Nous suivre

Basket-ball

Pourquoi les autres sports et championnats devraient s’inspirer de la NBA

Avatar

Publié

le

NBA.com

À quelques jours de la tant attendue reprise de la NBA, l’heure est venue de prendre du recul sur la ligue américaine. Qu’est-ce qui fait que ce championnat connaît une telle renommée dans le monde entier ? Comment les instances de la NBA arrivent-elles à gérer à la perfection la médiatisation de la ligue ? Et surtout, le modèle NBA pourrait-il inspirer d’autres sports et d’autres championnats ? 

Une stratégie basée sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont la pièce centrale de la stratégie marketing de la NBA. C’est là que se réunissent les communautés de fans, et ils permettent l’extension de la ligue à l’international. Complémentaires à la diffusion TV, ils proposent un autre type de contenu destiné à un public différent. Alors que la retransmission télévisuelle des matchs intéresse plus les aficionados, le potentiel viral des réseaux sociaux permet à la NBA de viser un public de non-initiés. Et pour ceci, la ligue mise sur les highlights (moments forts d’un match). En ce qui concerne leur diffusion et celle des extraits de matchs, la NBA a adopté une ligne de conduite dont beaucoup devraient s’inspirer :

« Nous poussons à la diffusion large de nos highlights sur Internet (…) Nous comparons notre stratégie à celle de l’apéritif et du repas. Si nous offrons un apéritif à nos fans, ils auront toujours envie du repas que constituent nos matchs. »

Adam Silver, commissionnaire et PDG de la NBA

Les highlights sont en effet libres de droit et peuvent être partagés sans restriction par tous. Et c’est une vision des choses qui marche. Même quelqu’un n’ayant jamais regardé un match de NBA a probablement déjà vu tourner sur son fil d’actualité Facebook ou Twitter des clips spectaculaires de certains joueurs comme Steph Curry, LeBron James ou encore James Harden. Ajoutez à ça des athlètes hyper-connectés, et les réseaux sociaux deviennent vite la pierre angulaire d’une stratégie marketing qui fonctionne.

Le développement d’une image de marque

Pour développer son image de marque, la NBA peut s’appuyer sur plus de 70 ans d’histoire. Un historique qui a permis d’ancrer le logo et certains noms de joueurs et d’équipes dans les mentalités. De plus, la ligue ne s’est jamais reposée sur ses acquis. C’est un énorme travail de recherche qui permet à la NBA d’être en constante évolution et d’être, bien souvent, en avance par rapport aux autres ligues. Les tests et essais sont nombreux chaque année, et la ligue n’a pas peur d’apporter des changements à des règles, des codes ou des coutumes historiques.

Une histoire bâtie autour de joueurs mythiques, notamment Michael Jordan, ici au centre – Slam Magazine

Le fait qu’on considère la NBA comme une entité à part entière montre à quel point l’image de marque de la ligue est aboutie. Et ils peuvent s’appuyer sur des points forts qui facilitent la démocratisation de la ligue. Le basket a la chance d’être un sport spectaculaire par nature, et c’est ce qu’ont très bien compris les instances de la NBA. Elles l’ont peu à peu transformé en un réel show à l’américaine qui ravit les fans locaux et internationaux.

La conquête des publics mondiaux

La NBA a su s’adapter aux publics du monde entier, notamment en proposant chaque week-end des matchs à des horaires acceptables pour le marché européen (entre 19h et minuit, heure française). Même si ces créneaux ont du mal à passer outre-Atlantique et dérangent les habitudes des joueurs et spectateurs américains, la ligue a bien compris qu’il fallait passer par là pour conquérir de nouveaux publics. Le gros point fort de la NBA est aussi que ces publics étrangers peuvent s’identifier à des joueurs représentant leur pays.

En effet, plus d’un quart des joueurs de la ligue sont aujourd’hui non-Américains, un chiffre qu’on pensait impensable il y a une vingtaine d’années. Et ces joueurs étrangers sont performants. Avec la saison passée un MVP grec, un défenseur de l’année français, un MIP camerounais et un rookie de l’année slovène, la panoplie de joueurs internationaux a de beaux jours devant elle.

C’est aussi par le biais d’événements divers que la NBA montre qu’elle s’intéresse aux publics mondiaux. Chaque année, par exemple, un match de saison régulière est programmé à l’étranger. L’année prochaine, ce sera d’ailleurs à Paris qu’aura lieu la rencontre Milwaukee-Charlotte. Récemment, une partie de la tournée de pré-saison s’est déroulée en Asie, avec d’ailleurs quelques problèmes à la clé. En effet, la récente affaire avec la Chine a montré la dépendance de la NBA à son public mondial.

Le NBA League Pass : un modèle de diffusion à l’international

Le NBA League Pass est le service de retransmission propre à la NBA. Il représente probablement l’avenir du visionnage des matchs de sport. Son fonctionnement est le suivant :

– une offre segmentée : choix d’accéder à l’intégralité des matchs, uniquement aux matchs de son équipe favorite ou à quelques matchs choisis à l’unité
– fonctionne sur le principe d’abonnement, mensuel ou annuel
– possibilité de regarder plusieurs matchs en même temps, sur le même écran ou sur plusieurs
– un accès à une myriade de statistiques, replays et autres condensés de matchs

Ce modèle remarquable est une création de la NBA et permet à tout le monde de suivre les matchs, peu importe le lieu, l’heure ou le support. Il suffit juste d’une connexion internet. Cette facilité d’accès au contenu séduit chaque année des dizaines de millions de fans. Pour autant, le League Pass n’empêche pas la NBA de tirer des millions de la vente des matchs aux chaînes de télévision traditionnelles, permettant une diffusion complète et touchant tous les publics.

Le foot et autres sports collectifs, mais aussi les ligues européennes de basket ont beaucoup à apprendre du modèle médiatique de la NBA. Sa stratégie marketing moderne, axée sur le digital, permet à la ligue américaine d’être régulièrement en avance sur son temps. Un exemple à suivre.

Tom Compayrot


Avatar

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Basket-ball

Les basketteurs universitaires enfin « rémunérés »

Nico

Publié

le

Par

Les basketteurs universitaires enfin _rémunérés_
Icon Sport

Si les joueurs NBA font partie des sportifs les mieux payés au monde, le championnat universitaire américain ne rapportait, jusque-là, pas un seul centime aux étudiants.

La NCAA, organisatrice des championnats étudiants tous sports à travers le pays, a beau enregistrer 1 millard de dollars de revenus par an, les joueurs ne sont pas payés, estimant qu’ils étaient étudiants, et en aucun cas salarié de l’université. La règle allait même plus loin, car les joueurs des championnats NCAA n’avaient même pas le droit d’encaisser d’argent d’éventuels sponsors.

Un premier pas en avant pour le sport universitaire US

Les discussions ont duré de longues semaines, mais un accord a été trouvé et les universitaires pourront toucher de l’argent de marques ou sponsors, à partir de janvier 2021. En revanche, les universités n’auront toujours pas le droit de les rémunérer directement. C’est un premier pas en avant pour le sport universitaire américain qui voyait arriver la concurrence de la Ligue australienne de basket, qui propose des beaux contrats aux universitaires pour les attirer.

Dicodusport


Lire la suite

Basket-ball

NBA : le Thunder s’impose contre les Pelicans

Avatar

Publié

le

Par

NBA - Le Thunder s'impose contre les Pelicans
USA Today Sports

NBA – Non, ce n’était pas un match de “grandes stars” entre le Thunder et les Pelicans, mais celui-ci aura eu le mérite de ne pas être joué d’avance et a tenu les spectateurs en haleine jusqu’au bout. Retour sur la victoire (115-104) de la nouvelle -ou du moins l’actuelle- franchise de Chris Paul.

Si le Thunder a semblé dominer le début de rencontre, le score restait néanmoins serré et les Pelicans s’accrochaient pour ne pas se laisser distancer. Mieux encore, les coéquipiers de Lonzo Ball revenaient à hauteur avant de prendre le lead dans le second quart-temps, mais quelques minutes plus tard OKC repassait devant par l’intermédiaire d’Hamidou Diallo, auteur d’énoooormes dunks. 


 

Oui, oui, c’est bien lui le tenant du titre du concours de dunks !

Les coéquipiers de Chris Paul ont alors tenu l’écart. Il faut dire que le box score du Thunder est plutôt bien garni : Darius Bazley et Dennis Schröder ont planté 17 points chacun, Danilo Gallinari en a mis 16 à 4/6 à trois points, Chris Paul termine quant à lui avec 15 points et 9 passes. Autant dire qu’ils ont tous parfaitement épaulé un Shai Gilgeous-Alexander qui continue ses belles performances (23 points, 8 rebonds).

En face, les Pelicans se sont plutôt bien défendus. Hormis un Brandon Ingram un peu absent et qui a peu joué. J.J Reddick a tenté de sonner la révolte à trois points, Jahlil Okafor (15 points, 12 rebonds) et Jrue Holiday (16 points, 6 passes) ont  essayé de suivre, mais c’était encore une fois trop juste, encore une fois.

Vite, une victoire à tout prix

C’était un match à ne pas perdre pour les deux équipes qui en étaient à une petite victoire pour quatre défaites. Chose faite pour OKC, on sombre à la Nouvelle-Orléans.

Supporters des Pelicans rassurez-vous, la rééducation de Zion Williamson se passe bien. Attention à ne pas trop se faire distancer avant son retour. Ne serait-il pas déjà trop tard ?

Voilà une seconde victoire qui fait du bien pour Oklahoma City, une cinquième défaite en six rencontres en revanche qui fait mal pour les joueurs d’Alvin Gentry. Seulement pour les uns comme pour les autres, c’est sûrement anecdotique pour espérer remonter au classement. Mais la saison est longue, il peut s’en passer des choses … on dit que l’espoir fait vivre.

 

Sophie Clapier


Lire la suite

Basket-ball

Basket 3×3 : les Bleu(e)s devront passer par un TQO pour disputer les JO de Tokyo

Avatar

Publié

le

Par

Basket 3x3 - Les Bleu(e)s devront passer par un TQO pour disputer les JO de Tokyo 2020
FIBA

Basket 3×3 – La FIBA a dévoilé ce vendredi le nom des quatre équipes féminines et masculines directement qualifiées pour les JO 2020, à Tokyo.

Déception logique pour l’équipe de France féminine de basket 3×3. Championnes d’Europe en titre et médaillées de bronze lors de la Coupe du monde cet été, les Bleues devront disputer un tournoi de qualification olympique pour jouer les JO de Tokyo.

Quatrièmes au ranking mondial, les Tricolores subissent les modalités de qualification directe, puisque seules les deux nations européennes les mieux classées obtenaient leur ticket. À ce petit jeu, la Russie et la Roumanie devancent les Françaises.

Les Bleus bien heureux

Côté messieurs, l’équipe de France peut être contente. Dixièmes au classement mondial, les Français ne visaient pas la qualification directe, mais bel et bien le TQO. Objectif atteint donc pour une équipe qui a toutes ses chances également.

Le tournoi de qualification olympique se déroulera du 18 au 22 mars 2020 en Inde. Trois places par genre seront à prendre. Les Bleues affronteront les USA, l’Allemagne, l’Uruguay et l’Indonésie. De leur côté les hommes devront se frotter à la Slovénie, le Qatar, les Philippines et la République Dominicaine. Le compte à rebours est lancé pour les équipes de France avec l’objectif de participer au premier tournoi de 3×3 de l’histoire.

Dicodusport


Lire la suite

Basket-ball

[Vidéo] Joel Embiid et Karl-Anthony Towns en viennent aux mains

Nico

Publié

le

Par

Getty Images

La NBA s’est souvent nourrie de ses rivalités pour grandir et une nouvelle a vu le jour la nuit la dernière, sur le parquet des Sixers, entre Joel Embiid et Karl-Anthony Towns.

Loin de l’action, Joel Embiid et Karl-Anthony Towns en sont venus aux mains avant d’être séparés par leurs coéquipiers et les membres de leur staff. L’explication ne s’est pas arrêtée là, puisque les deux protagonistes se sont ensuite écharpés sur les réseaux sociaux. Une rivalité est née entre deux étoiles montantes de la NBA.

Dicodusport


Lire la suite

Basket-ball

L’ASVEL retrouve la victoire face à Vitoria en Euroligue

Avatar

Publié

le

Par

L'ASVEL retrouve la victoire face à Vitoria en Euroligue
ASVEL

Après ses deux défaites consécutives à l’extérieur à Munich et Kaunas, l’ASVEL a retrouvé le goût de la victoire hier soir face au Baskonia Vitoria (66-63) à l’Astroballe. Les coéquipiers d’Antoine Diot sont pour l’instant invaincus à domicile.

3/3 à domicile pour l’ASVEL ! Les difficiles sorties en Allemagne et en Lituanie ont été effacées par un nouveau succès de taille hier face au Baksonia Vitoria, un habitué des joutes de l’Euroligue. Dans un calendrier fatigant pour les organismes, l’ASVEL a trouvé les ressources dans les 3èmes et 4èmes ¼ temps pour s’imposer notamment grâce au pivot nigérian Tonye Jekiri (16 points, 12 rebonds, 25 d’évaluation). Si Vitoria n’a jamais lâché dans cette rencontre, l’ASVEL et son coach Zevzdan Mitrovic ont eu de la ressource et des idées. Comme celle de sortir de son chapeau un jeune de 17 ans, Matthew Strazel, pour sa première apparition, qui a fait lever la salle par sa précision à 3 points et ses 17 minutes de feu. L’ASVEL a aussi fait preuve d’une défense à toute épreuve pour aller chercher la victoire.

Dans cette semaine espagnole pour l’ASVEL, démarrée par une victoire, Valence sera la prochaine destination vendredi dans l’optique d’un premier succès à l’extérieur. L’ASVEL n’aura donc pas le temps de se reposer : « On va à Valence pour se tester, reproduire ce qu’on a fait ce soir, mettre beaucoup de rythme. Le voyage en Euroligue, c’est très difficile » selon Antoine Diot, le meneur de l’ASVEL. Valence est actuellement dernier de l’Euroligue.

En tout cas, l’ASVEL est pour l’instant à la hauteur de ses ambitions dans la prestigieuse Euroligue.

Classement de l’Euroligue – FlashResultat

Romain Delanis


Lire la suite

Fil Info

Les favoris pour organiser les Coupes du monde de rugby 2027 et 2031 Les favoris pour organiser les Coupes du monde de rugby 2027 et 2031
Rugby à XVIl y a 6 heures

Les favoris pour organiser les Coupes du monde de rugby 2027 et 2031

Même si World Rugby ne dévoilera les procédures de candidatures pour les Coupe du monde 2027 et 2031 dans quelques...

Mathieu van der Poel annoncé sur les classiques italiennes en 2020 Mathieu van der Poel annoncé sur les classiques italiennes en 2020
CyclismeIl y a 9 heures

Mathieu van der Poel annoncé sur les classiques italiennes en 2020

Selon la Gazzetta Dello Sport, le Néerlandais Mathieu van der Poel devrait s'aligner sur les classiques italiennes du début de...

Sjusjoen - Le programme complet des sélections norvégiennes Sjusjoen - Le programme complet des sélections norvégiennes
BiathlonIl y a 11 heures

Sjusjoen : le programme complet des sélections norvégiennes

Ce week-end, le cirque blanc du biathlon reprend du service à Sjusjoen, avec les sélections norvégiennes, et la présence de...

TennisIl y a 12 heures

ATP : Mais qui est Jannik Sinner ?

Le récent vainqueur des Next Gen ATP Finals, Jannik Sinner, a beaucoup fait parler de lui ces derniers jours. D'où...

Cheslin Kolbe et Semi Radradra aux JO de Tokyo en 2020 ? Cheslin Kolbe et Semi Radradra aux JO de Tokyo en 2020 ?
Rugby à 7Il y a 13 heures

Cheslin Kolbe et Semi Radradra aux JO de Tokyo en 2020 ?

Selon les informations du Midi Olympique, Cheslin Kolbe et Semi Radradra ont émis le souhait de participer aux JO de...

Quiz sport français 11 novembre 2019 Quiz sport français 11 novembre 2019
MultisportsIl y a 15 heures

Quiz Actu #45 : avez-vous bien suivi le sport français ce week-end ?

Nouveau quiz pour tester vos connaissances sur les dernières performances tricolores et notamment la victoire en Fed Cup. A vous...

Piste - Sébastien Vigier et Benjamin Thomas en or à Glasgow Piste - Sébastien Vigier et Benjamin Thomas en or à Glasgow
CyclismeIl y a 1 jour

Piste : Sébastien Vigier et Benjamin Thomas en or à Glasgow

Dimanche en or pour les Bleus en Coupe du monde de cyclisme sur piste, à Glasgow. Sébastien Vigier (keirin) et...

Muaythaï : Jimmy Vienot décroche un cinquième titre européen Muaythaï : Jimmy Vienot décroche un cinquième titre européen
Sports de combatIl y a 1 jour

Muaythaï : Jimmy Vienot décroche un cinquième titre européen

Muaythaï - Le natif de Montreuil Jimmy Vienot, 24 ans, a remporté un cinquième sacre européen ce dimanche à Minsk...

Cyclo-cross - Mathieu van der Poel champion d'Europe pour la 3ème fois Cyclo-cross - Mathieu van der Poel champion d'Europe pour la 3ème fois
CyclismeIl y a 1 jour

Cyclo-cross : Mathieu van der Poel champion d’Europe pour la 3ème fois

Cyclo-cross - Malgré l'armada belge sur le dos, Mathieu van der Poel a remporté un troisième titre européen consécutif, à...

Cyclo-cross - Yara Kastelijn, 22 ans, devient championne d'Europe à Silvelle Cyclo-cross - Yara Kastelijn, 22 ans, devient championne d'Europe à Silvelle
CyclismeIl y a 1 jour

Cyclo-cross : Yara Kastelijn, 22 ans, devient championne d’Europe à Silvelle

Cyclo-cross - À 22 ans, la Néerlandaise Yara Kastelijn est devenue sacrée championne d'Europe à Silvelle, en Italie. Elle a...

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nos débats

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés