Nous suivre

Roland-Garros 2021

Roland-Garros : Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut se qualifient pour le dernier carré

Julien Correia

Publié

le

Roland-Garros : Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut se qualifient pour le dernier carré
Photo Icon Sport

ROLAND-GARROS – En lice ce jour face à la paire Tomislav Brkić-Nikola Čačić en quarts de finale, les Tricolores Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut se sont brillamment qualifiés. Après un bilan catastrophique en simple, les têtes de série numéros 6 sont aux portes de la finale.

Une paire au rendez-vous

Lauréats en 2018, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont l’occasion de récidiver cette année. En difficulté depuis le début du tournoi avec des victoires en 3 sets, il en a été tout autrement aujourd’hui. Même si, il faut l’avouer, le début de match a tout de même été compliqué pour les Français. Face au Croate Nikola Čačić et au Bosnien Tomislav Brkić, de multiples balles de breaks ont dû être sauvées par la paire tricolore. Se dirigeant vers un tie-break, les têtes de série numéro 6 ont alors commencé à prendre le dessus sur leurs adversaires. Grâce à Herbert solide sur sa mise en jeu, et Mahut toujours aussi délicieux à la volée, les Français remportaient ce tie-break (7 points à 5).

La deuxième manche ? Une formalité ou presque. Alors que lors du tour précédent, la paire française avait concédé un cinglant 6-0 en 25 minutes, cette fois, ils ont expédié cette seconde manche. Les jeux ont défilé en leur faveur pour remporter le second acte 6 jeux à 1. Et pour se permettre donc de rêver à un nouveau titre du côté de la porte d’Auteuil.

« Lorsque l’on joue comme cela, on est difficile à battre »

Interrogés au micro de France Télévisions à l’issue de leur victoire, la paire ne boudait pas son plaisir. A commencer par Nicolas Mahut : « Il est vrai que l’on a été en difficulté lors de tours précédents. Mais gagner ici, avec le public et se qualifier pour le dernier carré cela fait vraiment plaisir. » Le joueur a également tenu à remercier son ancien compère en double aujourd’hui consultant. « Je dédie aussi cette réussite à Michaël Llodra. C’est aussi lui qui m’a montré qu’on était capable de gagner des tournois du grand chelem et je l’en remercie ».

De son côté Pierre-Hugues Herbert se montrait satisfait de la performance collective. « Lorsque l’on joue comme aujourd’hui on est vraiment difficile à battre. Cela fait plaisir. » Une performance que les Tricolores devront rééditer lors du tour suivant. C’est la paire colombienne Cabal-Farah, tête de série numéro 2, qui se présentera face à eux.


Journaliste/rédacteur depuis janvier 2019 - Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une