Nous suivre

Football

Rennes – PSG : les notes du match

Jordane Mougenot-Pelletier

Publié

le

Ander Herrera PSG Rennes Ligue 1 2020-2021
Photo Twitter Ligue 1 Uber Eats

LIGUE 1 – 36ÈME JOURNÉERennes et le PSG n’ont pas réussi à se départager ce soir (1-1). Découvrez les notes du match.

Les notes de Rennes face au PSG

Gomis (6) : Il a été décisif sur toutes les occasions cadrées du PSG et touche du bout des doigts le pénalty de Neymar.

Traore (5) : A avalé les kilomètres et quelques brins d’herbe.

Da Silva (6) : Il est toujours aussi solide et lucide.

Aguerd (5) : A été coupable de vouloir tacler dans la surface. Ca ne passe pas avec Monsieur Buquet !

Maouassa (4) : Avait visiblement parié avec Njie qu’il pouvait mettre une minasse pire que son exter contre l’Atlético.

Tait (7) : Il a été le maître à jouer et à penser du Stade Rennais. Un joueur soyeux.

Ugochukwu (5) : A joué son premier match ce soir et a été globalement correct.

Bourigeaud (6) : Il a bien profité de la permutation avec Doku. Ses corners sont toujours aussi dangereux et Rennes en a profité pour égaliser.

Doku (7) : Il a été de loin le joueur le plus dangereux du côté breton. Face à Kurzawa puis Diallo il n’a pas cessé de provoquer.

Terrier (5) : Est certainement l’objet d’une mésentente totale. Des professionnels du football en avaient fait le nouveau Youri Djorkaeff alors qu’il n’est qu’un ersatz d’Ibrahim Bagayoko.

Guirassy (6) : Il a fait du mal au football ce soir. Il a marqué, il sera donc aligné de nouveau mais bon sang que c’est faible.

Les notes du PSG


Journaliste/rédacteur depuis mai 2018 - Dans mon sang coule à la fois le feu des penne à l'arrabiata et la glace du Grand Colombier. Amoureux des belles lettres et des Talking Heads, je supporte un club olympique. Intéressé par les relations qu'entretient le sport avec la société, je m'intéresse autant à Marc Cécillon qu'à Pep Guardiola, à Tonya Harding qu'à Philipp Roth. Enfant des 90's, on ne me fera pas croire qu'il y a eu plus beau à voir depuis Zinédine Zidane, Marco Pantani et Pete Sampras. La béchamel est une invention du diable, la Super Ligue aussi.

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
1 Nombre d'utilisateurs
Jean paul lardeau Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jean paul lardeau
Invité
Jean paul lardeau

Pourrait on avoir les noms des grands experts de la Var ?
Juste pour savoir si ils vont continuer encore longtemps à fausser les résultats des matchs, voire du titre, avec leurs interventions incompréhensibles.ce soir le point du PSG resulte d un penalty imaginaire que seule la VAR a vu. C est scandaleux!!!

Euro 2020

Fil Info

Actus à la une