Nous suivre

Basket-ball

Nouvel exploit pour l’ASVEL, tombeur du Panathinaïkos en Euroligue

Romain Delanis

Publié le

EuroLeague

Ce jeudi soir, l’ASVEL Lyon Villeurbanne s’est imposé dans les derniers instants du match en Euroligue face au géant grec, le Panathinaïkos d’Athènes (79-78). Une deuxième victoire en deux matchs pour l’ASVEL en Euroligue.

Un monstre du basket européen était sur le parquet de l’ASVEL hier ! Avec ses 6 titres de champion d’Europe, le Panathinaïkos faisait figure de favori à l’Astroballe lors de la deuxième journée d’Euroligue. Emmené par Jimmer Fredette, drafté 10ème en 2011 en NBA, là où il n’a jamais percé, l’ASVEL savait à quoi s’attendre.

Si le Panathinaïkos à dominé la majeure partie de la rencontre avec une vraie main mise, derrière Nick Calathes et Jimmer Fredette (18 points), l’ASVEL a réussi un coup de maître à domicile notamment dans le 4ème quart temps (29-15) avec un festival offensif mené par David Lighty (18 points). Maladroits pendant 2 quarts temps et demi, les hommes du coach Mitrovic ont retrouvé leur adresse à trois points (5/7) en fin de rencontre avec deux shoots à trois points dans les derniers instants de Charles Kahudi. À noter la très bonne performance du pivot Nigérian Tonye Jekiri (15 points 12 rebonds). Éloignés au score dans le troisième quart temps, les coéquipiers d’Antoine Diot ont trouvé de grandes ressources pour s’imposer face à un monstre de l’Euroligue, après avoir mangé l’Olympiakos la semaine dernière.

L’ASVEL en profite pour se situer en haut du classement de l’Euroligue, en compagnie notamment du CSKA Moscou qui s’est imposé dans le même temps face au Bayern Munich (79-68). Jeudi prochain, l’ASVEL se déplacera en Allemagne sur le parquet du Bayern Munich pour enchaîner sur une troisième victoire.

Romain Delanis


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une