Nous suivre

JO Tokyo 2020

[Sondage] JO Tokyo 2020 : Quel titre olympique français vous a le plus marqué ?

Publié

le

[Sondage] JO Tokyo 2020 Quel titre olympique français vous a le plus marqué
Photo Icon Sport

JO TOKYO 2020 – Alors que les Jeux Olympiques viennent de se terminer, Dicodusport vous propose de revivre les 10 sacres de l’équipe de France. A vous de jouer en votant pour celui qui vous a le plus marqué. Oui, le choix est compliqué. En individuel ou collectivement, quelle médaille d’or vous a fait réveiller les voisins ? Laquelle vous a fait manquer quelques minutes de travail, discrètement, ou presque ? Laquelle ne pouvez-vous pas oublier ? Voici un petit rappel pour vous aider.

Steven Da Costa

Champion du monde 2018, d’Europe l’année suivante, il ne manquait qu’un titre au palmarès de Steven Da Costa. Et ce dernier savait bien pourquoi il était là, l’or olympique. Au terme d’une journée parfaite, il est devenu le premier karatéka français à être sacré au Jeux. Le dernier peut-être, l’épreuve de karaté ayant été supprimée des JO à Paris. Comme un symbole, c’est lui qui a été porte-drapeau lors de la cérémonie de clôture.


Romain Cannone

Ce n’était pas l’escrimeur tricolore le plus attendu, mais des surprises, il y en a eu, et il en fait partie. L’épéiste français a réalisé l’exploit en s’imposant en finale contre le n°1 mondial après avoir battu précédemment les n°2 et 3. Romain Cannone est également le premier à avoir apporté un titre à la France lors de ces Jeux de Tokyo.


Équipe masculine de fleuret

Après les déceptions en individuel, les fleurettistes français avaient soif de revanche afin de prouver qu’ils étaient bien présents. Contre le comité olympique russe, Le Pechoux, Lefort et Mertine remportent haut la main la finale 45-28, une belle revanche sur la finale de Rio 2016 lors de laquelle les Bleus s’étaient inclinés 41-45. Et pour Erwann Le Pechoux, cette victoire de ce 1er août 2021 est d’autant plus belle, car c’était son dernier match.


Clarisse Agbegnenou

Porte-drapeau de l’équipe de France aux côtés de Samir Ait-Saïd, la judokate partait à Tokyo pour décrocher l’or en -63 kg, et uniquement l’or. Chose faite avec la manière en prenant sa revanche de Rio 2016 sur la Slovène Tina Trstenjak en finale après un golden score insoutenable. Seule Française titrée individuellement, elle est aussi montée sur la plus haute marche en équipe et est revenue donc avec deux médailles dorées.


Équipe de France mixte de judo

C’était une première, le tournoi par équipes mixte en judo. Un rendez-vous à ne pas manquer pour les Bleus, surtout sur les terres nipponnes. Contre les Japonais en finale, l’équipe de France s’impose 4-1 avec des victoires d’Agbegnenou, Clerget, Riner et Cysique. Mais la victoire ne se résume pas qu’à ces quatre judokas, on se souviendra notamment du point décisif apporté par Margaux Pinot contre l’Israël. Le moment restera historique !


Hugo Boucheron et Matthieu Androdias

Il fallait se réveiller tôt ou ne pas avoir dormi pour voir en direct le sacre des rameurs tricolores du deux de couple. Ça s’est joué à pas grand-chose, sûrement à deux ou trois coups de rames, mais Hugo Boucheron et Matthieu Androdias étaient bien les premiers à passer la ligne devant les Néerlandais Melvin Twellaar et Stef Broenink. Les deux Français se sont également emparés du record olympique.


Jean Quiquampoix

Tout comme les rameurs tricolores du deux de couple, Jean Quiquampoix est monté sur la plus haute marche du podium. Et comme eux, il s’est adjugé le record olympique. Enfin il l’a égalé du moins, avec un magnifique 34/40 en finale du pistolet vitesse 25 m. A lui aussi, il ne manquait que l’or olympique après le titre mondial en 2014 et les trois sacres continentaux à son actif. Done !


Volley masculin

C’était loin d’être gagné après la défaite 3 sets à 0 lors du premier match contre les Etats-Unis. Mais pour la der de Laurent Tillie à la tête de l’équipe, les Bleus ont ensuite réussi l’improbable, éliminer les Polonais lors des quarts. Plus rien ne pouvait plus leur arriver, pas même après la remontée du comité olympique russe en finale. Ce titre a suivi de quelques minutes celui des handballeurs.


Handball masculin

Trois ! Les handballeurs tricolores sont allés chercher, au bout du suspense, un troisième sacre olympique. Et pour ce qui était encore une revanche des Jeux de Rio, Vincent Gérard et ses coéquipiers ont parfaitement répondu. Victoire 25-23 et un triplé olympique réalisé par trois joueurs : Nikola Karabatic, Luc Abalo et Michaël Guigou.


Handball féminin

Parfaitement lancées par leurs homologues masculins la veille -et un peu chambrées aussi- les Bleues du hand n’avaient pas le choix. France-Russie en 2016, on prend les mêmes et on recommence en finale de Tokyo. Mais cette fois, ce sont bien les Françaises qui ont mené le jeu. Amandine Leynaud peut prendre sa retraite internationale sereine, c’était le dernier or manquant à sa collection. Et ça terminait parfaitement la compétition.


À vous de voter !

[Sondage] JO Tokyo 2020 : Quel titre olympique français vous a le plus marqué ?
  • Équipe de France masculine de volley 50%, 86 voix
    86 voix 50%
    86 voix - 50% des votes
  • Équipe de France mixte de judo 19%, 33 voix
    33 voix 19%
    33 voix - 19% des votes
  • Équipe de France féminine de handball 10%, 18 voix
    18 voix 10%
    18 voix - 10% des votes
  • Équipe de France masculine de handball 6%, 11 voix
    11 voix 6%
    11 voix - 6% des votes
  • Clarisse Agbegnenou (Judo) 5%, 9 voix
    9 voix 5%
    9 voix - 5% des votes
  • Romain Cannone (Escrime) 5%, 9 voix
    9 voix 5%
    9 voix - 5% des votes
  • Steven Da Costa (Karaté) 2%, 4 voix
    4 voix 2%
    4 voix - 2% des votes
  • Jean Quiquampoix (Tir) 1%, 2 voix
    2 voix 1%
    2 voix - 1% des votes
  • Matthieu Androdias et Hugo Boucheron (Aviron) 1%, 1 voix
    1 voix 1%
    1 voix - 1% des votes
  • Équipe de France masculine de fleuret 0%, 0 voix
    0 voix
    0 voix - 0% des votes
Total des votes : 173
10 août 2021 - 15 septembre 2021
Les votes sont clos

À lire aussi


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une