Nous suivre

Football

Qui sera le nouveau buteur vedette de la Bundesliga ?

Publié le

Qui sera le nouveau buteur vedette de la Bundesliga
Photo Icon Sport

BUNDESLIGA – Cet été, la Bundesliga a fait le vide. En perdant consécutivement Erling Haaland et Robert Lewandowski, le championnat allemand n’a plus de buteur qui fait la une. Mais alors, qui pour remplacer ces buteurs, et devenir la nouvelle superstar du championnat ?

On le sait, avoir une superstar dans un championnat permet d’attirer les foules, des spectateurs dans les tribunes, des sponsors, faire beaucoup de marketing avec les produits dérivés, et pouvoir vendre le championnat à l’étranger. Mais ce n’est pas tout, avoir une superstar permet aussi d’attirer d’autres grands joueurs qui veulent soit se frotter et se mesurer à lui, soit jouer avec lui et remporter des trophées. La Bundesliga a pendant des années eu des attaquants très talentueux, notamment ces dernières années où Robert Lewandowski était la véritable tête d’affiche du championnat en jouant à Dortmund puis au Bayern Munich, ses 305 buts en Bundesliga vont manquer à la ligue. Mais alors qui pourra le remplacer dans ce rôle de buteur superstar ? Petit étalage des prétendants.

Sadio Mané

Acheté avant même le départ de Lewandowski, les dirigeants bavarois savaient qu’il serait compliqué de garder le Polonais dans leurs rangs. Le Sénégalais de 30 ans est venu renforcer les rangs d’une équipe déjà ultra compétitive. Après six ans à Liverpool où il a tout gagné, partageant la tête d’affiche avec Mohamed Salah, le champion d’Afrique débarque dans un effectif tout aussi surpuissant. Mais s’il a joué majoritairement durant sa carrière au poste d’ailier gauche, l’an dernier, son coach Jürgen Klopp l’a aussi fait évoluer au poste de buteur, pour permettre à Luis Diaz d’évoluer à gauche. Un rôle qui lui allait plutôt bien, puisque sur ses 18 matchs joués à ce poste, il a inscrit 12 buts, soit un de plus que lorsqu’il a joué à gauche.

Désormais beaucoup plus finisseur qu’à ses débuts, le Sénégalais a réalisé sa deuxième meilleure saison en termes de statistiques l’an dernier sous le maillot des Reds en évoluant majoritairement dans l’axe. C’est donc un poste qui lui convient désormais et où Julian Nagelsmann compte bien le faire évoluer au Bayern Munich. Avec Serge Gnabry, Leroy Sané, Kingsley Coman, et même Jamal Musiala et Mathys Tel qui peuvent évoluer sur les côtés, les Bavarois sont fournis à ce poste-là. C’est la raison pour laquelle le coach allemand préfère utiliser Mané dans l’axe, comme il l’a démontré lors des trois premiers matchs officiels, où le natif de Bambali était associé à Serge Gnabry sur le front de l’attaque dans un 4-4-2 en double six. Superstar en Afrique et héros dans son pays, le vainqueur de la CAN 2021 peut être le visage du championnat s’il parvient à se montrer décisif et important dans le collectif munichois.

Timo Werner

Revenu après deux saisons assez compliquées à Chelsea sur le plan personnel, mais avec une Ligue des Champions glanée, le buteur allemand Timo Werner retrouve Leipzig, là où il a cartonné. Il faisait déjà partie des figures de proue du championnat avant son départ, mais l’ombre Lewandowski planait trop sur lui. C’est peut-être l’une des raisons de son départ en Premier League, mais l’homme aux 95 buts et 40 passes décisives en 4 saisons du côté du RB Leipzig voulait retrouver un club cher à son cœur. Il l’a d’ailleurs prouvé dès son premier match, où il lui aura fallu à peine 36 minutes pour inscrire son premier but dans le championnat allemand.

Mais s’il souhaite devenir la superstar annoncée, il faudra que son équipe soit plus performante et régulière. Déjà accrochée deux fois avec deux nuls sur les premières rencontres de Bundesliga, son équipe de Leipzig perd déjà des points précieux face au Bayern. Il aura surtout une concurrence féroce au sein de son club, entre Yussuf Poulsen, au club depuis 2013 et qui a déjà inscrit une quarantaine de buts pour le club allemand, Alexander Sorloth, le Norvégien revenu d’un prêt à la Real Sociedad pour enfin s’imposer au RB Leipzig, et Andre Silva.

Ce dernier qui a totalement cartonné lors de la saison 2020-2021 avec Francfort, avait même terminé second buteur du championnat avec 28 buts inscrits. Une performance qui a poussé les dirigeants du club saxon à débourser 23 millions d’euros. Mais la saison dernière fut mitigée. Avec 17 buts inscrits en 51 matchs disputés, le Portugais n’a pas réussi à être aussi régulier et compétitif qu’à Francfort. À lui donc de se réveiller cette année pour prouver qu’il peut encore réaliser des merveilles.

Christopher Nkunku 

Et si finalement ce n’était pas un pur buteur qui était la superstar de la Bundesliga, mais plutôt un second attaquant, voire milieu offensif. Élu meilleur joueur de la Bundesliga la saison dernière devant Robert Lewandowski ou Erling Haaland, Chirstopher Nkunku a véritablement ébloui le championnat et l’Europe l’an dernier. Avec 20 buts et 15 passes décisives, l’ancien titi parisien est le véritable homme à tout faire à Leipzig. On l’a évoqué juste avant, dans le club saxon, la concurrence est rude au poste d’avant-centre, mais pour Nkunku, il est bien seul à ce poste unique de deuxième attaquant. Grâce à sa polyvalence, il peut être à la création des actions, mais aussi les finir. Et cette variété dans son jeu a fait de lui le meilleur buteur de son club. S’il est intransférable cette saison, le Français pourrait bénéficier d’un bon de sortie l’an prochain.

Karim Adeyemi

Eux aussi ont perdu leur superstar. Erling Haaland parti, le Borussia Dortmund s’est activé cet été pour le remplacer. Habitué des grands buteurs, les jaunes et noirs se sont penchés sur la pépite allemande Karim Adeyemi. Passé par le centre de formation du Bayern Munich où il s’est fait virer, il s’est exilé du côté de Salzbourg pour lancer sa jeune carrière. Dans la galaxie Red Bull, il grimpe les échelons, jusqu’à devenir le successeur d’un certain Erling Haaland au RB Salzbourg. Lui aussi étincelant en Ligue des champions comme son prédécesseur, il inscrit trois buts en phase de poules, et provoque même quatre penaltys dans la compétition. Si on pensait qu’il allait rejoindre le RB Leipzig qui appartient au groupe Red Bull, finalement le nominé au trophée Kopa (récompensant le meilleur espoir mondial âgé de moins de 21 ans) remplace encore une fois Haaland du côté de Dortmund.

Déjà sélectionné avec la Mannschaft, le prodige allemand peut devenir le nouveau visage de la Bundesliga. Il va falloir pour lui qu’il arrive à performer avec le BVB, et qu’il inscrive une vingtaine de buts par saison pour être la coqueluche du public. Mais dans son club, la concurrence est féroce, puisque l’an dernier les dirigeants avaient recruté Donyell Malen. Acheté 30M€, le Néerlandais n’a inscrit que 5 buts en championnat. C’est trop peu pour un club de cet envergure, il va falloir qu’il soit plus décisif cette saison.

Pour accompagner ces jeunes espoirs, le BVB avait fait une belle opération en recrutant Sébastien Haller à l’Ajax. Mais malheureusement pour lui, le Franco-Ivoirien a été diagnostiqué d’une tumeur aux testicules et sera absent un long moment. Il est remplacé par Anthony Modeste qui devrait jouer les seconds rôles. Enfin Youssoufa Moukoko n’a que 17 ans et pourrait dans les années à venir, devenir la véritable superstar du championnat, mais pour le moment, il est encore trop jeune.

Patrik Schick

Toujours parmi les prétendants au titre, le Bayer Leverkusen a du mal à confirmer les attentes autour du club, comme lors de ce début de saison, où les hommes du nouveau coach Gerardo Seoane ont perdu leurs deux premiers matchs. Pourtant c’est bien sur le front de l’attaque que l’équipe est très bien fournie. Avec sur les ailes, Adam Hlozek, Amine Adli, Paulinho, Moussa Diaby et en milieu offensif la pépite allemande Florian Wirtz. Et c’est en pointe que le club des pilules est le plus dangereux. Patrik Schick ne demande pas la permission aux gardiens adverses d’allumer leurs cages.

Auteur d’un Euro 2020 exceptionnel avec la République Tchèque, terminant à 5 buts et amenant son équipe jusqu’en quarts de finale, le buteur est resté sur les mêmes bases la saison dernière. C’est simple, 27 matchs, 24 buts et il termine deuxième buteur du championnat derrière Lewandowski. C’est l’une des raisons pour lesquelles, le natif de Prague peut prétendre, à 26 ans, à devenir la superstar du championnat. Pour cela il va falloir confirmer sa bonne saison, mais surtout porter Leverkusen vers le haut du classement. Favori pour finir meilleur buteur du championnat, le Tchèque va devoir prouver qu’il peut prendre la succession de son compère polonais.

Fan absolu de foot et d'un certain club à l'étoile en bleu et blanc. Amateur de beau jeu et d'Argentins au pied gauche magique. Passionné de sport US (NBA, NFL, MLS) et loyal à la Damian Lillard. Je suis là pour vous apporter tout ce que le sport peut nous donner.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une