Nous suivre

Ski

Slalom géant de Lenzerheide : Alexis Pinturault s’impose et s’adjuge le gros globe !

Flo Ostermann

Publié

le

Ski - Slalom géant de Lenzerheide - Alexis Pinturault s'impose et s'adjuge le gros globe
Photo Fabrice Coffrini / AFP

SKI ALPIN 2020/2021 – EXCEPTIONNEL ! Le Français Alexis Pinturault a remporté ce samedi le géant des finales de Lenzerheide, s’adjugeant par la même occasion le gros globe de cristal ! Le skieur de Courchevel enlève également le petit globe de la spécialité. Le tout le jour de ses 30 ans !

24 ans après Luc Alphand, Alexis Pinturault enlève le gros globe de cristal ! Stratosphérique ce samedi, le skieur de Courchevel a remporté le géant des finales de Lenzerheide en patron. Meilleur temps du premier tracé avec le dossard 1, Pintu a ensuite été solide et appliqué lors du second run. À l’arrivée, il devance le Croate Filip Zubcic (+0.20) et le champion du monde du géant, Mathieu Faivre (+0.21), auteur du meilleur temps lors du second acte. Excellente 6ème place également de Thibaut Favrot, qui confirme qu’il a passé un cap cette saison.

Coup triple !

En plus de cette 4ème victoire en géant cette saison, la 34ème en Coupe du monde pour le natif de Moûtiers, Alexis Pinturault s’est adjugé le gros globe de cristal, le premier de sa carrière après avoir terminé les deux dernières saisons à la deuxième place du général. Cerise sur le gâteau, le Français rafle également son premier petit globe du géant. Une performance exceptionnelle pour le Tricolore, couplée à la défaillance de Marco Odermatt : le Suisse, à 31 points de Pinturault ce samedi matin, a déjoué à domicile.

10ème après la première manche à 1.66 du Français, l’Helvète termine finalement à la 11ème place, laissant filer par conséquent le petit globe de la spécialité, mais aussi et surtout le gros globe. Mais le jour de son anniversaire, Alexis Pinturault était tout simplement injouable, lui qui était pourtant dans une dynamique plutôt négative. Mais les grands champions répondent toujours présents lors des grands rendez-vous, la preuve par Pinturault.

À lire aussi

Dicodusport


Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?