Nous suivre

Football

OGC Nice, nouveau projet toujours en développement

Avatar

Publié

le

OGC Nice, nouveau projet toujours en développement
AFP

Ce soir, l’OGC Nice reçoit le Stade Rennais à l’Allianz Riviera (20h45, Canal + Sport) en ouverture de la 21ème journée de Ligue 1 Conforama. L’occasion de faire le point sur l’avancée du projet niçois, ponctué pour l’instant par un manque d’expérience et de stabilité de son équipe. En interne, le projet suit son cours.

Une ambition européenne… la saison prochaine

Il y a peu sur RMC, Jean-Pierre Rivère, le président de l’OGC Nice, confiait sa volonté de retrouver l’Europe la saison prochaine avec son club. Si Nice se situe actuellement à la 11ème place du championnat à mi-saison, les places européennes restent tout de même accessibles pour les Aiglons, à 4 points du 4ème, le FC Nantes. Ce serait évidemment un beau cadeau pour l’OGC Nice et son nouveau propriétaire britannique Jim Ratcliffe d’accrocher l’Europe plus rapidement que prévu.

Pourtant, l’OGC Nice de Patrick Vieira peine pour l’instant à convaincre. Sur courant alternatif (8 victoires, 4 nuls, 8 défaites), les niçois enchaînent les prestations convaincantes puis décevantes. Si l’OGC Nice par le rachat tardif d’Ineos cet été avait été très actif sur le marché des transferts (Dolberg, Ounas, Claude-Maurice, N’Soki), le club ne bougera certainement pas cet hiver. L’ancien international tricolore Patrick Vieira devra donc faire avec son collectif actuel, très jeune et encore en rodage pour avancer, sans pression mise par la direction.

Mention bien à domicile pour Nice

Très performant à domicile sur la fin d’année 2019 et le début 2020, l’OGC Nice a encore du mal à trouver la bonne carburation à l’extérieur (2 victoires seulement pour 6 défaites et 2 nuls). Si le parcours en Coupe de France est bon, Patrick Vieira a tenu à maintenir la pression chez ses joueurs en évoquant l’état d’esprit à avoir sur le terrain.

Le dernier match de championnat à Angers (1-1) a montré encore toutes les failles du nouvel effectif niçois par moments : suffisance, fébrilité défensive et manque d’activité et d’animation devant (Kasper Dolberg, la recrue phare du mercato estival niçois, reste sur 5 matchs sans marquer).

L’objectif niçois sur cette deuxième partie de saison paraît clair : développer et créer du lien sur cette jeune équipe pétrie de talent et finir le plus haut possible, afin d’attaquer sereinement une saison 2020-2021 qui s’annonce pleine de rebondissements sur la Côte d’Azur.

Romain Delanis


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Football

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Nîmes – Marseille

Nico

Publié

le

Par

AFP

Ligue 1 – Premier match de la 27ème journée du championnat de France, Nîmes reçoit l’Olympique de Marseille. Notre pronostic.

Nîmes – Marseille : Vendredi 28 février, 20h45

Deux équipes qui restent sur un revers en championnat, même si sur ces dernières semaines, elles ont plutôt enchaîner des résultats positifs. Dur de prévoir une issue à cette rencontre qui ne devrait pas avoir une avalanche de buts. On va partir sur une triple chance buteurs avec les hommes en forme du moment : Benedetto, Payet ou Roux.

Vendredi 28 février, 20h45 Triple chance buteurs
Benedetto/Payet/Roux 1.54

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Ligue des Champions CONCACAF : L’Impact de Montréal de Thierry Henry verra les quarts de finale

Avatar

Publié

le

Par

Jérôme Clerc

Ligue des Champions CONCACAF – Premier match à domicile du nouvel entraîneur de l’Impact, Thierry Henry. Les deux équipes se retrouvaient, après le match nul 2-2 au Costa Rica, au Stade Olympique pour un ticket pour les quarts de finale. Mission accomplie après le match nul et vierge grâce aux 2 buts marqués à l’extérieur au match aller.

Première mi-temps : Stérilité des deux côtés

À cause des blessés survenus au Costa Rica, le XI montréalais devait changer. En effet, Orji Okwonko ne figurait pas sur la feuille de match. L’équipe locale comptait sur l’ancien Barcelonais Bojan, qui a joué avec Thierry Henry, pour marquer. De son côté, le Deportivo Saprissa a eu beaucoup de mal à l’extérieur en Ligue des Champions : il restait sur 11 matchs sans victoire.

Les deux équipes se mettaient vite en évidence avec un tir chacun en 5 minutes. En milieu de mi-temps, le jeu se durcissait et les grosses fautes se multipliaient. Les coups francs ne donnaient cependant rien. Saprissa faisait tourner le ballon, mais sans se montrer trop dangereux. À la 44ème minute, tout le stade a retenu son souffle quand Shamir Shome, drafté en 2017, butait sur le gardien après un débordement montréalais. Finalement, l’Impact a eu 2 tirs cadrés, contre un seul pour les Costaricains, même si ces derniers maîtrisaient plus la balle.

Thierry Henry donne ses consignes à son équipe – Jérôme Clerc

Deuxième mi-temps : Montréal tout en maîtrise

Le capitaine montréalais, le Finlandais Raitala, semblait blessé en 1ère mi-temps. Il était remplacé à la pause par Joël Waterman. Saprissa, dans l’obligation de marquer, se montrait rapidement offensif et obligeait le gardien français Diop à une belle parade pour protéger les siens. Le jeu s’équilibrait ensuite, haché par les fautes. Chaque attaque faisait passer des frissons de peur ou de joie dans les travées du stade. Les 21 500 spectateurs donnaient de la voix pour pousser leurs protégés. Les attaques costariciennes se montraient plus pressantes et précises, mais la défense canadienne tenait bon lors des 10 dernières minutes. D’ailleurs, Clément Diop démontrait tout son talent dans la cage, avec une magnifique envolée à l’entrée du temps additionnel.

Finalement, aucun but de marqué pour ce premier match à domicile pour Thierry Henry. La cloche des 1642 n’a pas sonné durant la partie (elle sonne pour chaque but de l’Impact, tradition de ce groupe de supporters). Montréal verra donc les quarts de finale, cinq ans après la finale de 2015 et sa dernière participation… Globalement, Saprissa a eu le ballon mais sans être plus dangereux que ça.

La réaction d’après-match

Thierry Henry : « Le match a été difficile mais je suis content, car on a réussi à s’adapter à l’adversaire. On rate de peu l’ouverture du score et Clément Diop a fait un bon boulot sur sa ligne. On était fatigué en fin de match mais on le savait, on n’a que deux matchs dans les jambes. On a encore dû faire un changement forcé pour blessure (Raitala), j’attends un retour du médecin à ce propos. »

Damien Meunier


Lire la suite

Football

Bruno Guimaraes, le Ligue des Champions dans sa poche

Nico

Publié

le

Par

AFP

Tout juste arrivé à l’Olympique Lyonnais, Bruno Guimaraes a été lancé dans le grand bain de la Ligue des Champions face à la Juventus. Le Brésilien a passé le test avec mention.

Évidemment; il faudra que ce type de performance s’inscrive dans la durée. Mais après une telle prestation, il est plus facile de comprendre pourquoi Juninho s’est battu avec l’Atlético Madrid pour obtenir la signature de Bruno Guimaraes. Techniquement très à l’aise avec le ballon, il possède en plus un volume de jeu bien supérieur à la moyenne. En première période, avec Lucas Tousart et Houssem Aouar, ils ont fait passer le milieu de la Vielle Dame pour des joueurs quelconques, dominant les débats de la tête et des épaules.

Guimaraes, le joueur qui manquait à l’OL

La situation s’est finalement débloquée sur une accélération d’Houssem Aouar pour une reprise de Lucas Tousart. Mais si le Brésilien n’a pas été décisif, il a mis l’OL dans le sens de la marche. Ses prises de balle, bien souvent vers l’avant, sa faculté à jouer en une touche et sa vision du jeu ont éclairé le jeu lyonnais pendant près d’une heure. Avant de reculer et de plonger physiquement, comme l’ensemble de l’équipe.

Bruno Guimaraes est le joueur qui manquait à Lyon. Alors que Thiago Mendes incarnait cet espoir en début de saison, sans jamais avoir réussi à s’imposer dans le rôle de récupérateur créateur. Le Brésilien, qui était supervisé par les entraîneurs de la Seleçao hier, va permettre de libérer Houssem Aouar de certaines tâches. Le jeune Tricolore pourra être dans la zone du terrain qu’il préfère, celle où il peut faire des différences, comme il l’a encore fait hier soir.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Football – Ligue Europa : notre pronostic pour Benfica – Shakhtar Donetsk

Nico

Publié

le

Par

AP

Ligue Europa – Vainqueur à domicile, le Shakhtar Donetsk se déplace au Portugal pour défier Benfica. Notre pronostic.

Benfica – Shakhtar Donetsk : Jeudi 27 février, 21h00

À Benfica, ce n’est pas la joie ces dernières semaines malgré une victoire lors du dernier match de championnat, après quatre rencontres compliquées. En face, le Shakhtar reprend tout juste son championnat et pourrait manquer un peu de rythme malgré des matchs amicaux joués ces dernières semaines. Comme à l’aller, le match sera ouvert et on part sur les deux équipes qui marquent.

Jeudi 27 février, 21h00 Les deux équipes vont-elles marquer ?
Benfica – Shakhtar Donetsk
Oui
1.60
Non
2.00

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Football – Ligue Europa : notre pronostic pour FC Porto – Bayer Leverkusen

Nico

Publié

le

Par

AP

Ligue Europa – Après la victoire de Leverkusen en terre allemande, les deux équipes ont rendez-vous à Porto pour le match retour. Notre pronostic.

FC Porto – Bayer Leverkusen : Jeudi 27 février, 18h55

Porto va devoir marquer pour se qualifier et Leverkusen devra en faire autant pour tenter de garder son avantage, même si le 0 à 0 qualifierait les Allemands. Peu de chances qu’aucun but ne soit marqué dans cette rencontre, on part sur les deux équipes qui marquent !

Jeudi 27 février, 18h55 Les deux équipes vont-elles marquer ?
FC Porto – Bayer Leverkusen
Oui
1.48
Non
2.25

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Rugby à XVIl y a 41 minutes

Top 14 : nos pronostics pour la 17ème journée

La 17ème journée de Top 14 se déroule ce week-end. Dernière ligne droite avant les phases finales. Nos pronostics pour...

SkiIl y a 2 heures

Le combiné d’Hinterstoder annulé, coup dur pour Alexis Pinturault

En raison des conditions climatiques et notamment de la pluie et des chutes de neige, le combiné d'Hinterstoder (Autriche) a...

Basket-ballIl y a 3 heures

NBA : Débuts canons pour Zion

On aura attendu pour voir Zion Williamson faire ses premiers pas en NBA, mais on est loin d’être déçus. Le...

CyclismeIl y a 3 heures

La fin de l’UAE Tour annulée à cause de deux cas de Coronavirus

Les organisateurs de l'UAE Tour ont annulé les deux dernières étapes après que deux cas de Coronavirus aient été détectés...

TennisIl y a 14 heures

ATP Dubaï : Gaël Monfils passe Richard Gasquet et défiera Novak Djokovic

ATP Dubaï - Gaël Monfils a fait respecter la logique face à Richard Gasquet, en s'imposant en deux manches (6-3,...

FootballIl y a 14 heures

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Nîmes – Marseille

Ligue 1 - Premier match de la 27ème journée du championnat de France, Nîmes reçoit l'Olympique de Marseille. Notre pronostic.

ActualitésIl y a 16 heures

Cyclisme sur piste – Championnat du monde : Mathilde Gros à la trappe dès les 8èmes de finale de la vitesse individuelle

Cyclisme sur piste - Championnats du monde : Sérieuse chance de médaille française en vitesse individuelle, Mathilde Gros n'a pas...

CyclismeIl y a 18 heures

Julian Alaphilippe : « Être au départ du Tour avec l’ambition de le gagner, ça viendra peut-être »

Après une saison 2019 exceptionnelle, Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick-Step) modère ses ambitions pour 2020, dans un long entretien accordé...

Rugby à XVIl y a 18 heures

Top 14 : quelles seront les 6 équipes qualifiées pour les phases finales 2020 ?

Plus que 10 journées à jouer pour cette phase régulière du Top 14 2019-2020. On commence à y voir un...

JO Tokyo 2020Il y a 21 heures

Le tombeur de Teddy Riner au Grand Slam de Paris absent des Jeux Olympiques de Tokyo

Kokoro Kageura s'est fait un nom sur la planète sport en étant le tombeur de Teddy Riner après 154 victoires...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés