Nous suivre

Actualités

Rallye-raid : le Dakar 2019 en 6 chiffres

Avatar

Publié

le

Le 41ème Dakar s’élance aujourd’hui depuis Lima, au Pérou. L’occasion de voir quels sont les 6 chiffres clés de cette édition 2019.

1

Pour la première fois dans l’histoire du Dakar, un participant atteint du syndrome de Down prendra le départ de l’épreuve, en la personne de Lucas Barrón. Le jeune Péruvien sera le copilote de son père, Jacques, avec lequel il a pour objectif de terminer le rallye-raid le plus exigeant au monde.

4

Comme la 4ème participation de Sébastien Loeb. Neuvième en 2016, deuxième en 2017 et contraint à l’abandon l’année dernière, l’Alsacien pilotera cette année une Peugeot 3008 DKR privée.

17

Comme le nombre de femmes au départ de Lima, un record depuis 10 ans. Parmi elles, deux équipages 100% féminin, dont celui composé d’Annett Fischer et Andrea Peterhansel, la compagne de Stéphane.

61

Comme le nombre de nationalités présentes sur la course pour cette 41ème édition.

534

Comme le nombre de pilotes et copilotes engagés au départ de Lima. A noter qu’ils sont 137 à participer à leur premier Dakar.

2 956

Comme le nombre de kilomètres chronométrés pour les autos, parmi les 5 600 au programme.

Flo Ostermann


Avatar

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Football

Coupe de France (Femmes) : l’OL et le PSG au rendez-vous de la finale

Nico

Publié

le

Par

FOOTBALL – Après les finales masculines en Coupe de France et Coupe de la Ligue, les féminines ont aussi retrouvé les terrains dimanche, avec les demi-finales de Coupe de France. 

Les Lyonnaises on eu toutes les peines du monde à venir à bout de Guingamp. Il a fallu attendre la 65ème minute pour voir le seul but de la rencontre, signé Nikita Parris. L’Olympique Lyonnais se qualifie pour une nouvelle finale de Coupe de France, la neuvième consécutive.

Le PSG en deux temps

De son côté, le PSG s’est fait peur face à Bordeaux après une première période moyenne et un score de 1 à 0 pour les Girondines. Après la pause, Irene Pardes a rapidement égalisé, mais il a fallu ensuite attendre la 84ème minute pour voir le but de la victoire inscrit par Signe Brunn.

L’Olympique Lyonnais et le PSG ont rendez-vous le 9 août prochain à Auxerre pour la finale de la Coupe de France 2020. En 2018, les Parisiennes avaient battu les Lyonnaises lors de leur dernière confrontation à ce stade de la compétition.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Route d’Occitanie 2020 : le profil de la 3ème étape

Nico

Publié

le

Par

Groupama - FDJ

ROUTE D’OCCITANIE 2020 – Troisième jour de course sur la Route d’Occitanie 2020. Découvrez le profil de la 3ème étape entre Saint-Gaudens et le Col de Beyrède.

Profil 3ème étape Route d’Occitanie 2020 – ProCyclingMaps

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Grand Triptyque Lombard 2020 : la liste des engagés

Avatar

Publié

le

Par

Grand Triptyque Lombard 2020 : la liste des engagés
CCC Team

CYCLISME – Ce lundi 3 août se déroule le Grand Triptyque Lombard 2020, fusion entre les Trois Vallées Varésines, la Coppa Agostoni et la Coppa Bernocchi. La startlist de l’épreuve lombarde.

La liste des engagés du Grand Triptyque Lombard 2020

La liste des engagés du Grand Triptyque Lombard 2020

La liste des engagés du Grand Triptyque Lombard 2020 – UCI

Dicodusport

 


Lire la suite

Formule 1

Grand Prix de Grande-Bretagne : les notes des pilotes

Avatar

Publié

le

Par

AFP

FORMULE 1 – Ce dimanche, Lewis Hamilton (Mercedes) s’est fait peur mais est parvenu à remporter le Grand Prix de Grand-Bretagne. Nos notes des pilotes.

1) Lewis Hamilton – 1er sur la grille – Note : 9

Pole position + victoire en solitaire malgré sa crevaison dans le dernier tour, Lewis Hamilton a une nouvelle fois été irrésistible, quand cela comptait. Un peu en retrait lors des essais libres, le sextuple champion du monde a marqué la concurrence au fer rouge lors des qualifications, avant de dérouler en course. Plus que jamais, un 7ème titre mondial lui tend les bras.

2) Max Verstappen – 3ème sur la grille – Note : 7

Au final, ce premier week-end britannique est positif pour Max Verstappen. Deuxième après la crevaison de Bottas, le Néerlandais n’était pas loin de réaliser le hold-up du siècle quand Lewis Hamilton a crevé dans le dernier tour. On peut lui reprocher un départ lors duquel il a été chahuté par Charles Leclerc. Pour le reste, sa Red Bull étant encore loin des Mercedes en termes de performance, le job est fait, et bien !

3) Charles Leclerc – 4ème sur la grille – Note : 7

Sa voiture fait partie des moins performantes du plateau. Peu importe, ce dimanche, et plus globalement ce week-end, Charles Leclerc a montré, une fois de plus, toute l’étendue de son talent. Certes, la mésaventure de Bottas le propulse sur le podium, mais le Monégasque a réalisé une course encourageante pour la suite de la saison. Et surtout, il décroche un deuxième podium en 2020. Pas mal avec une monoplace en délicatesse.

4) Daniel Ricciardo – 8ème sur la grille – Note : 6,5

L’Australien a forgé sa quatrième place dans le money-time. Bottas et Sainz à plat, Daniel Ricciardo aura été régulier avant de se montrer solide en fin de course. 8ème sur la grille, 4ème à l’arrivée et une belle récompense pour Renault. Et pour Ricciardo, qui rejoindra McLaren l’an prochain.

5) Lando Norris – 5ème sur la grille – Note : 5,5

On a connu Lando Norris plus à son aise, et plus spectaculaire. 5ème sur la grille, 5ème à l’arrivée, mais un départ moyen lors duquel il a perdu deux places dans la bataille. Le Britannique a alterné le bon et le moins bon en course. Dommage, car la 4ème place était largement à sa portée.

6) Esteban Ocon – 9ème sur la grille – Note : 7

Très belle course d’Esteban Ocon. Qualifié en Q3, le natif d’Évreux s’est montré patient et a été récompensé. Les malheurs de Sainz et Bottas lui ont permis de grimper dans la hiérarchie. Dans le bon wagon face aux McLaren et la Racing Point de Stroll, il symbolise la bonne forme de Renault à Silverstone.

7) Pierre Gasly – 11ème sur la grille – Note : 7

Le Normand a marqué de gros points. S’il n’a pas pu voir la Q3, et d’un rien, Pierre Gasly s’est vengé en course. Au volant d’une AlphaTauri intéressante, on l’a vu déposer la Ferrari de Sebastian Vettel pour entrer dans les points, avant de déborder Lance Stroll (Racing Point). Bottas et Sainz hors-jeu, le voilà 7ème d’une course qu’il a parfaitement négociée. Chapeau !

8) Alex Albon – 12ème sur la grille – Note : 4

Le coéquipier de Max Verstappen a soufflé le chaud et le froid ce week-end. Deuxième temps des EL2 malgré une sortie de piste, le Thaïlandais a ensuite été incapable de rallier la Q3. 12ème au départ, il envoie la Haas de Kevin Magnussen dans le bac à graviers du dernier virage dès le 2ème tour, après un départ manqué. Obligé de repasser par les stands, sa fin de course est meilleure, mais l’impression générale reste assez négative. Pendant que Verstappen accumule les podiums, Albon, lui, stagne voire pire, régresse.

9) Lance Stroll – 6ème sur la grille – Note : 4,5

La Racing Point a-t-elle atteint ses limites ? Malgré des essais libres encourageants, avec le meilleur temps des EL2 pour le Canadien, la suite aura été beaucoup moins glorieuse. Sixième au départ, Stroll termine 9ème, et ce malgré les crevaisons de Bottas et Sainz. Signe d’une baisse de régime et d’une incapacité à rivaliser avec les McLaren et Renault. À surveiller le week-end prochain.

10) Sebastian Vettel – 10ème sur la grille – Note : 4

Le chemin de croix se poursuit pour Sebastian Vettel. 10ème sur la grille, 10ème à l’arrivée, les mésaventures liées aux différentes crevaisons lui auront permis d’entrer dans les points. Sans ça, une très terne 12ème place l’attendait. Embêté tout le week-end par une monoplace toujours aussi capricieuse, l’Allemand a vécu un calvaire vendredi (pas de temps en EL1, 18ème temps en EL2). Il aura eu le mérite de ne pas plonger davantage samedi et dimanche. Mais que c’est pénible pour lui…

Suivant


Lire la suite

Brèves

Jonathan Isaac : un geste qui fait débat

Avatar

Publié

le

Par

Ashley Landis/Pool Photo

Avant le premier match de reprise du Magic d’Orlando (victoire 128-118 face à Brooklyn), l’ailier Jonathan Isaac est le seul à ne pas avoir mis un genou à terre pendant l’hymne national. Il n’a pas non plus voulu porter de t-shirt Black Lives Matter comme ses coéquipiers. Si cette image forte a tant fait parler, c’est en partie parce que ses explications sont restées floues.

Il est resté droit comme un I, le blanc de son maillot du Magic contrastant avec le noir des t-shirt Black Lives Matter. Vendredi, Jonathan Isaac a été le premier à ne faire le geste devenu coutumier depuis la reprise de la NBA. Il aura fallu attendre la conférence de presse d’après-match pour entendre ses premières explications. L’ailier a expliqué  que «s’agenouiller en mettant ce t-shirt n’était pas nécessaire pour prouver son soutien à la cause», avant d’évoquer ses convictions religieuses : «on dit tous des choses qu’on ne devrait pas dire, et on fait des choses qu’on ne devrait pas faire. Le racisme est loin d’être la seule plaie dans notre monde. Je pense que Jésus est la seule réponse». Quand Taylor Rooks, journaliste au Bleacher Report, l’a interrogé sur le lien entre religion et protestations contre le racisme et les violences policières, Isaac, très croyant, a répondu : «tout ça est une relation avec Dieu, il nous soutient et soutient les victimes de racisme».

Son coéquipier français Evan Fournier ne lui en a tout cas pas tenu rigueur : «c’est son choix, il n’a pas à nous l’expliquer. On le soutient». C’est au niveau du public que le geste d’Isaac a fait plus parler. Beaucoup ont associé son refus de s’agenouiller à un rejet du mouvement Black Lives Matter. L’intéressé a précisé que son geste était indépendant de questions de patriotisme et de respect du drapeau.

Un débat qui a dépassé le cas d’Isaac

Le mythique coach des Spurs, Greg Popovich, est lui aussi resté debout avant la victoire des siens contre Sacramento (129-120). Il a toutefois porté le t-shirt Black Lives Matter. Illustre défenseur de la justice sociale et de l’anti-racisme, Popovich a justifié son choix en invoquant un «choix personnel» que «chacun a le droit de faire». Sa décision a été bien moins commentée que celle de Jonathan Isaac.

Quelques heures plus tard, c’est un sénateur de l’Oklahoma, état très conservateur, qui a interdit aux joueurs du Thunder de s’agenouiller pendant l’hymne, sous peine de sanctions financières. «En s’agenouillant pendant l’hymne, les joueurs manquent de respect au drapeau américain et à ses valeurs. C’est un acte anti-patriotique». Une menace balayée par les coéquipiers de Chris Paul. Ces derniers ont tous mis genou à terre avant leur victoire face au Jazz (110-94).

Comme la NFL avec Colin Kapernick en 2016, la NBA est en train de connaître son lot de discussions autour des agenouillements pendant l’hymne national. Et ce débat n’est pas prêt de disparaître. Adam Silver, le boss de la NBA, ne punira pas ceux qui veulent s’agenouiller : «Je respecte les protestations pacifiques».

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

FootballIl y a 1 heure

Coupe de France (Femmes) : l’OL et le PSG au rendez-vous de la finale

FOOTBALL - Après les finales masculines en Coupe de France et Coupe de la Ligue, les féminines ont aussi retrouvé...

CyclismeIl y a 2 heures

Route d’Occitanie 2020 : le profil de la 3ème étape

ROUTE D'OCCITANIE 2020 - Troisième jour de course sur la Route d'Occitanie 2020. Découvrez le profil de la 3ème étape...

Grand Triptyque Lombard 2020 : la liste des engagés Grand Triptyque Lombard 2020 : la liste des engagés
CyclismeIl y a 4 heures

Grand Triptyque Lombard 2020 : la liste des engagés

CYCLISME - Ce lundi 3 août se déroule le Grand Triptyque Lombard 2020, fusion entre les Trois Vallées Varésines, la...

Formule 1Il y a 4 heures

Grand Prix de Grande-Bretagne : les notes des pilotes

FORMULE 1 - Ce dimanche, Lewis Hamilton (Mercedes) s'est fait peur mais est parvenu à remporter le Grand Prix de...

BrèvesIl y a 15 heures

Jonathan Isaac : un geste qui fait débat

Avant le premier match de reprise du Magic d’Orlando (victoire 128-118 face à Brooklyn), l’ailier Jonathan Isaac est le seul...

CyclismeIl y a 16 heures

Cyclisme – Transferts 2020/2021 : le tableau du mercato

Cyclisme 2020/2021 - Retrouvez toutes les rumeurs ainsi que les transferts du mercato des équipes UCI WorldTeam, mais aussi des...

Super League : Les Dragons Catalans lourdement battus à St Helens Super League : Les Dragons Catalans lourdement battus à St Helens
Rugby à XIIIIl y a 17 heures

Super League : Les Dragons Catalans lourdement battus par St Helens

SUPER LEAGUE - Dure reprise pour les Dracs. Les Dragons Catalans ont lourdement chuté sur la pelouse de St Helens...

Grand Prix de Grande-Bretagne : Lewis Hamilton s'impose sans trembler Grand Prix de Grande-Bretagne : Lewis Hamilton s'impose sans trembler
Formule 1Il y a 19 heures

Grand Prix de Grande-Bretagne : Lewis Hamilton s’impose sans trembler ou presque

FORMULE 1 - GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNE - Une nouvelle fois seul au monde, Lewis Hamilton (Mercedes) s'est imposé à...

BiathlonIl y a 20 heures

[Vidéo] En 2016, la France décroche l’argent lors du relais féminin des Mondiaux

BIATHLON - À l'occasion du relais dames des Mondiaux d'Holmenkollen en 2016, la France prenait la deuxième place derrière la...

Grand Triptyque Lombard 2020 : le profil de la course Grand Triptyque Lombard 2020 : le profil de la course
CyclismeIl y a 20 heures

Grand Triptyque Lombard 2020 : le profil de la course

CYCLISME - Ce lundi 3 août se déroule le Grand Triptyque Lombard 2020, entre Legnano et Varese. Découvrez le profil...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés