Nous suivre

Actualités

Roland-Garros : Alexander Zverev veut devenir le roi

Avatar

Publié

le

Alexander Zverev

À 21 ans, l’Allemand Alexander Zverev explose aux yeux du monde entier. Si son potentiel est existant depuis maintenant quelques temps, il est aujourd’hui évident que la tête de série N°2 à Roland-Garros (avec la non-participation de Federer) est capable de concurrencer les meilleurs.

Concurrent principal de Nadal Porte d’Auteuil ?

2 titres remportés lors des 30 derniers jours sur terre battue, le premier à Munich, le second à Madrid pour le Masters 1000. Une défaite en finale à Rome, en ayant fait douter le roi de la terre battue, Rafael Nadal. Alexander Zverev arrive pour la quinzaine parisienne avec le plein confiance et surtout de la régularité. Lui qui n’a toujours pas dépassé les 8èmes de finale d’un tournoi du Grand Chelem peut voir Roland-Garros comme un accélérateur dans sa jeune mais déjà bien entamée carrière. Mais attention, il n’a jamais battu Rafael Nadal sur terre, favori du tournoi parisien. Tous les espoirs sont permis pour celui qui incarne certainement la relève du « Big Four » que l’on attendait plus. Dominic Thiem, que Zverev a dominé à Madrid en finale, le considère même comme le 3ème meilleur joueur du circuit derrière Rafa et Federer. En tête de la Race (classement sur l’année civile), Zverev a vu son jeu évoluer et progresser. Nettement plus efficace sur son service et en revers, il est toujours autant performant en fond de court. Sur la finale perdue face à Nadal à Rome, le Majorquin a semblé souvent en difficulté face au longiligne allemand. À Roland, le natif d’Hambourg va devoir assumer la pression et son statut de N°3 mondial.

AFP

Un tableau coriace

Si tout le monde se projette déjà sur un potentiel quart contre Dominic Thiem, la route est semée d’embûches pour Zverev. Lui qui doit passer ce cap de confiance en Grand Chelem devrait croiser sur son chemin des épouvantails sur terre comme Stan Wawrinka dès le 3ème tour et pourquoi pas Kei Nishikori juste après. C’est en remportant ce genre de rencontres que l’Allemand montrera aux yeux de tous le cap passé, en s’imaginant finaliste et dans l’idéal en remportant son premier tournoi du Grand Chelem, Roland-Garros.

Dominic Thiem (gauche) et Alexander Zverev (droite) outsiders pour la victoire finale à Roland-Garros – AFP

Romain Delanis


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook