Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA Preview : Suns, Pelicans, Blazers, Wolves, Grizzlies… en Playoffs il n’en restera qu’un !

Mathieu Veillon

Publié

le

NBA Preview : Suns, Pelicans, Blazers, Wolves, Grizzlies... en Playoffs il n'en restera qu'un !
Michael Gonzales / NBAE - Getty Images

NBA 2020-2021 – Encore une semaine à patienter avant le retour de la NBA ! À l’Ouest, la concurrence sera rude cette saison et les places en Playoffs seront très disputées. Parmi les équipes qui peuvent prétendre décrocher le précieux sésame, que ce soit via la saison régulière ou via le Play-in, nous en avons sélectionné cinq qui seront très probablement dans la même lutte.

Phoenix Suns

Preview NBA - Phoenix Suns

Devin Booker – DeAndre Ayton et Chris Paul : le trio le plus complémentaire de l’Ouest ? (Photo Media Day – NBA.com)

Les mouvements à l’intersaison

   Départs : Ricky Rubio, Kelly Oubre Jr, Aron Baynes, Elie Okobo, Frank Kaminsky, Jalen Lecque, Ty Jerome, Cheick Diallo

   Arrivées : Jalen Smith, Chris Paul, Jae Crowder, Abdel Nader, E’Twaun Moore, Langston Galloway, Damian Jones

Enfin les Suns sont en train de devenir une équipe NBA capable de jouer les Playoffs ! Depuis maintenant plusieurs saisons, la franchise de l’Arizona nous avait habitué au même schéma : des jeunes qui tentent de progresser avec plus ou moins de succès, Devin Booker qui score sa grosse vingtaine de points, mais au final une saison décevante conclue dans les bas-fonds de la Conférence Ouest. Mais cette année c’est la bonne pour Phoenix : avec le trade de Chris Paul, contre notamment Ricky Rubio et Kelly Oubre, les Suns vont enfin passer à la dimension supérieure, celle qui les amènera en Playoffs.

L’effectif a été bien construit cet automne, avec l’arrivée de joueurs complémentaires à ceux déjà dans le roster. Au poste 2, E’Twaun Moore et Langston Galloway sont deux recrues intelligentes derrière Booker et apporteront du shoot et de la défense dans la rotation. Seul petit point faible, la faible qualité de la rotation sur les autres postes. Derrière Chris Paul, Jevon Carter a certes montré de belles choses mais c’est encore un peu léger pour assurer l’intérim quand CP3 souffle, et c’est le même constat pour Cameron Payne.

Sur les ailes, Cam Johnson et Abdel Nader auront l’occasion de progresser mais restent des joueurs à perfectionner. Dario Saric sera sans doute le 6ème homme de cette équipe derrière Jae Crowder, avec ses qualités des deux côtés du terrain. Enfin, le rookie Jalen Smith, choix surprise des Suns à la Draft, sera le back-up attitré de DeAndre Ayton au pivot, sans compter Damian Jones en bout de banc. Un effectif qui reste donc assez jeune, mais qui sera très certainement encadré et mené par Chris Paul, à l’image de ce que le All-Star a pu faire avec le Thunder l’an dernier.

Le 5 majeur

NBA - Phoenix Suns - 5 Majeur 2020-2021

NBA – Phoenix Suns – 5 Majeur 2020-2021

Chris Paul – Devin Booker – Mikal Bridges – Jae Crowder – DeAndre Ayton

La rotation sur le banc

Poste 1 : Jevon Carter, Cameron Payne

Poste 2 : E’Twaun Moore, Langston Galloway

Poste 3 : Cameron Johnson, Abdel Nader

Poste 4 : Dario Saric

Poste 5 : Jalen Smith, Damian Jones

Avec sans doute le backcourt le plus complémentaire de la Ligue et un effectif de jeunes en progression, les Suns peuvent enfin entrevoir les Playoffs. La 8ème place semble être un minimum pour eux, à voir s’ils peuvent faire mieux en fonction d’éventuelles défaillances des Rockets ou d’autres équipes.

Pronostic en fin de saison : 8èmes à l’Ouest.


Portland Trail Blazers

NBA Preview - Portland Trail Blazers

Tiens il est encore l’heure de se faire éliminer au premier tour apparemment ? (Photo : thesportsfanjournal.com)

Les mouvements à l’intersaison

   Départs : Trevor Ariza, Mario Hezonja, Hassan Whiteside

   Arrivées : Robert Covington, Harry Giles, Enes Kanter, Derrick Jones Jr

Au vu des premiers échos de nos confrères au sujet des Portland Trail Blazers, on s’est vite demandé si on ne s’était pas trompés dans notre pronostic : apparemment, les Blazers joueraient le titre ? C’est ce qui ressort en tout cas d’un bon nombre de médias français et américains, qui s’extasient devant un recrutement incroyable et une équipe soudainement fantastique l’an prochain. Alors, comme le montrent les deux lignes ci-dessus, le recrutement des Blazers est certes intelligent, mais pas non plus incroyable comme peut l’être celui des Suns ou d’Atlanta par exemple. Pour les points positifs, les postes 3-4 sont renforcés avec les arrivées de Covington, Giles et Jones Jr, qui apporteront un peu plus de défense à une équipe de Portland qui en manquait cruellement l’an dernier (27ème défense de la NBA).

L’arrivée d’Enes Kanter à la place d’Hassan Whiteside ne change par contre pas grand chose, les deux étant bons offensivement mais de véritables passoires défensives. Pour le reste du roster, il aurait fallu de notre point de vue également recruter des bons défenseurs sur les lignes extérieures pour pouvoir prétendre à être contender. Damian Lillard n’est pas non plus manchot de ce côté du terrain, mais c’est surtout C.J. McCollum, Rodney Hood, Gary Trent Jr et Anfernee Simmons qui nous inquiètent. Face aux grosses équipes de la NBA, la défense extérieure va encore être une grosse faiblesse du côté des Blazers, et c’est là un manquement dans le recrutement de la franchise dans cette intersaison.

Cela dit, il n’y a pas que du négatif à souligner dans cette preview. Offensivement, Portland est une des équipes les plus dangereuses de la Ligue, et Damian Lillard devrait encore nous réserver de sacrées performances pour mener son équipe jusqu’en Playoffs, ou tout du moins jusqu’au Play-in de la NBA. Car oui, avec une seule star dans son effectif, la rédaction ne pense pas que Portland ira chercher un éventuel top 5 à l’Ouest, surtout au vu des mouvements de la concurrence cet automne. Le Play-in est le minimum à atteindre, une qualification directe en Playoffs n’est cependant pas à exclure en cas de défaillance d’une équipe devant (Houston si Harden ne revient pas s’entraîner, les Suns ou les Warriors si des blessures surviennent etc.).

Le 5 majeur

NBA - Portland Trail Blazers - 5 Majeur 2020-2021

NBA – Portland Trail Blazers – 5 Majeur 2020-2021

Damian Lillard – C.J. McCollum – Derrick Jones Jr – Robert Covington – Jusuf Nurkic

La rotation sur le banc

Poste 1 : Anfernee Simmons

Poste 2 : Rodney Hood, Gary Trent Jr

Poste 3 : Nassir Little, C.J. Elleby

Poste 4 : Carmelo Anthony, Harry Giles, Zach Collins

Poste 5 : Enes Kanter

On se trompe peut-être, mais la rédaction reste prudente sur le cas des Blazers. Si une solidité défensive est enfin trouvée, que Nurkic ne se blesse pas et que Lillard reste sur un niveau de MVP, les Blazers peuvent nous faire mentir et aller chercher un top 6 à l’Ouest. Pour l’instant rien n’est moins sûr, surtout dans une Conférence Ouest qui affiche un niveau aussi relevé.

Pronostic en fin de saison : 9èmes à l’Ouest.


New Orleans Pelicans

NBA Preview - New Orleans Pelicans

Muscle ton jeu Zion, ou tu iras au devant de grandes déconvenues ! (Photo : Media Day – NBA.com)

Les mouvements à l’intersaison

   Départs : Jrue Holiday, Frank Jackson, Derrick Favors, E’twaun Moore, Jahlil Okafor

   Arrivées : Steven Adams, Eric Bledsoe, Kira Lewis, Willy Hernangomez, Sindarius Thornwell

On s’inscrit dans la continuité à la Nouvelle-Orléans, avec cet axe prometteur Brandon Ingram Zion Williamson sur les ailes qui va pouvoir continuer sa progression en NBA. Pour les accompagner dans la raquette, Steven Adams est arrivé en provenance du Thunder pour remplacer Derrick Favors et Jahlil Okafor au poste de pivot, ce qui promet des pick & roll assez costauds la saison prochaine. Autre changement majeur au sein de l’effectif des Pelicans, c’est le trade Jrue HolidayEric Bledsoe avec les Bucks, ce dernier arrivant avec plusieurs futurs premiers tours de Draft aux Pels.

Pour Stan Van Gundy, le nouveau coach de la franchise qui remplace Alvin Gentry, les bases restent posées par rapport à la saison passée. Lonzo Ball et Bledsoe se partageront le backcourt, avec le rookie Kira Lewis Jr en meneur remplaçant. JJ Redick et Josh Hart apporteront quant à eux leurs qualités de shoot et leur défense en rotation au poste 2. À l’aile, les jeunes Nickeil Alexander-Walker et Sindarius Thornwell assureront la rotation derrière Ingram, qui devrait néanmoins jouer la majorité des minutes à ce poste.

À suivre également, le shooteur italien Nicolo Melli qui pourrait confirmer sa saison agréablement surprenante l’an dernier, dans un style totalement différent de Zion Williamson. Les deux pourraient d’ailleurs être associés dans un 5 small-ball avec Zion au poste 5, tant leurs qualités sont complémentaires. Enfin, le sophomore Jaxson Hayes et Willy Hernangomez renforcent la rotation au niveau des pivots.

Le 5 majeur

NBA - New Orleans Pelicans - 5 Majeur 2020-2021

NBA – New Orleans Pelicans – 5 Majeur 2020-2021

Lonzo Ball – Eric Bledsoe – Brandon Ingram – Zion Williamson – Steve Adams

La rotation sur le banc

Poste 1 : Kira Lewis Jr

Poste 2 : JJ Redick, Josh Hart

Poste 3 : Nickeil Alexander-Walker, Sindarius Thornwell

Poste 4 : Nicolo Melli, Wenyen Gabriel

Poste 5 : Jaxson Hayes, Willy Hernangomez

Légère progression au niveau du classement pour les Pels ? 13èmes l’an dernier, on les voit accrocher le Play-in sur cette saison NBA, avec pourquoi pas une belle surprise sur les matchs décisifs ! On va aussi espérer une saison complète pour Zion, afin de pouvoir entrevoir l’étendue de son talent.

Pronostic en fin de saison : 10èmes à l’Ouest.


Minnesota Timberwolves

NBA Preview - Minnesota Timberwolves

Il y a plus de choses écrites sur le bras de D’Angelo Russell que dans le palmarès de l’histoire des Wolves. (Photo Media Day – NBA.com)

Les mouvements à l’intersaison

   Départs : James Johnson, Jacob Evans, Jordan McLaughlin, Omari Spellman

   Arrivées : Anthony Edwards, Ricky Rubio, Jaden McDaniels, Leandro Bolmaro, Rondae Hollis-Jefferson, Ed Davis

Véritable upgrade pour le roster des Wolves cet automne, grâce notamment à la Lottery qui leur a donné l’opportunité de sélectionner Anthony Edwards en premier choix de la Draft 2020. Va-t-il prouver qu’il méritait d’être choisi en premier ? C’est ce qui déterminera la saison des Wolves et qui les placera dans une situation plus ou moins favorable pour le Play-in. L’arrivée de Ricky Rubio est un sacré coup également pour Ryan Saunders, qui aura deux meneurs de qualité à sa disposition avec D’Angelo Russell.

Si aucun départ significatif n’est à noter pour les Wolves, on retient les arrivées des rookies Jaden McDaniels et Leandro Bolmaro (qui devrait rester en Europe cette saison) et des plus expérimentés Rondae Hollis-Jefferson et Ed Davis. Cela apporte de véritables options au coach des Wolves, dont l’effectif manquait gravement de profondeur l’an dernier. La raquette Juan HernangomezKarl-Anthony Towns a été bien évidemment reconduite, et on suivra l’évolution des jeunes Malik Beasley, Josh Okogie, Jarrett Culver et Naz Reid notamment.

Alors, Playoffs ou pas cette saison dans le Minnesota ? On va laisser du temps à cet effectif, et notamment à Anthony Edwards qui n’a pas encore semblé bien prendre ses marques en NBA dans la courte pré-saison pour l’instant. Accrocher le Play-in serait déjà une belle réussite, et ensuite tout reste possible dans une confrontation directe. L’avenir semble prometteur quel que soit le résultat, reste à montrer de belles choses et d’y mettre la manière dans le jeu proposé.

Le 5 majeur

NBA - Minnesota Timberwolves - 5 Majeur 2020-2021

NBA – Minnesota Timberwolves – 5 Majeur 2020-2021

D’Angelo Russell – Anthony Edwards – Malik Beasley – Juan Hernangomez – Karl-Anthony Towns

La rotation sur le banc

Poste 1 : Ricky Rubio

Poste 2 : Josh Okogie, Jaylen Nowell

Poste 3 : Jarrett Culver, Jarred Vanderbilt

Poste 4 : Jake Layman, Jaden McDaniels, Rondae Hollis-Jefferson

Poste 5 : Ed Davis, Naz Reid

Le duo KAT-D’Angelo enfin réuni, mais va-t-il se transformer en trio incroyable avec Edwards ? Ce sera l’objectif de cette saison prometteuse pour les Wolves, mais qui pourrait tout de même être une saison de transition avant un futur beaucoup plus ensoleillé dans les années à venir en NBA.

Pronostic en fin de saison : 11èmes à l’Ouest.


Memphis Grizzlies

NBA Preview - Memphis Grizzlies

On attend encore de beaux posters de la part de Ja Morant cette saison. Vous remarquerez que par respect pour sa famille on a coupé Kevin Love de la photo. (Photo Bleacher Report)

Les mouvements à l’intersaison

   Départs : Josh Jackson, Anthony Tolliver

   Arrivées : Mario Hezonja, Killian Tillie, Desmond Bane, Xavier Tillman

Peu de mouvement à Memphis depuis octobre ! Les dirigeants des Grizzlies ont opté pour un automne dans la continuité d’une très belle saison régulière en NBA, ponctuée par un finish certes légèrement décevant avec une bulle affreuse à Orlando et un Play-in mal géré face aux Blazers. Néanmoins, beaucoup de signaux encourageants ont été envoyés par les Grizzlies, menés par une (peut-être) future superstar Ja Morant. Le « rookie of the year » n’a qu’une saison dans les pattes et nous a pourtant sacrément régalés, tant dans le jeu que sur ses highlights où il a postérisé (« mis un dunk au nez et à la barbe d’un adversaire d’une manière peu agréable pour ce dernier » n.d.l.r. pour nos lecteurs non-bilingues) la moitié de la NBA. C’est d’ailleurs, à l’image de Morant, un effectif assez jeune qui est reconduit en NBA pour la saison 2020-2021 et qui aura pour but de continuer à progresser en allant chercher éventuellement une qualification en Playoffs.

À la mène donc, Ja Morant sera suppléé par Tyus Jones et De’Anthony Melton. Si le plafond du premier semble presque atteint, on attend de voir si Melton peut aller plus haut et devenir un joueur solide en NBA. Au poste 2, Justise Winslow semble favori pour débuter la rencontre, les différentes alternatives derrière lui étant des joueurs jeunes et avec moins d’expérience. Dillon Brooks aura l’occasion d’apporter un peu plus de régularité dans ses performances sur l’aile, avec Kyle Anderson en back-up au poste 3.

Jaren Jackson Jr est bien évidemment titulaire comme ailier fort, en espérant que son corps le laisse jouer un nombre de matchs suffisant. Sinon, Brandon Clarke, Jontay Porter et notre frenchie Killian Tillie auront l’occasion de gratter du temps de jeu pour notre plus grand plaisir. Enfin, Jonas Valanciunas fait office de grand-père dans cet effectif et apportera de la sérénité au pivot, avec derrière lui le rookie Xavier Tillman et l’encombrant (17 millions l’année) Gorgui Dieng.

Le 5 majeur

Ja Morant – Justise Winslow – Dillon Brooks – Jaren Jackson Jr – Jonas Valanciunas

La rotation sur le banc

Poste 1 : Tyus Jones, De’Anthony Melton

Poste 2 : Grayson Allen, Desmond Bane, John Konchar

Poste 3 : Kyle Anderson

Poste 4 : Brandon Clarke, Jontay Porter, Killian Tillie

Poste 5 : Gorgui Dieng, Xavier Tillman

Continuité, grit and grind 2.0 et posters de Ja Morant ? C’est tout ce qu’on souhaite aux Grizzlies pour cette saison, en espérant pour eux qu’ils créent à nouveau la surprise en allant chercher un ticket pour le Play-in !

Pronostic en fin de saison : 12èmes à l’Ouest.

Mathieu Veillon


Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?