Nous suivre

Rugby à XIII

NRL : les Eels s’imposent d’un rien face aux Raiders

Flo Ostermann

Publié

le

NRL

NRL – Largement devant au score à quatre minutes de la fin du match, les Eels ont finalement arraché la victoire au golden point face aux Raiders (25-24) ce samedi, lors du round 7.

Le match commençait bien pour les Eels. Dès la 5ème minute, Ryan Matterson va à dame pour le premier essai de la rencontre, transformé par Mitchell Moses (6′, 6-0). Pourtant, au quart d’heure de jeu, la machine se grippe. Les Raiders mettent la main sur le ballon et parviennent à deux reprises à franchir la ligne d’essai de Parramatta. Josh Papalii (19′) et Eliott Whitehead (30′) sont alors les bourreaux de Eels en plein trou d’air. À la pause, les Raiders sont devant au score (8-12). Parra peut avoir des regrets, avec pas moins de trois essais refusés lors de ce premier acte.

Les Eels aux deux visages

Vexés, les Eels, un seul revers depuis le début de la saison, réagissent avec la manière. Clinton Gutherson bonifie d’abord un temps fort sur pénalité (10-12), avant la déferlante des locaux. Raymond Stone (53′), Michael Jennings (63′) et Maika Sivo (68′) semblent enterrer des Raiders complètement dépassés par la vitesse des joueurs de Parramatta. Les Eels mènent alors 24-12 et se dirigent alors vers un succès mérité. Et puis patatra.

Les cinq dernières minutes sont finalement un cauchemar pour Parramatta. Les partenaires de Mitchell Moses, sorti blessé en première période, encaissent deux essais transformés durant le money-time, avec un doublé du bluffant Nicoll-Klokstad (76′ et 77′, 24-24). Finalement, c’est au golden point que Parra obtient une victoire étriquée, grâce à un drop de Clinton Gutherson (87′). Les locaux l’emportent 25-24, dans la souffrance, face à des Raiders qui n’ont rien lâché.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une