Nous suivre

Rugby à XV

Pro D2 : Le cauchemar continue pour Agen

Victor Friot

Publié le

Pro D2 Le cauchemar continue pour Agen
Photo Icon Sport

RUGBY – Défait lourdement pour la 34ème fois d’affilée ce vendredi à Vannes (46-3) lors de la 7ème journée de ProD2, Agen continue de vivre un véritable cauchemar entamé le 22 février 2020 à Brive. Sans coach, le SUA prépare cette semaine la réception d’Aurillac. Richard Dourthe tient la corde pour relever un défi sans précédent.

Une 34ème défaite pour conclure une semaine rocambolesque

Les planètes n’étaient clairement pas alignées. Le cauchemar d’Agen et ses supporters continue. Pourtant, les signes d’optimisme pouvaient être légitimes en début de semaine dernière lorsque le calendrier présentait la prochaine affiche de l’équipe agenaise. Malgré la défaite dans les dernières minutes à domicile face à Narbonne (15-17), la possibilité de rebondir se présentait ce vendredi face à Vannes. L’équipe bretonne partageait alors la dernière place du classement avec le relégué de Top 14, mais également le triste bilan de 6 défaites en 6 journées de championnat. Le fameux match de la peur.

Et la peur a vite choisi son camp. Dès mardi, le SUA annonçait la fin de mission de son consultant technique Christophe Deylaud pour divergence(s) avec son manager Régis Sonnes. Ce dernier avait pourtant été à l’origine de la venue du premier. Le coup fatal. Le conseil d’administration suspendait alors Sonnes, dont le total de 25 défaites à la tête du club restera tristement historique. Sans entraîneur donc, Agen, en toute fébrilité, est logiquement allé couler vendredi soir à Vannes (46-3).

Richard Dourthe en tête d’une short-list de candidats

A l’heure d’entamer une énième semaine de travail avec l’objectif de mettre fin à cette série noire de défaites, le président Jean-François Fonteneau s’active pour trouver un entraîneur à son équipe malade. La Dépêche du Midi annonce que quatre ou cinq noms figurent sur une short-list pour le poste d’entraineur. Richard Dourthe, l’ancien centre de l’équipe de France, tient la corde. Une information confirmée au quotidien régional par le président du club.

Mais l’ancien entraîneur de Bayonne et de Dax se veut méfiant et veut échanger avec Fonteneau. Ce dernier, dont la démission est désormais demandée ouvertement par une partie des supporters d’Armandie, confirme l’intérêt du club pour Dourthe : « C’est un manager avec du tempérament, qui avait déjà postulé pour ce poste », mais aussi qu’aucun choix n’a toujours pas été fait parmi la short list : « Mais à l’heure actuelle, rien n’est acté. Il fait partie des dossiers que nous étudions ». La tâche s’annonce ardue pour celui qui tentera de stopper cette série inédite et ce dès vendredi soir face à Aurillac. L’équipe cantalienne surfe actuellement sur une série de quatre victoires consécutives. Le réveil n’est donc peut être pas prêt de sonner.


Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une