Ole Einar Bjoerndalen, le biathlète de tous les records


Beaucoup pensaient qu’il ne s’arrêterait jamais à cause de cette habitude de voir Ole Einar Bjoerndalen au départ de chaque course de Coupe du monde ou de grands championnats. Plus qu’au départ, il était si souvent sur le podium mais aujourd’hui, le Norvégien âgé de 44 ans arrête. 

1992-1993 : il fait ses débuts en Coupe du monde.
1994 : il participe à ses premiers Jeux Olympiques.
1995 : il remporte sa première épreuve de Coupe du monde à Antholz-Anterselva.
1996 : Il passe près d’une première médaille aux Championnats du monde avec une 6ème place sur le sprint à Ruhpolding.
1997 : il termine 2ème du classement général de la Coupe du monde.
1998 : il remporte son premier globe de vainqueur du classement général de la Coupe du monde et remporte sa première médaille d’or olympique.
1999 : il décroche la médaille de bronze aux Championnats du monde en mass start.
2000 : il décroche la médaille de bronze aux Championnats du monde en mass start.
2001 : Iil décroche la médaille d’argent aux Championnats du monde en mass start.
2002 : il décroche 4 médailles d’or aux Jeux Olympiques de Salt Lake City.
2003 : il décroche sa première médaille d’or individuelle aux Championnats du monde.
2004 : il s’incline pour la 4ème fois de sa carrière dans la course au globe du classement général face à Raphaël Poirée (2000, 2001 et 2002 pour les 3 premiers).
2005 : il remporte son 3ème globe du classement général de la Coupe du monde.
2006 : il remporte son 4ème globe du classement général de la Coupe du monde.
2007 : il réalise son 2ème doublé sprint-poursuite aux Championnats du monde (2005 pour le premier).
2008 : il remporte son 5ème globe du classement général de la Coupe du monde.
2009 : il remporte son 6ème globe du classement général de la Coupe du monde et 5 médailles d’or aux championnats du monde.
2010 : il remporte deux médailles aux Jeux Olympiques de Vancouver : argent sur l’individuelle et or en relais.
2011 : il réalise le doublé relais-relais mixte aux Championnats du monde.
2012 : il réalise le doublé relais-relais mixte aux Championnats du monde.
2013 : il échoue au pied du podium sur le sprint des Championnats du monde.
2014 : il remporte deux nouvelles médailles d’or aux Jeux Olympiques, sur le sprint et le relais mixte.
2015 : il remporte l’individuelle d’Ostersund, sa dernière victoire en Coupe du monde.
2016 : à domicile, il décroche 4 nouvelles médailles aux Championnats du monde : or en relais, argent en sprint et poursuite et le bronze sur la mass start.
2017 : à 43 ans, il décroche sa dernière médaille aux Championnats du monde, le bronze sur la poursuite.
2018 : non sélectionné pour les Jeux Olympiques et rattrapé par des ennuis de santé, il annonce sa retraite.

Il n’a pas seulement brillé dans son sport, il l’a révolutionné et a réussi à le faire briller dans le monde. Rien de mieux que l’hommage de Martin Fourcade pour conclure le résumé de la carrière de ce monument du sport.

Nicolas Jacquemard

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des