Nous suivre

Football

Premier League : José Mourinho à Tottenham, le bilan

Idriss Ahamada

Publié

le

Premier League - José Mourinho à Tottenham, le bilan
Photo Getty Images

FOOTBALL – C’est officiel, José Mourinho a été licencié ce matin par Tottenham. L’occasion de faire un bilan de son mandat à la tête des Spurs.

1 an et 5 mois après sa prise de fonction, José Mourinho a été licencié par Tottenham. L’intérim sera assuré par l’ancien joueur du FC Lorient, Ryan Mason, qui sera à 30 ans seulement le plus jeune coach de Premier League. Mais en un peu moins de deux années, qu’a apporté Mourinho aux Spurs ?

Au moment de son arrivée en novembre 2019, Tottenham était 13ème de Premier League. Dans une saison coupée par la crise sanitaire, les Spurs ont quand même terminé 6èmes et ont arraché une qualification inespérée en Europa League. Ce retour s’est fait avec un effectif 100% défini par son prédécesseur. Et avec une très belle série d’une seule défaite dans les 9 derniers matchs de championnats. Cette fin en boulet de canon donnait de gros espoirs pour la suite aux fans des Spurs. Mais malheureusement, ils vont vite déchanter.

Un début de saison fracassant dans les résultats, moins dans le jeu

Après un mercato hyperactif (8 arrivées dont Giovanni Lo Celso, Sergio Reguilon et Gareth Bale), les Spurs ont démarré la saison tambour battant. Et dans un style radicalement différent de ce qu’on leur connaissait. Le coach portugais a méthodiquement détricoté ce qui a fait les belles heures du mandat de l’actuel coach du PSG. D’abord, en se passant de ses deux leaders techniques : Christian Eriksen (parti à l’Inter Milan) et Dele Alli (écarté). Ensuite, en changeant radicalement de style de jeu. Exit l’équipe joueuse et adroite techniquement qu’on voyait sous Pochettino. Les Spurs sont devenus une machine froide au style de jeu simpliste : on défend bien d’abord. Et on fait mal en contre ensuite. Même si ça ne plaisait pas aux esthètes, au départ, les résultats étaient là.

Tottenham était seul leader du championnat à l’issue de la 12ème journée. Et beaucoup de gens les voyaient comme des prétendants au titre final. Puis la machine s’est enrayée. La défense est devenue moins solide et les opportunités de contre plus rares. Malgré les demandes de certains joueurs et la baisse d’efficacité du système, José Mourinho est resté fidèle à lui-même. Le coach portugais ne s’est pas remis en question. Ni dans son jeu, ni dans ses sorties médiatiques. Ce qui a fini par causer sa perte.

Quand les résultats étaient là, ça allait. Mais le jeu restrictif et les sorties médiatiques pas toujours inspirées du coach ont fini par lasser le vestiaire. Et la direction… Ce jour, l’inéluctable est arrivé, et José Mourinho a donc été licencié. Et notre petit doigt nous dit qu’il ne sera pas regretté par tous au club.

Quel avenir pour Mourinho ?

The Special One a toujours été un personnage clivant dans le monde du football. Mais aujourd’hui, Mourinho semble être devenu une pâle caricature de lui-même. Les résultats n’étant plus là, on ne parle plus que de ses clashs avec ses joueurs (actuels ou passés) et de son style de jeu restrictif.

Pour montrer qu’il n’est pas fini, José Mourinho va devoir se réinventer. Faire jouer ses équipes au football (il en est capable et l’a déjà prouvé, notamment au Real Madrid) et être capable de ne pas toujours remettre la faute sur ses joueurs quand les choses ne vont pas dans son sens. À 58 ans, José Mourinho se retrouve à la croisée des chemins et n’a plus que deux options. Se réinventer, ou ternir durablement son héritage. Son comportement et le jeu qu’il proposera seront à suivre dès qu’il retrouvera un banc.


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?