Nous suivre

Actualités

Open d’Australie : Osaka triomphe et remporte son deuxième Grand Chelem

Publié le

Au terme d’un match intense, la Japonaise Naomi Osaka s’est imposée face à la Tchèque Petra Kvitova (7-6, 5-7, 6-4). Elle décroche ainsi son 2ème Grand Chelem.

Le premier set très accroché a était conclu au tie-break par la Japonaise. Cette dernière, qui a sauvé 5 balles de break, a fait la différence dans le jeu décisif en prenant le service d’une Petra Kvitova sur le reculoir dans le money-time. Mais dès le début de la deuxième manche, la Tchèque mettait la pression à Naomi Osaka en lui prenant son service (2-0). La Nippone ne se laissait pas déstabiliser pour autant et breakait à son tour avant d’assurer sa mise en jeu (2-2).

Kvitova toujours vivante

Le cinquième jeu de cette deuxième manche permettait à Osaka de prendre l’ascendant sur Kvitova, sur le service de cette dernière, avec un jeu blanc (3-2). Mais l’ancienne numéro deux mondial ne rendait pas les armes et breakait à 5-5, juste après avoir sauvé trois balles de match sur sa mise en jeu. La Tchèque, au prix d’un nouveau break, empochait une deuxième set incroyable (7-5) durant lequel les deux joueuses auront failli sur leur mise en jeu.

Le dernier mot pour Osaka

La troisième manche repartait sur les mêmes bases que la précédente. Naomi Osaka breakait dès le troisième jeu face à une Petra Kvitova moins précise (2-1). Mais une nouvelle fois, cette dernière sauvait trois balles de break en ayant été menée (0-40) et revenait à 4-3. Contrairement à la 2ème manche, la Japonaise se montrait solide et ne craquait pas sur son service (6-4). Deuxième Grand Chelem consécutif pour la nouvelle numéro 1 mondiale, après avoir remporté le dernier US Open.

Flo Ostermann


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une