuves dans la Ligue. Ça ne fera pas les Playoffs, mais au moins on verra du jeu dans l’Arizona !


Memphis Grizzlies

NBA Preview

Ja Morant aura la lourde charge de remplacer Mike Conley – Joe Murphy / Getty Images

Pronostic en fin de saison : 15èmes et derniers à l’Ouest.

Départs : Mike Conley, C.J. Miles, Avery Bradley, Chandler Parsons, Joakim Noah et 15 autres joueurs qui servaient juste à chauffer le banc.

Arrivées: Ja Morant & Brandon Clarke (Draft), Jae Crowder, Solomon Hill, Miles Plumlee, Dwight Howard, Andre Iguodala, Josh Jackson, Tyus Jones, Brandon Clarke, Grayson Allen, De’Anthony Melton, John Konchar.

Beaucoup trop de mouvements dans le Tennessee, qui feraient presque passer Jonas Valanciunas pour un vieux de la vieille dans cette équipe. D’ailleurs, avec seulement 19 matchs joués l’an dernier à Memphis, le Lituanien est presque une recrue pour les Grizzlies et assumera le rôle de daron pour encadrer les pépites choisies à la Draft.

Ja Morant sera bien sûr très attendu vu sa sélection en 2ème place lors de la dernière cuvée, et surtout pour faire oublier Mike Conley aux fans de Memphis. Brandon Clarke aura aussi l’occasion de faire mentir les franchises qui ne l’ont pas choisi plus haut, lui qui n’a été drafté seulement qu’en 21ème position.

Avec le départ de Conley donc à la mène, et celui de Gasol en fin de saison dernière, une page historique se tourne pour Memphis en NBA. La franchise a refait comme elle a pu son secteur intérieur avec les arrivées de Howard, Hill, Plumlee, mais ce n’est pas ça qui les fera revenir en Playoffs cette saison.

Néanmoins, on suivra avec attention le développement des jeunes joueurs et notamment si Jaren Jackson Jr confirme sa progression entrevue l’an dernier. D’autres mouvements sont à prévoir avant et pendant la saison, on pense notamment au départ potentiel d’Andre Iguodala vers une équipe qui joue les Playoffs.

NBA

Le 5 majeur : Ja Morant – Kyle Anderson – Jae Crowder – Jaren Jackson Jr – Jonas Valanciunas

La rotation sur le banc : Tyus Jones – Dillon Brooks – Josh Jackson – Brandon Clarke – Miles Plumlee

Un effectif instable, des lignes arrières pauvres en qualité et des jeunes pousses à qui on va laisser le temps d’apprendre, clairement ça sent le tanking en fin de saison. On observera avec attention Ja Morant et Brandon Clarke notamment pour leur première saison NBA.

Mathieu Veillon


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une