Paris-Nice : Soler remporte le général, De La Cruz s’adjuge l’étape


Au terme d’une étape dantesque sous la pluie ponctuée par les chutes, David De La Cruz (Sky) s’est imposé au sprint devant Omar Fraile, coureur d’Astana et Marc Soler, de la Movistar. L’ancien coureur de la Quick-Step gagne pour la deuxième fois consécutive sur la Promenade des Anglais. Marc Soler en attaquant de loin et grâce à son coup de panache, gagne le classement général devant Simon Yates pour quatre petites secondes.

Les coureurs ont dû affronter la pluie tout au long de la dernière étape autour de Nice. Julian Alaphilippe, victime d’une fringale la veille qui était à 1 minute 40 au général, décide de s’extirper du peloton au panache en compagnie de deux coureurs d’Astana, Omar Fraile et Jakob Fuglsang, qui ira à la faute lors d’une descente. Le Français ne pourra pas suivre le rythme effréné d’Omar Fraile dans la côte de Peille et abandonne ses espoirs de victoire finale à Nice. Dans la même difficulté où Alberto Contador avait attaqué lors deux années précédentes, David De La Cruz, Marc Soler, le maillot blanc à 40 secondes au général et Gorka Izaguirre, deuxième à seulement 10 secondes sortent à leur tour du peloton. Gorka Izaguirre ne pourra pas suivre ses deux compatriotes.

David De La Cruz, vainqueur l’an dernier de la dernière étape sur la Promenade des Anglais et Marc Soler, rejoindront très vite Omar Fraile. On trouvera donc un trio d’Espagnols en tête de la course. L’écart stagne autour de la minute jusque dans les 20 derniers kilomètres. Dans la dernière difficulté du jour, à moins de 15 kilomètres de l’arrivée, on ne connait toujours pas le vainqueur du Paris-Nice 2018. Les leaders au sein du peloton vont s’attaquer. C’est Ion Izaguirre, coureur de la Barhain Merida qui va se mettre en évidence dans un premier temps suivi par son frère Gorka et Tim Wellens. Les trois coureurs ne sont séparés que par une seconde au général. Simon Yates ne pourra pas suivre dans la montée des quatre chemins.

Du côté de la tête de la course, Marc Soler et Omar Fraile sont alors lâchés dans un premier temps par David De La Cruz, puis reviendront dans la descente. Sur route mouillée, les deux frères Izaguirre iront à la faute, ce qui permet alors à Simon Yates de revenir sur les frères espagnols. Tim Wellens, coureur de la Lotto Soudal se fera rejoindre à son tour. L’écart se réduira jusqu’à la ligne d’arrivée. De la Cruz gagne au sprint devant Omar Fraile pour la deuxième année consécutive. Marc Soler arrive trois secondes derrière. Le groupe maillot jaune arrive à 38 secondes du vainqueur. Grâce aux bonifications, c’est finalement Marc Soler qui remporte le classement général pour 4 petites secondes devant Simon Yates. Quel final !

Nelson Emane

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des