Nous suivre

Tennis

S’entraîner ? Roger Federer n’en voit pas l’utilité pour le moment

Flo Ostermann

Publié

le

Andy Brownbill / AP

TENNIS – Lors d’un échange par visio-conférence avec Gustavo Kuerten dans le cadre de la campagne « Vencendo Juntos » lancée par le Brésilien, Roger Federer a confié ne pas avoir repris l’entraînement, en vue d’une possible reprise de la saison cet été.

Invité par Gustavo Kuerten pour soutenir la campagne Vencendo Juntos (Gagner ensemble) visant à récolter des fonds pour aider 35 000 familles brésiliennes, Roger Federer en a profité pour se confier. Lors d’un échange en visio-conférence avec « Guga », le Suisse s’est d’abord exprimé sur la possibilité de voir des tournois se disputer à huis clos. Une perspective qui n’enchante pas le Bâlois, dans des propos rapportés par Globo Esporte, repris par Eurosport.

Je n’imagine pas voir un stade vide. J’espère que ça n’arrivera pas. Même si, quand nous nous entraînons, la plupart du temps, il n’y a personne. C’est possible évidemment de jouer sans public, mais j’espère vraiment que le circuit reprendra comme avant, même s’il faut attendre un peu plus pour un retour à la normale.

« Je suis satisfait de mon état physique, mais la reprise est encore loin »

Durant cet entretien, Roger Federer, 38 ans, confie également ne pas avoir repris l’entraînement. Opéré du genou en début d’année, l’Helvète veut profiter de cette période pour se régénérer, et prendre du bon temps en famille.

Je ne m’entraîne pas pour le moment, parce que je n’en vois pas l’utilité pour être honnête. Je suis satisfait de mon état physique, mais la reprise est encore loin à mon avis. Et je pense qu’il est important de profiter mentalement de cette pause à ce stade de ma carrière, après avoir tant joué au tennis.

Actuellement, les circuits ATP et WTA sont dans l’inconnu total. Les deux associations ont en effet gelé l’ensemble des compétitions, jusqu’à fin juillet. Les tournois du Grand Chelem de Roland-Garros et de l’US Open sont toujours programmés. Mais la situation reste bien précaire.

Dicodusport


Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?