Nous suivre

Cyclisme sur route 2022

Omloop Het Nieuwsblad 2022 : Parcours et profil

Emilien Descampiaux

Publié le

Omloop Het Nieuwsblad 2022 Parcours et profil
Photo Icon Sport

CYCLISME SUR ROUTE 2022 – Ce week-end, les coureurs braveront pour la première fois de la saison les routes et les pavés mythiques des Flandres. La classique d’ouverture, l’Omloop Het Nieuwsblad, est donc toujours la seule véritable ouverture de la saison cycliste pour de nombreux passionnés de cyclisme et surtout, elle marque le début de la saison en Belgique. À quoi ressemble le parcours renouvelé, et qui peut être couronné comme successeur de Davide Ballerini ?

L’Histoire

Le traditionnel classique d’ouverture soufflera ses 77 bougies cette année. L’Omloop Het Nieuwsblad existe depuis plus de trois quarts de siècle avec plusieurs noms. Lors de la toute première édition en 1945, avant la fin définitive de la Seconde Guerre mondiale, la course était connue sous le nom d’Omloop van Vlaanderen. Jean Bogaerts, à peine âgé de 20 ans, a été le premier vainqueur. Afin d’avoir un nom pas trop proche du Tour des Flandres, la course est devenue l’Omloop Het Volk avec le soutien du journal Het Volk. À partir de 1950, avec l’ajout des monts du Muur van Geraardsbergen et du Bosberg, la classique d’ouverture est devenue encore plus sélective. À partir des années 1970, Herman Van Springel, Roger De Vlaeminck, Eddy Merckx, Freddy Maertens et Jan Raas ont réussi à inscrire leur nom au palmarès. Néanmoins, Fausto Coppi et Tom Boonen en sont les absents notables.

Entre 1995 et 2007, l’arrivée a été déplacée à Lokeren, avant de revenir à Gand à partir de 2008. Cependant, le plus grand changement a eu lieu en 2009, lorsque le classique est passée pour la première fois entre les mains de Flanders Classics, l’organisateur du Ronde. Il a été rapidement décidé de changer le nom en Omloop Het Nieuwsblad, puisque le journal avait déjà fusionné avec Het Nieuwsblad plusieurs années avec comme premier lauréat, Thor Hushovd. D’ailleurs, de nouvelles difficultés ont été ajoutées avec le Molenberg ainsi que les pavés de la Paddestraat et de la Lippenhovestraat. Depuis 2018, Meerbeke, l’ancien lieu d’arrivée du Tour des Flandres, était l’arrivée de l’Omloop.

Pendant longtemps, les recordmans ont été les Belges Ernest Sterckx (1952, 1953 et 1956) et Joseph Bruyère (1974, 1975 et 1980) avec trois victoires chacun. Au début de ce siècle, Peter Van Petegem, l’actuel directeur de course, a rejoint ce duo avec des victoires en 1997, 1998 et 2002. Aucun Français n’a réussi à remporter cette classique belge. Frédéric Moncassin et Gilbert Duclos-Lassalle ont fini 2e en 1994 et en 1981.

Le parcours

À 11h15, les coureurs s’élanceront sur la Huldegemsesteenweg à Merelbeke pour 204,2 kilomètres avec quelques changements par rapport à l’an dernier. Après avoir quitté le centre-ville de Gand, le peloton passera par la région de Zwalm et Audenarde dans les cent premiers kilomètres avec seulement deux petites difficultés avec les pavés du Haaghoek et l’ascension du Leberg (950 m à 4,2 %). Après le ravitaillement, les équipes seront un peu plus nerveuses avec le Kattenberg et les pavés du Holleweg, à un peu plus de 100 kilomètres de la fin.

Par la suite, place au LebergHaaghoek, la Paddestraat, l’Hostellerie (1300 m à 5,1 %) et le Valkenberg (540 m à 8,1 %). Puis, la course continuera à rester sélective avec le Wolvenberg (650 m à 7,9 %), à 55 kilomètres de la fin avec les pavés de Holleweg, du Karel Martelstraat et du Jagerij qui suivront ensuite.

Après cela, il n’y aura pas le Molenberg en raison de travaux routiers. Au lieu de cela, l’organisation a opté pour la combinaison avec la nouveauté Marlboroughstraat (900 mètres à 4,4%) à Sint-Blasius-Boekel et le roulant Biesestatraat (800 mètres à 3,8%) à Sint-Maria-Horebeke. Les deux formeront un préliminaire au triptyque Haaghoek-Leberg-Berendries, à 38 kilomètres de l’arrivée.

Par la suite, se situera 7 kilomètres plus loin le Vossenhol (1260 mètres à 3,6 %). Le Muur van Geraardsbergen (1130 m à 9,2 %) et le Bosberg (980 m à 5,8 %) seront situés respectivement à 17 et 12 kilomètres de l’arrivée, et formeront l’apothéose du Omloop.

Enfin, l’organisation a trouvé des routes plus étroites afin de rendre plus difficile la poursuite derrière une échappée. L’arrivée sera jugée sur l’Onderwijslaan à Ninove.

La carte du parcours du Het Nieuwsblad 2022

La carte du parcours du Het Nieuwsblad 2022 – Via OHN

Le profil de l’Omloop Het Nieuwsblad 2022

Le profil de l'Omloop Het Nieuwsblad 2022

Le profil de l’Omloop Het Nieuwsblad 2022 – Via OHN

Palmarès

2021 : Davide Ballerini

2020 : Jasper Stuyven

2019 : Zdeněk Štybar

2018 : Michael Valgren

2017 : Greg Van Avermaet

2016 : Greg Van Avermaet

2015 : Ian Stannard

2014 : Ian Stannard

2013 : Luca Paolini

2012 : Sep Vanmarcke

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une