Nous suivre

Biathlon

Quentin Fillon Maillet : « Je compte bien me bagarrer fort jusqu’à la fin des Jeux »

Publié le

Photo Icon Sport

JO PÉKIN 2022 – BIATHLON – Quentin Fillon Maillet est un peu plus entré dans l’histoire du biathlon et de l’olympisme français, en décrochant une quatrième médaille en autant de courses. Le premier athlète tricolore à réaliser pareil exploit lors des JO d’après-guerre.

C’est simple. Il n’a pour le moment jamais fait moins bien que deuxième à Pékin. Deux médailles d’or et deux médailles d’argent ont en effet été glanées par le Jurassien ! Ce dernier trône sur ces Jeux Olympiques comme Marte Roeiseland chez les dames, et il ne compte pas s’arrêter là, comme il l’a déclaré à France Télévisions.

Aujourd’hui, les conditions, c’était, comme on dit entre nous, des conditions de guerrier parce que les conditions sont très lentes, il faut pousser tout le temps. On se retrouve avec de la neige, du vent et tout ça fait que ce sont des conditions hyper difficiles et aujourd’hui je suis tellement fier d’avoir réussi à faire le 20/20 au tir. Faire douter en quelque sorte mes adversaires, c’était le plan. Comme j’ai dit hier, c’était de faire douter un peu Johannes Boe au tir. Je ne sais pas si je l’ai fait douter, mais du moins il a douté à un moment. Ça a été une grosse bagarre, c’est juste exceptionnel. Quatre médailles en quatre courses, c’est bien au-delà de mes espérances. (…) Je suis tellement fier d’être double champion olympique.

Aujourd’hui, c’est juste incroyable, ce sont des Jeux de rêve. Là je vais essayer de me reposer avant la course de mardi. Il y a vraiment de belles choses à aller chercher en relais mardi et je compte bien me bagarrer fort jusqu’à la fin des Jeux, même si je commence à sentir un peu la fatigue avec l’enchaînement médiatique des médailles, mais je ne lâcherai pas, ça c’est sûr.

Encore deux chances de médailles pour Quentin Fillon Maillet, le relais masculin d’abord puis la mass start pour finir.


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une